Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de “Gerouche”: MPH ! STOP ou ENCORE

Le mot de “Gerouche”: MPH ! STOP ou ENCORE

Chers supporters,

Sera-ce au niveau de notre club que se déroulera le prochain feuilleton de l’été Belgo-footballistique ? La question, en tous cas, mérite non seulement d’être posée mais aussi d’être discutée et débattue entre nous.

Vrai que Michel, dont le destin, dès le départ, d’abord comme joueur, ensuite comme entraineur, était lié à celui du Standard, et faisait donc office de figure emblématique.

Le titre, qu’il parvint à ramener à Sclessin, après 25 années de disette, fut à coup sûr l’apothéose de son séjour sous nos couleurs, un coup de maître assurément, qui lança notre homme sur la scène non seulement Belge, mais aussi internationale.

Toutefois, après une pirouette dont lui seul a le secret, tournant le dos au succès fraîchement conquis pour rallier La Gantoise, sans doute autrement plus généreuse que Lucien Donofrio, ce que personne à l’époque n’avait vu venir, Michel échoua là-bas, pour ensuite se relancer en Hollande et finalement remonter sur la plus haute marche du podium avec Bruges.

Cependant, quelques années plus tard, beaucoup se demandent, moi y compris, si l’aura acquise par MPH n’était pas un rien surfaite, pouvant à juste titre nous demander si d’autres coatchs, tant à Bruges qu’au Standard, n’auraient pas obtenu d’aussi bons résultats avec un tel effectif à leurs dispositions !

Mais il est une chose qu’on ne pourra pas enlever au bouillonnant entraineur qu’il est devenu, c’est son implication, son travail, sa ténacité aussi… et plus encore sans doute son sens de l’organisation, du perfectionnisme, même si ces deux derniers aspects peuvent parfois paraitre contraignants et contre-productifs vis-à-vis de son effectif joueurs.

La discipline, certes, il en faut, mais, dans une équipe, il faut aussi pouvoir débrider les vrais talents, sans trop leur en imposer et ainsi les « cadenasser ».

Pas sûr donc que l’approche de Michel convienne à quelques-uns…..

Et puis, nous avons surtout ces deux dernières saisons en mémoire, entamées d’entrée par une arrivée pour le moins douteuse, au lendemain de la coupe de Belgique gagnée brillamment par son prédécesseur, Ricardo SA Pinto, lui aussi très controversé à l’époque, essentiellement par son comportement le long de la ligne de touche, alors que son parcours tant en championnat qu’en coupe inspiraient le respect.

Car, à bien y réfléchir, ce jour-là, la Direction a juste remplacé un excité par un autre, n’en déplaise à ses plus profonds admirateurs.

Maintenant, ok, point de vue réorganisation du club, entre les deux hommes, il n’y avait pas photo, le professionnalisme de MPH ne faisant jamais défaut.

N’empêche, le bilan de Preud’homme, au terme de ces deux années au pouvoir, sont à tout le moins mitigée alors que l’effectif mis à sa disposition était déjà bien affuté, au vu de la dernière campagne.

Si on ajoute à cela un nombre incalculable de transferts l’été dernier, pas toujours bien inspirés ou pas utilisés, on peut de plus en plus se poser des questions sur la bonne gestion de Michel.

Personnellement, il me reste une image que je ne suis pas prêt d’oublier, lors de la reprise du championnat en janvier dernier, alors que l’équipe peinait à s’en sortir en déplacement derrière les casernes Malinoises.

Certes, le Standard avait pris le jeu à son compte, mais devant, c’était le désert, car ni Lestienne ni Oularé n’étaient parvenus à s’illustrer ne fusse que sur une seule et bonne action.

Tout le contraire de ce qui se passa dès la montée d’Avenatti, (je me demande encore quel est l’état d’esprit et quelles sont ses intentions à ce dernier, ayant été royalement « snobé » par notre coatch, sa tête ne devant plus être trop au Standard), qui, en l’espace de quelques minutes, se mit bien davantage en évidence que les deux autres, étant l’auteur d’un assist, d’un tir sur la latte et d’un beau but plein de sang froid, rien de moins.

Sans doute notre géant Uruguayen pensait t’il, comme nous du reste, avoir marqué des points ! Or, ce fut tout le contraire qui se produisit, et pratiquement plus jamais le grand attaquant ne fut aligné, tout au plus put t’il effectuer l’une ou l’autre « pige » en fin de rencontre.

Ceci met suffisamment je pense en évidence les « apriori » de Michel, qui, quand il a quelqu’un « à la bonne », comme on dit, ne le lâche jamais, alors qu’un autre, l’ayant ne fusse qu’une seule fois déçu, est irrémédiablement envoyé aux oubliettes (je pense ici à Cavanda, à Sa, à Fay, à Miangué, et j’en oublient certainement d’autres encore).

A quoi bon, dans ces conditions, avoir exigé un effectif aussi pléthorique à l’entre-saison, si c’est pour le mettre sur la touche ! Sans compter le « surcoût » de ce genre de joueurs priés d’aller s’entrainer avec les réserves ou l’équipe B.

Non, désolé, mais la pilule est difficile à faire passer, et, au moment de devoir à nouveau plébisciter notre homme et même en sachant que seul ce dernier a son propre sort entre les  mains, une majorité de supporters ont été déçu.

Or, à l’aube de cette saison qui s’annonce tout de même placée sous le signe de l’austérité, avec des ambitions revues à la baisse et qui devrait donc faire la part belle, enfin, aux espoirs du club, trop longtemps ignorés, pas sûr que ce genre de défit tente vraiment notre coatch à « succès », lui qui, pour assouvir ses ambitions, a besoin qu’on délie les cordons de la bourse, exactement comme l’a fait Baert Verhaege à Bruges. Mais le Standard, à l’heure actuelle, ne peut se permettre ce genre de dépenses sans compter.

Il y a donc fort à parier que d’ici peu, pas mal de noms vont circuler dans les coulisses de Sclessin, ceci sans même savoir si MPH va au moins continuer à s’investir dans le projet « Standard » que lui avait proposé voici deux ans Mr Venanzi.

Et, personnellement, et même si j’aurais souhaité voir débarquer quelqu’un comme Bern Storck, s’il me fallait engager un nouvel entraineur sans grande expérience, j’aimerais tout autant tenter le pari avec …. Mbaye Leye, homme d’expérience, d’intelligence, même si n’ayant encore jamais eu l’occasion de montrer sa capacité à diriger une équipe, mais, si j’ai bonne souvenance, il est peut-être à l’origine de l’éclosion de Samuel Bastien, qu’il poussa tant et plus à tenter plus souvent sa chance vers le but. Bien vu M’baye, tu avais déjà mis le doigt sur ce qui n’allait pas !

Finalement, la clairvoyance, ça ne s’apprend pas !

Gérouche

17 thoughts on “Le mot de “Gerouche”: MPH ! STOP ou ENCORE

  1. Bonsoir Gerouche,
    Tu t’es lancé dans un sujet que l’on pourrait qualifier de clivant. Tu aurais pu choisir quelque chose d’un peu moins diviseur comme par exemple l’importance d’imposer la polygamie dans notre société. Parce qu’au final, qu’y a-t-il de plus important, de plus beau, de plus poétique que l’amour entre un homme et 3 femmes (trois au bas mot, minimum syndical acceptable!!).
    C’est un autre débat, revenons-en à MPH. Une fois n’est pas coutume (deux fois non plus d’ailleurs) je serai court, succinct, laconique, compendieux, condensé, concis, circoncis, peu verbeux, pas trop long mais surtout très bref concernant ce sujet!

  2. Bonjour ” jaime”. Sujet clivant dis tu ! Exact , c c’etait le but ! Rien de tel que de débattre à visière découverte d un sujet controversé ! Les sujets insipides, ça n a rien de drôle et ne sont pas productifs …. cela dit, de notre opinion, z en ont rien à foutre hein ! C est juste l occasion de voir les avis de chacun sur la question ! Très bonne journée. Suis impatient de connaitre ton avis éclairé, condensé , et dénué de toute connotation sexuelle !!!

  3. À l’heure à laquelle j’écris ces quelques lignes, à la lueur d’une pâle bougie, et au risque de paraitre un peu confus, j’ignore encore à quoi sert MPH au Standard aujourd’hui (je dramatise, ça fait partie du texte). Voici donc les quelques mots que je suis encore en mesure d’écrire sur l’icône de Sclessin. Oui, une icône, n’en déplaise à certains ou certaines qui en douteraient encore. Un monument indéboulonnable telles les grandes statues de Kim Il-sung et Kim Jong-il sur la place Mansudae à Pyongyang qui, soit dit en passant, adoraient tous les deux le football (pour l’anecdote).
    Mais malheureusement une icône qui vacille tel Louis XIV lors de la révolte des Bonnets Rouges. Oui, Les Bonnets Rouges sont de retour, mais ceux de Sclessin. MPH est-il encore l’homme de la situation? Peut-on être et avoir été? Même les plus grandes histoires d’amour ont un fin. MPH, comme le dit si bien Gerouche, a hérité d’un groupe de gladiateurs qui venait de gagner la coupe et de terminer deuxième du championnat. Des joueurs qui respiraient, expiraient, transpiraient la grinta. Qu’a t-il fait de cette horde de salopards qui se battaient sur chaque ballon? De jeunes pucelles sans imagination.
    Des transferts à prix records qui n’ont, pour un grand nombre, rien rapporté… sauf de l’argent aux agents et un vide-grenier pour les clubs concernés. Michel, tu es fatigué! Fatigué de coacher mais ce n’est pas grave. Comme t’en vouloir toi qui, après 25 ans, nous a ramené le Saint-Graal à Sclessin. Un grand Homme Michke, c’est quelqu’un qui tire sa révérence avant que la révolution ne le chasse, quelqu’un qui voit qu’il n’arrive plus à évoluer, qui se sent limiter, qui n’a plus la force de se battre, qui voit le vent tourner, qui n’arrive plus à faire évoluer ses petites têtes blondes. Ton aide nous sera capitale, mais cette fois-ci dans les bureaux de Sclessin. Ne le sous-estimons pas car il a un oeil sur tout…même sur ce forum. N’est-ce pas Mich? Et puis, quand le nouveau coach sera viré, tu pourrais faire de l’intérim.
    Nous te t’oublierons pas, jamais. Ce serait si ingrat de notre part. Michel on t’aime, Michel on t’adore mais comme le dit si bien le dicton: quand ta femme doute, ne va plus chez ta maitresse….À méditer.

  4. Beau texte ” jaime ” bien ecrit et bien pensé. Tu devrais écrire plus souvent quand tu es un peu fatigué, à la lueur de la bougie. Je te rejoins dans ton analyse, même si tous deux pouvons parfaitement avoir tort hein ….

  5. Encore , qui peut remplacer Mph à la première défaite de ce quidam Sclessin va gronder , le seul qui peut le remplacer sous Sa supervision c est Leye. Et tout le reste n est que littérature
    Gerouche tu es le supporter écrivain polémiste ,cela suscite le débat Mais c est aussi inutile tant que Mph n aura pris pas Sa décision s’il doit en prendre une car jusqu’a présent c est surtout des eculubrations des journaleux en mal de scoop .Ni Venanzi ,ni Grosjean n’en ont parlé.
    Alors patience et on parlera

    1. Tu as raison rouchblanc, tout n’est que littérature, conversations de café entre vieux alcooliques empestant l’alcool jusqu’à Lesbos. On donne nos avis mais que valent-ils réellement? Mais c’est tellement beau de se laisser aller à scribouiller quelques vers, accompagné d’une bonne bière. Nous sommes des poètes de comptoir.
      Leye, pourquoi pas mais je l’ai trouvé un peu timide (par rapport à Sa Pinto qui est un tantinet plus théâtrale) au bord du terrain lorsque MPH a été exclu pour ses nombreux excès de colère.

  6. Pour répondre à la question de Gerouche, je dirai encore. Pouquoi ? Engager qui ? Un belge ? Avec quel argent ? Un étranger ? Avec quelle argent et quelles garanties ?
    Mbaye, je n’y crois pas…..du moins pour l’instant. Le match à Charleroi a montré qu’il n’avait pas d’impact sur le groupe. Dans un an, peut-être.
    Donc, économiquement, professionnellement et émotionnellement, je ne vois pas comment on pourrait se passer de MPH.

    Maintenant, c’est lui qui décidera. J’ajouterai, selon moi, c’est que s’il renonce, ce sera un échec pour tout le monde et à commencer pour lui.

  7. Je crois savoir pourquoi tu aimes les bougies ” jaime ” …. elles sont minces, élancées, chaudes et placées devant de gros saints . Pour répondre à rouchblanc, je crois au contraire que la question posee aurait effectivement été inutile une fois la décision de mph prise tu ne crois pas ? Autant se demander si le standard peut-être champion après avoir raflé le titre .

    1. Bonjour tout le monde se demande ce que Mph à apporte au standard .de la rigueur ,De la structure ,une ligne De conduite mais voilà il faut avoir les joueurs qui rentre dans un schéma professionnelle et quand je dis professionnelles c est dans la mentalité et l’épisode Sa Pinto c était la. Cour de récréation .on voit bien que certains joueurs pensent plus à jouer qu à réfléchir et se comportent en enfants gâtés
      La dernière c est le match à vise. On peut le comprendre mais ce n’est l’image qu un joueur doit donner

      1. Je partage l’avis de Rouchblanc également. Une véritable honte, ils sont sans vergogne, sans retenue, quelle opprobre. Ils se doivent de respecter les règles comme tout le monde et voilà que ces enfants gâtés ne respectent pas la plus élémentaire des choses…. Où allons-nous? Droit vers l’insurrection, la rébellion, la sédition, un putsch. Ouiiiiiiiii, un PUTSCH!!!!! C’est de l’insubordination, de la désobéissance civique, de l’insoumission aux règles les plus élémentaires. C’est criminel. ILS DOIVENT ETRE PUNIS. ACHHHHHH. Je suis hors de moi. J’en ai assez de voir ces pseudo-moralisateurs faire tout le contraire. Je suis révolté. Quelle manque d’intelligence. J’aimerais que Carcela court plus lors des matchs officiels plutôt que de de caracoler sur des terrains lors de matchs non-officiels. Voila certainement l’une des raisons pour laquelle ce joueur a toujours été limité. Son manque d’intelligence, de clairvoyance, je dirais même d’illumination!!!!! Ô combien je suis perfide, vilain, sans-coeur ce matin mais tu l’as bien cherché Medhi, toi, et tes tourtereaux du jour.Quel dommage. Medhi, si tu me lis, sache que je ne suis guère fier de toi! Je suis extrêmement fâché, ulcéré, hérissé par ta bêtise!!!! J’espère que tu auras le courage, l’hardiesse, la bravoure, la trempe de t’excuser auprès des millions de gens qui ont été attrapés par le virus dans le monde. Egalement auprès des enfants qui voient en toi un exemple, que tu n’es pas en ce moment!!!!!!!! Voilà, c’est dit, je vais faire un peu de vélo pour faire passer cette révolte.

      2. Moi aussi entièrement d’accord avec Rouchblanc, tout arrive lol
        Rouchblanc c’est l’amour du blason, touche pas à mon Standard même quand on critique parce qu’on se tracasse sur l’évolution de la maison.
        Mais il sait être sévère et a juste titre quand on plaisante pas avec les choses vraiment sérieuses comme cette saloperie de Covid qui appelle à la solidarité et responsabilité de tous.
        Pour revenir à MPH, sujet non clivant mais passionnant, Rouchblanc a encore un avis intéressant. Tous ces gamins ne sont pas assez appliqués et disciplinés pour le système du minutieux Michel. Je resume mais c’est un peu ça..
        Peut-être bien mais alors on remballe tous ces enfants gâtés choisis en partie par lui ou on rappelle Sa Pinto ou encore plus fou Conceiçao ?
        Comme sauveur à moindre frais et gentleman, j’ai pas oublié Vuko..

  8. Bonjour rouchblanc ! Entièrement d accord dur ce coup là ! Nos joueurs se sont encore distingués de la mauvaise manière ! Et c etait vraiment pas le moment vis à vis de l’opinion publique, ni pour l image ternie ces derniers temps du standard ! A leur décharge toutefois, des décisions contradictoires et pas toujours logiques de notre gouvernement ! Demandez aux écoles ce qu’elles en pensent !

  9. A mon avis la question n’est pas tant de savoir si MPH est un bon entraineur pour moi cela ne fait pas de doute mais bien de savoir si le Standard peut encore se le payer vu la situation financière actuelle, si on ne peut pas recruter au haut niveau peut-on rémunérer un entraineur de haut niveau

Laisser un commentaire

Top