Le mot de « Gerouche »: OU VA LE STANDARD ?

Chers supporters,

Alors que l’euro n’est pas encore clôturé, ce dernier présageant d’une issue subodorée depuis son inauguration, tant le tapis « rouge » a été déroulé aux pieds de l’équipe des « three Lyons », tout ayant été mis en œuvre afin de permettre à cette dernière de l’emporter au final, que ce soient les rencontres jouées à domicile par les Anglais, l’interdiction au stade des supporters extérieurs à l’Angleterre, la poule et le parcours par élimination facilité, et, comme si cela ne suffisait pas, un qualification pour la finale acquise sur un pénalty imaginaire et sur un second ballon errant,  que voici déjà qu’on parle de la prochaine reprise de notre propre championnat, sorte de Belgitude consacrée à la bière, soit notre Jupiler pro league.

J’ai pu lire comme vous tous les craintes et autres doléances émises à propos de notre effectif prochain, de nos ambitions revues à la baisse, certains nous voyant même jouer pour notre maintien, rien de moins, mais aussi à propos de Mbaye Leye, l’entraineur en place, tableau pas vraiment idyllique auquel s’ajoute nos sempiternels problèmes financiers déjà longuement évoqués.

Vrai qu’au vu de tout ceci, il y a de quoi gamberger, surtout quand on apprend, dès l’entame de la préparation, que notre équipe a échoué contre une équipe de provincial, Rochefort, du jamais vu à ce stade, même lors d’une première mise en jambes.

Toutefois, j’estime qu’il convient de relativiser tous ces paramètres, poussant parfois à un pessimisme extrême et peut-être exagéré dans le chef de quelques-uns.

Parlons de l’effectif probable en premier, principal paramètre finalement nous permettant d’envisager, soit le meilleur, soit le pire.

Jusqu’ici, une chose est dore-et-déjà acquise, outre le départ en coulisse du désormais inutile MPH, parti sans doute diffuser sa science ailleurs, sont ceux d’Avenatti, à nouveau prêté, et celui de MA Balikwisha, même si, pour autant que je le sache, rien n’est encore officiellement signé, mais le chèque de six millions d’euros devrait permettre au Standard de remettre un peu ses finances en équilibre, à tout le moins.

A ceux-ci, on peut raisonnablement ajouter les prochains départs, mais à quel prix, d’Oulare et Lestienne, même si on imagine bien que les clubs ne vont pas se les disputer, et que donc qu’il nous faudra les « brader », ainsi que le transfert tout aussi probable de Gavory, pas vraiment apprécié par les supporters, vers la Grêce, en espérant un bon chèque ici aussi.

Mais bon, mis à part MA et le Français, ces joueurs ne faisaient plus vraiment partie des plans du Standard, dès lors….

Quant à Balikwisha, son départ est en soi déjà compensé par le retour d’un certain Dragus, qui pourrait en étonner plus d’un à mon sens.

Donc, en fin de compte, jusqu’ici, il n’y a pas de quoi nous affoler et encore moins crier aux loups, notre équipe tient toujours la route, avec en plus le retour d’Amallah.

Seules véritables inconnues sont les cas de Ntelo, dont on parle peu voir pas du tout, n’est-ce pas Beaujeu, alors qu’on disait le plus grand bien de ce joueur dont le profil fait défaut au Standard, mais aussi le cas de Tapsoba, cité à Ostende, et plus encore de Zino Vanheusden, dont l’avenir ne semble plus trop se situer chez nous mais davantage en Italie, contre un chèque en retour de seize millions d’euros, quatre ayant déjà été reversés, selon les sources, par l’inter de Milan, qui en est toujours le propriétaire.

Et puis il ne faudrait pas non plus oublier la situation de Pavlovic, qui avait pourtant montré de bien belles choses et dispositions la saison passée, mais qui parait être devenu personne non grata, du fait d’un caractère un peu difficile, et que le Standard pense à recaser ailleurs, à tort ou à raison, alors que la saison écoulée de Bastien n’a convaincu personne.

Bref, voici à quoi pourrait ressembler notre onze de base à l’entame de la saison :

Dans les buts : Bodart

A l’arrière : Calut – Ngoy – Cissako – Dussenne – Layfis (s’il reste) – Dakhil – Siquet – Fay ( ?)

Dans l’entrejeu :  Raskin -Bokadi (que je déplacerais sciemment ici, vu la pauvreté de ce secteur) – Bastien – Cimirot – Carcela – Shamir – Dumont

A l’avant :  Amallah – Klauss – Muleka – Dragus – Ntelo (?) – W. Balikwisha

Finalement, au vu de ceux qui resteraient, un effectif pas si mal ni dépourvu en qualités, même si très jeune, mais est-ce un mal, quand on voit la situation de notre équipe Nationale, trop axée sur l’expérience au détriment de l’explosivité, le tout est que la « sauce » prenne sous la baguette de Mbaye Leye, qui aura cette fois eut tout loisir de préparer SA saison, celle de vérité.

Et quand on se rappelle la situation d’Ostende, la saison dernière, très mal embarqué et finissant parmi les meilleures équipes du championnat, pourquoi ceci ne pourrait pas se produire chez nous ! Surtout si l’on tient compte du retour espéré des supporters au stade, dont on a été privé comme tant d’autres l’exercice précédent, mais dont on connait l’impact plus important chez nous !

Ensuite, viennent les finances du club, elles aussi pointées du doigt. Mais qu’en sera-t-il demain, si Venanzi parvient à inviter à la table l’un ou l’autre investisseur, même si aucun nom encore n’a filtré, mais qui devrait devenir réalité sous peu, selon Marc Grosjean, ceci sans oublier les multiples rentrées dues aux transferts cités plus haut et l’argent de Vanheusden, enfin récupéré.

Vous le savez très bien, la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain, et les choses évoluent parfois très vite, surtout dans le monde du football professionnel, les exemples ne manquant pas de clubs aux abois et se retrouvant en fin de compte au-devant de la scène ! Nombre de clubs de D1 ont pu trouver quelques mécènes pour les soutenir, ceci sans avoir « l’aura » du Standard sur la scène internationale. J’imagine donc mal Mr Venanzi peinant à trouver l’oiseau rare, son seul désir de vouloir rester seul maitre à bord pouvant constituer le seul obstacle à une nouvelle association profitable au club.

Voilà donc les contours de la saison à venir plantés. A nos joueurs d’agir …. Sur le terrain.

Un peu d’optimisme, que diable !

Gérouche

 

12 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: OU VA LE STANDARD ?

  1. Oui l’équipe proposée ne présente pas si mal malgré encore quelques décevants style Carcela et Bastien que je verrais bien aussi ailleurs.
    Oui si les rentrées de MA, VanHeusden et espérons Gavory, si elles se confirment permettent de voir venir financièrement à court terme
    Mais l’optimisme repose d’abord sur la confiance et désormais je suis très circonspect envers la direction et l’entraîneur qu’elle a choisi pour un bail trop long de 2 ans, ceci dit pour rester poli.

  2. Je ne crois pas une seule seconde en ce noyau de joueurs, les jeunes ok mais le reste bof bof et rebof
    Lestienne j’espère que le golf lui refera une proposition et … vite
    Gavory si l’intérêt grec est bien réel alors bonne chance à lui et … go
    Amallah qui garde le ballon jusqu’à le perdre mais qui aimerait progresser dans un club plus huppé … ok pour moi
    Bastien, de super joueur avant que le standard ne refuse une offre de l’étranger pour lui à un joueur médiocre ensuite..
    Oularé Boljevic il vaut même mieux ne pas en parler..
    Donc il n’y a pas un entraineur sur terre a pouvoir faire qq chose avec e noyau en l’état, la base des jeunes est bonne mais le reste… ah oui pardon j’ai oublié Carcela .. mais que dire encore sur Medhi??? Il va falloir que notre cellule de scouting se bouge le cul, du pas trop cher mais du concret et des courageux

  3. Ou alors on préconise la patience au vu des finances et on travaille nos jeunes en profondeur pour préparer une super équipe d’ici un an ou deux.. Mais dans ce cas il faut leur donner un bon contrat et ne pas les jeter comme de la merde (affaire MA) je rappelle que MA VOULAIT rester chez nous avec un vrai contrat pro… mais au Standard quand tu fais une bonne saison tu n’es pas souvent recompensé

  4. D’accord avec toi Phil .Bref des actes avant d’avoir un optimisme de béatitude et il en faudra beaucoup pour retrouver une confiance dans cette direction et dans certains joueurs ,cela n’empêche pas d’espérer et de soutenir le blason et ses valeurs
    Le mercato n’est pas fini, on peut encore avoir de bonnes (,j’espère. )Ou de mauvaises surprises
    Après dix match de championnat ,on connaîtra notre niveau et la ligne de conduite du club

  5. Avant de transférer donnons un vrai salaire à Siquet Sissako Bodart et Raskin, le peu que gagnait MA Balikwisha par rapport à des clinches comme Oularé et Boljevic ou un has been comme Carcela est scandaleux et à conduit au clash… gérons notre club au mieux est-ce trop demander???

    Le nom d’un nouvel investisseur sera rapidement communiqué selon Grosjean… je suis vraiment curieux

  6. Pas sûr tout dépend des primes sur le nul,ou la victoire .
    Par joueurs les fixes peuvent être différents mais les primes c’est tout le monde sut un pied d’égalité c’est une manière de motiver plus primes si top 4 ,primes si coupe d’Europe ,primes pour la coupe

    1. Oui Rouchblanc, sauf que la carrière d’un sportif de haut niveau est plus courte que celle d’un ouvrier ou d’un employé donc il cotise moins longtemps pour sa retraite. Les primes de victoires de nuls ou de classement final n’entrent pas en compte pour les cotisations sociales elles n’entrent en compte que pour l’impôt donc aucun joueur n’acceptera cela. Il y a moyen peut-être d’être un peu moins généreux dans les salaires et généreux dans les primes mais une grosse différence comme tu le prônes est impossible.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App