Le mot de « Gerouche »: ET MAINTENANT ?

Chers supporters,

Eh bien voilà, tous les verdicts de ces playoffs sont tombés, et le moins que l’on puisse dire, c’est que notre Standard a sauvé les meubles et par la même occasion sauvé sa saison. Mais que ces derniers instants ont été crispants, surtout quand on connaissait l’évolution du score du côté de Bruges …..

Mais bon, l’essentiel est acquis, autrement dit la troisième marche du podium, garante d’une participation à l’Europe sans allonger encore la saison par des test matchs et autres matchs de barrage, ouf. Et après tout, même si la manière et le beau jeu n’étaient pas au rendez-vous, ce qui me valut je dois bien l’avouer d’être assez critique ces derniers temps, seul pour l’instant comptait le résultat. Et dans cette optique, prendre 4 points sur 6 face à des rivaux plus forts que nous relève de l’exploit en soi.

Mieux même, être parvenu à chaque fois à tenir le zéro derrière, avec une nouvelle charnière défensive tant décriée est encore plus remarquable, mais en même est source de questions, comme souligné lors de mon mot précédent.

Comment expliquer qu’après quatre défaites de rang, face à des rivaux de moindre envergure où nous prîmes des goals à la pelle, nous sommes parvenus contre les deux meilleures équipes du championnat à préserver notre cage inviolée avec ceux que beaucoup qualifiaient de « clampins » il y a peu, à savoir Layfis et Kosanovic, ces deux derniers s’étant montré intraitables sur ces deux dernières rencontres, alors qu’ils constituaient la charnière centrale ?

L’explication reposerait t’elle uniquement sur une approche différente, précisément, MPH ayant visiblement opté pour une défense plus basse, un jeu moins porté vers l’avant, comme le font le plus souvent nos rivaux en cours de saison, ceci au détriment de la possession et des belles combinaisons,  au contraire des quatre autres rencontres où n’affichions pas du tout les mêmes statistiques ?

C’est ma foi fort possible après tout. Ce qui reviendrait aussi à dire que notre défense n’est pas plus mauvaise qu’une autre, à la condition de ne pas s’exposer inutilement…..

Ce qui reviendrait à dire aussi que notre phalange avait jusqu’ici joué contre nature, soit avec des défenseurs insuffisamment rapides pour recoller aux échappés, alors que la vitesse, nous l’avions devant, soit des critères convenant plus à une équipe de contre.

Il est en effet exact qu’une équipe qui veut dominer doit pouvoir maitriser son sujet en terme d’anticipation et de course vers l’arrière, misant sur des défenseurs vifs, alors que ce critère a moins d’importance en attaque, où la technique et les grands gabarits sont alors  plus nécessaires et utiles, au détriment de leur course.

Voilà à  coup sûr une énigme que le staff devra résoudre au plut tôt la saison prochaine, et donc recruter surtout en conséquence, voire repenser son système développé sur le terrain.

Si le staff, MPH le premier, souhaite poursuivre dans la voie qu’il s’est tracé initialement et donc prendre le jeu à son compte, le Standard va devoir essentiellement misé sur des médians récupérateurs efficaces et de classe, comme Cimirot peut l’être, mais pas tout seul.

Dans le même ordre d’idée, le recrutement du géant Avenatti, quel que soit son prix,  annoncé pour l’heure à sept millions d’euros, s’avérerait tout aussi indispensable, et pourrait constituer avec un certain Awonyi, en prêt, un duo d’enfer en attaque, alors que des ailiers plus portés vers les débordements et donc dotés de vitesse et d’un bon drible seraient tout aussi impératifs. Ce qui reviendrait aussi à dire que des profils comme Carcela et même Halilovic, ayant plus tendance à rentrer dans le jeu et à se la jouer en « solo » ne conviendraient pas précisément, sauf dans une position plus axiale.

Il va donc y avoir incontestablement du pain sur la planche durant l’entre-saison, au Standard et ailleurs, Genk, Anderlecht et même Bruges devant compenser eux aussi d’innombrables départs ou manquements, selon le cas.

Je terminerai mon mot en faisant une petite allusion à un certain … Bern Storck, celui qui a marqué la fin de saison Mouscronnoise et par la même occasion bien des esprits chez nous.

Nous le pensions déjà acquis à la cause du Hertha Berlin, mais voici qu’on apprend qu’il n’en n’est finalement rien et que certains clubs belges, dont Bruges, seraient demandeurs de ses services.

J’ignore en ce qui  nous concerne de quoi il retourne exactement en interne, mais il est clair que les choses semblent bouger, faisant de plus en plus allusion au départ d’Olivier Renard.

Pour mettre qui à la place ? Je n’ose imaginer qu’il s’agisse de Mogi Bayat, ce serait un comble.

Alors, pourquoi pas un rôle un peu plus en retrait pour MPH, qui n’a jamais caché son désir de prendre du recul par rapport au terrain et donc assumer un rôle de Directeur Technique et sportif en lieu et place, ce qui ouvrirait inévitablement un siège à un autre entraineur !

Vous voyez sans doute où je veux en venir …..

Tout est possible, surtout quand on parle de football, et les spéculations iront sans doute encore bon train pendant quelques semaines, à l’image de l’arrivée de « l’icône » ou présenté tel quel,  Vincent Kompany, du côté de St Guidon, info servie en guise de lot de consolation, que personne n’avait vu venir et qui va venir encore renforcer une structure déjà abondamment peuplée chez les mauves.

Mais après tout, pourquoi pas, car ne dit t’on pas « on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre »  ! Et sur ce coup-là, Marc Coucke a fait fort ……. C’est Enzo Scifo qui doit être content, lui qui a déjà entrainé et accumulé une certaine expérience, au contraire de Vincent, et était libre, de surcroit !

J’ai bien l’impression que le président du sporting est plus fort dans un rôle de metteur en scène que dans celui d’administrateur et de visionnaire sportif.

Votre serviteur, Gérouche

 

 

3 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: ET MAINTENANT ?

  1. Comment expliquer les deux clean sheet contre les deux leaders. Par la défense à 4 pardi ! Allez je te charrie Gerouche
    Tu as raison, parce qu’on a joué plus bas indispensable avec des défenseurs lents.
    Concernant les recrues et la tactique, j’ai toujours été partisan des ailiers de débordement et contre ceux rentrent dans le jeu parcequ’alignes sur leur mauvais pied.
    C’etait precisement le rôle de Carcela (sauf en 10) et Mpoku alors que la tactique MPH et Ferreira était d’avoir des ailiers rentrants pour permettre les montées des « back »
    Le paradoxe est que ces deux joueurs ne rentrent plus dans les plans
    Enfin quant à parler de l’organisation du club et surtout pour le LT, je vois bien MPH en manager avec un autre T1 style Mazzu (après un détour)

    1. Espérons qu’il s’agisse simplement d’une incompatibilité d’humeur entre OR et MPH (et ou Ferreira) bien qu’entre adultes ils devraient pouvoir s’entendre.
      Mais je le répète ma crainte est la disparition ou éloignement de la cellule scouting au profit de l’hegemonie d’un agent, Bayat ou un autre. Car ces vautours ne tolèrent généralement pas de congénères..

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App