Le mot de « Gerouche »: FOOT BELGE CORROMPU

Chers supporters,

S’il subsistait encore un doute sur la question, à savoir la corruption en Belgique, il a été levé hier soir, du côté du Kehrweg, le VAR, contre toute attente et contre toute logique, accordant à la dernière minute d’un match qui s’orientait vers une victoire des Eupenois, en demi-finale de la Crocky Cup, un pénalty en lieu et place du coup franc accordé initialement par Mr Lardot, à l’entrée du petit rectangle.

On a beau voir et revoir encore et encore les images, le ralenti, du moins les images prises le long de la ligne de touche, pas derrière le but défendu par le gardien Eupenois, qui fausse l’évaluation de la distance entre le pied d’appui de Refaelov et la ligne du petit rectangle, il apparait clairement qu’à aucun moment, l’attaquant Israelien n’est dans la surface de réparation, loin de là, au moment où il est touché par le défenseur Eupenois.

La meilleure preuve en est que pas un seul Anderlechtois, Vincent Kompany et Igor Refaelov en tête, ce dernier étant tout de même le mieux placé pour savoir s’il pouvait prétendre à plus ou pas, ne soit intervenu pour réclamer ce coup de réparation tombé du ciel, acceptant sans broncher la première décision de l’arbitre, qui leur octroyait un coup franc, sans plus.

Ce pénalty, aussi miraculeux qu’injuste, quoiqu’en dise monsieur Javaux, venu au secours du var et affirmant que cette décision était la bonne (sans doute avait t’il bu quelques orvals en soirée), va sans doute suffire et permettre aux mauves de la capitale de gérer le match retour et de se qualifier pour la GRANDE FINALE, au Heysel, fixée à la mi-avril. Elle devrait logiquement opposer Bruges, cet autre ogre surprotégé du championnat, à moins que les Gantois ne parviennent à reproduire le vol obtenu par les Brugeois sur leur terrain, vol légal celui-là, à Anderlecht, pour nous donner une finale n’opposant que les « grands » du foot Belge, histoire sans doute de préserver l’intérêt de cette compétition jusqu’à son terme.

Qu’il peut paraitre frustrant et terriblement injuste, dans notre compétition Nationale, qu’il s’agisse de championnat ou de la coupe, de porter le nom de « petit poucet », et de se sentir lésé à tous les coups, lors de décisions importantes.

Mais pour en revenir à la phase qui va certainement propulser les mauves en finale, même pas litigieuse en soi, on peut se demander dans un premier temps pourquoi le var est intervenu à ce stade, et mieux encore pourquoi monsieur Lardot n’a même pas pris la peine d’aller vérifier à l’écran, histoire de corroborer une décision aussi importante ?

Sans doute cette intervention plus que douteuse arrangeait bien tout le monde, n’est-ce pas…

Non, décidément, après toutes les « affaires » louches, déjà évoquées dans le reportage télé des œuvres de Thierry Luthers, rien ne changera jamais en Belgique, que les irrégularités soient dénoncées ou pas, comme ce titre volé au Standard du temps de Duchatelet et de Guy Luzon, au profit de qui vous savez, une fois encore, à savoir les champions proclamés de la capitale.

Tant qu’à l’Union Belge, composée et dirigée essentiellement par des sbires des gros clubs nationaux, rien ne changera, il sera vain d’espérer une certaine justice, un soupçon d’équité.

Pardi, vous n’imaginez pas ces gens-là se tirer une balle dans leurs propres pieds, défavorisant leurs propres clubs !

Vous savez, et pour avoir déjà abordé le sujet du monde du tennis de table dont je fais partie depuis très longtemps, et donc à titre de comparaison, ceci pourtant au plus bas échelon, la corruption règne, elle aussi, alors que très peu d’argent est en jeu, les grosses entités sportives de la province étant largement favorisées, à un tel point que même les réglementations vont dans leur sens, leur permettant de se livrer à bien des manipulations en fonction de leur liste de force, comme on dit dans ce milieu, au détriment des petits clubs qui n’ont pas ces opportunités, à défaut d’un effectif suffisamment pléthorique et contraints d’aligner des équipes subissant peu de changements et donc incapables de se renforcer, en égard des grosses pointures.

Certes, tous aimerions vivre dans un monde meilleur, où le profit ne l’emporte pas sur l’étique sportive, mais notre monde est ainsi fait. L’argent, le pouvoir, l’emporteront toujours, au détriment des plus faibles.

Gerouche

19 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: FOOT BELGE CORROMPU

  1. Je parlerai plus tôt de risible et ridicule Gerouche, oui au ralenti on ne voit rien, mais Javaux a raison sur l’image ou on tire la ligne on voit le pied sur la ligne mais bon c’est ridicule tout simplement…
    Comme je viens de le dire sur le Tchat je suis prêt a accepter ce genre de décision si c’est pareil pour tous et la franchement je doute…
    Rien que dans le match d’hier le 1er péno est ultra léger et si on ne le siffle pas il n’y a pas d’injustice mais le joueur d’Eupen prend jaune, sur le péno en faveur d’Eupen il y a péno sans discussion mais pas de jaune et la franchement je ne comprend plus du tout… Sur ce Eupen n’a rien montré en 2e comme l’a bien dit Peeters le 2-2 est déjà miraculeux…

  2. Rebondissement, maintenant il apparait que le contact fautif n’était pas sur le pied de Rafaelof mais sur son genoux et le genoux de Rafaelof on ne le voit pas en tirant la ligne… heureusement que le ridicule ne tue pas

  3. Encore une fois que ce soit pour les hors jeu ou pénalty, cette prétention du VAR de pouvoir décider au centimètre pour un terrain, faut-il rappeler, qui fait 100m de long, me révulse au plus haut point.
    Faut-il aussi rappeler que le VAR doit intervenir pour contrer une décision déjà prise par l’arbitre, lorsqu’il il y a erreur manifeste. Or les discussions illustrent à souhait que la soi-disant erreur arbitrale était loin d’être évidente.
    Une erreur arbitrale était finalement mieux acceptée auparavant lorsque c’etait l’arbitre qui prenait la décision en bien ou mal parce que l’erreur est humaine. Le VAR est supposé ne pas se tromper parce qu’il tire soi-disant des lignes mais on oublie qu’il reste soumis plus que jamais à l’interprétation humaine. Contrairement à la justice, le doute le plus élémentaire ne profite pas à l’accuser.

    1. je n’ai d’autre à ajouter VanMoer tout est dit, espérons qu’un jour cela joue en notre faveur…. oui je me rappelle contre Ostende on gagne 1-0 sur un but non valable et le var n’a pu intervenir faute d’avoir la ligne 3d, on tue le foot avec des règles bidons

  4. Comme le dis VanMoer, le VAR est là pour corriger une erreur manifeste ! Une erreur claire d’arbitrage !
    Dans ce cas ci, il n’y a aucune erreur manifeste puisque, même si on regarde au télescope en tirant des lignes, des parallèles, des perpendiculaires et des bissectrice dans tous les sens il est impossible d’affirmer que raphaelov touche d’un demi crampon la ligne du grand rectangle !!!
    On en revient à cette fameuse zone grise qui arrange tout le monde quand il est question d’offrir ou de refuser une décision avantageuse, selon que l’on soit puissant ou misérable…
    Ce qui me dérange par dessus tout, c’est de voir à quel point le VAR a CHERCHÉ à trouver quelque chose sur une action qui ne demandait pas la moindre vérification ! Le VAR à cherché désespérément l’ultime possibilité de favoriser une équipe.
    C’est dégoûtant et désespérant ! J’espère vraiment qu’Eupen ira créer la surprise à la loterie nationale parc !!!!

    1. Uand Bien dit dens72. Quand on veut trouver, on trouve. Et sur ce coup là, ils ont fait fort au var. On ne m enlevera donc pas de la tête que le l intention peu louable était manifeste ! Dans toute autre circonstance, il ne serait jamais intervenu. Fasse que les eupenois les niquent au retour. Mais l’arbitrage pourrait encore venir au secours des Mauves. Donc, faut pas trop rêver si j’étais à leur place.

  5. Ils vont prendre 3-0 au match retour sans l’aide du var 🙂 le plus intelligent était PEETERS qui a dit à l’interview que le 2-1 était miraculeux et à la limite du hold up, Anderlecht n’avait pas besoin du Var pour passer loin de la, et au match retour on n’y pensera plus… la façon dont Anderlecht nous a surclassé il y a 15 jours veut tout dire, juste après l’Union Bruges et Antwerp c’est Anderlecht qui a le plus beau noyau, gardons nos forces pour encourager les notres qui vont en avoir besoin contre le Cercle qui est ultra dangereux….

    1. Je pense que tu es un peu trop élogieux pour les Mauves et pessimiste pour Eupen. Si on a fait un nul là bas, certes volé aussi, Eupen peut le faire. Ils ne jouent pas moins bien que nous, que du contraire !

  6. Y a pas que le foot belge corrompu, la FIFA l’est tout autant, remember l’attribution de la WC au Qatar….
    Comme tu dis, le pognon est roi et nous les pauvres couillons qui payons pour voir ça !
    Perso, suis aussi dégouté que vous et il m’arrive même de ne plus regarder les matchs du Standard !

  7. Bon il y a à boire et à manger mais franchement vous partez tous en guerre contre le VAR et sa prétendue corruption et quand on a battu Ostende 1-0 sur un hors-jeu d’un demi mètre d’Amallah (le var n’avait pu tirer une ligne 3d) personne ne râlait contre la décision arbitrale, je m’en rappelle très bien….
    Pourquoi? Quand c’est à notre avantage c’est normal et quand c’est pour Anderlecht c’est de la corruption????

    1. Phil, ce n’est pas parce que Anderlecht mérite de gagner, qu’il faut l’aider par l’arbitrage si on ou va la glorieuse incertitude du sport si c’est chaque fois l’équipe la plus forte qui gagne soit par elle-même soit avec l’aide de l’arbitrage. Idem pour le 1-0 d’Ostende. Ce n’est pas parce que nous serions favorisés une fois qu’on doit le repayer par la suite souvent plus d’une fois. C’est bien d’essayer d’être objectif, faut pas faire le calimero mais il ne faut pas s’autoflageller non plus.

      1. je vais être franc avec toi Gerouche, je n’arrive pas à imaginer le VAR corrompu, je pense que le VAR cherche à laver plus blanc que blanc et voilà les dérives, c’est pareil partout et en Angleterre cela discute très fort pour faire marche arrière le problème est que l’UEFA veut le VAR généralisé

  8. je ne m’autoflagelle pas lol Vandenstock et Vanolsbeek sont inculpés pour corruption dans ce monde pourri du foot belge …. zut j’ai carrément oublié que Vénanzi est aussi inculpé comme président du Standard et que o. Renard est aussi inculpé en tant que directeur technique du Standard, oui le foot belge est complètement corrompu

  9. Finalement en Jupiler pro league c’est Bruges qui est plus favorisé, et c’est en fonction de l’importance et de la puissance du club, c’est inadmissible mais c’est ainsi en belgique en france en angleterre partout… nous avons été protégé entre 2006 et 2010 car Luciano était actif à l’union belge et le standard était puissant, maintenant nous ne représentons plus grand chose… En Angleterre la moitié des clubs souhaite la suppression du VAR….

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App