Le mot de « Gerouche »: RELEVER LE GANT

Chers supporters,

En ce soir caniculaire du mardi 19 juillet, nous sommes désormais à J-3 avant la reprise du championnat, que beaucoup nous annonce comme un « remake » de la saison dernière, tant peu de choses, sur le terrain et dans la compo de l’équipe, semblent ne pas avoir changé.

Pourtant, je reste persuadé que les apparences peuvent parfois être bien trompeuses, et que la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain. De la même manière, on pourrait dire qu’une saison n’est pas l’autre, même avec les joueurs identiques. Ceci tout simplement parce que le coach a changé, que la Direction a changé, que le soutien financier aussi a changé de mains, au profit des Américains.

Alors, je dirais ceci : ne nous y trompons pas, même si les résultats en matchs amicaux d’avant saison n’avaient rien de réconfortant ni de très réjouissant, mis à part notre dernière prestation, l’effectif encore à disposition, quoique toujours insuffisant, n’a pas à rougir. J’en veux pour preuve que c’est avec ces joueurs là que nous avons partagé deux fois l’enjeu face à l’ogre Brugeois, la saison dernière. Que nous avons ramené un point du parc Astrid. Que nous sommes allés vaincre l’Antwerp à domicile. Preuve s’il en est que cette équipe-là, quand elle veut jouer, peut encore faire mal et faire des résultats.

Tout était peut-être une question de contexte, de confiance, d’osmose plus encore, avec les différents entraineurs et avec une direction aux abois et incapable de rassurer, de prendre les bonnes décisions.

Imaginez qu’un Dönnum, revigoré par la présence d’un coach de même nationalité et dont on avançait de grosses qualités, explose enfin. Qu’un Amallah, déterminé à enfin se montrer sous son vrai jour, en vue d’un départ certes, mais dont l’apport, s’il le veut vraiment, n’est pas à dédaigner, nous régale de ses crochets et tirs brossés. Qu’un Dragus, déjà quelques fois notre sauveur à l’une ou l’autre occasion, parvienne à allier enfin de la régularité, à se fondre dans le collectif plus encore. Qu’un Raskin et que Bokadi retrouvent toutes leurs sensations ! J’en connais qui payeraient cher pour les avoir dans leur équipe ! Demandez à Bruges, du moins pour le premier cité, même si je crois toujours dans le second.

Du reste, le fait que Mr Deila ai décidé de reconduire, à peu de choses près, le onze aligné par ses prédécesseurs, en confiant notamment sa défense aux anciens que sont Layfis et Dussenne, quitte à y perdre de la vitesse en réaction, prouve suffisamment la confiance qu’il place en eux, même si nombre de bons jeunes pourraient prétendre à une place, eux aussi, à l’image de ce Ghalidi, de Noubi, de Calut, de Ngoy, ou encore de Nekadio. Mais sans doute devrons t’ils attendre encore un peu, histoire que les fondations soient davantage implantées.

Et puis nous allons enregistrer des arrivées, même si tardives, mais mieux vaut tard que … de se planter.

Jusqu’à présent, bien sûr, nos rivaux se régalent, leurs supporters, mauves essentiellement, raillant nos couleurs à la moindre occasion. Certes, avec l’arrivée de Ohio, il n’y a pas de quoi défrayer la chronique ni pavoiser, comme on dit, mais sait t’on jamais. Mais d’autres vont suivre, n’en doutons pas !

Un back gauche, nécessairement, un meneur de jeu, ce serait sympa, et un bon attaquant pour concurrencer Emond, ce serait top. Le tout avec une mentalité retrouvée….

Ah, mais parlons-en, précisément de mentalité. J’imagine que beaucoup d’entre vous ont assisté à la qualification des filles, de nos Redflames, comme elles disent.

Je dois bien reconnaitre que je ne les suivais pas énormément, nos dames, bien à tort.

Quelle belle équipe, quelle détermination, quelle technique même dans le chef de la plupart. A en faire pâlir ces messieurs, à vrai dire, certaines ne dépareilleraient pas parmi eux. Leur football est assurément bien beau à voir, et nous devons leur tirer notre chapeau bas. Seul bémol cependant, le constat, une fois encore, que la Wallonie est à la traine, à ce niveau là aussi, n’ayant relevé aucune joueuse issue du sud du pays sur la pelouse. Bizarre bizarre, quand même, pour une équipe Belge. Le Standard fémina joue pourtant chaque année un rôle très en vue me semble t’il !? N’y a-t-il aucun élément valable dans leur effectif ?

Enfin, voici sans doute à nouveau une histoire bien Belge dont on se passerait bien…

Quoiqu’il en soit, vendredi, je ferai partie des milliers de supporters présents pour soutenir nos couleurs.

Et quand je lis que déjà plus de 19000 abonnements ont été vendu, sans qu’aucun gros transfert n’ait été enregistré, je me dis que non, décidément, notre Standard ne mourra jamais.

J’aspire donc à voir un stade, si pas comble, du moins rempli de ferveur, avec de l’animation en tribune, essentiellement du côté de la T3 et de la T4. Car, TOUS ENSEMBLE, on peut le faire !

Gérouche

4 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: RELEVER LE GANT

  1. Gerouche, tu es un vrai supporter, comme je les aime, optimiste mais pas utopiste. Tu as raison quand tu dis que le noyau n’est pas si nul que ça et qu’il suffirait d’un rien : un arrière gauche style Renkin et un meneur de jeu style Sigurvinsson pour passer au niveau supérieur, pour rappel, ces deux joueurs étaient arrivés à Sclessin pour une bouchée de pain.
    Et pour conforter la confiance dans le noyau, il est intéressant de consulter les archives qui sont sur le site officiel du standard, l’année 2014/2015 avec comme entraineurs Luzon puis Vukomanovic, nous avions terminé à la 4è place de la phase classique, avant que Riga ne gâche nos PO. Le noyau de l’époque n’avait rien de fantastique, mais discipline de jeu, pressing constant et paiement des joueurs en temps et heure amenaient des résultats.

  2. Je cite :

    « Bizarre bizarre, quand même, pour une équipe Belge. Le Standard fémina joue pourtant chaque année un rôle très en vue me semble t’il !? N’y a-t-il aucun élément valable dans leur effectif ? »

    —-> Non, le fossoyeur n’a plus investi dans le Fémina !

    Sinon, pour le reste de ton mot, tout est dit !

    🙂

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App