Le mot de « Gerouche »: TROP C’EST TROP !

Chers supporters,

Comme vous tous, probablement, je suis franchement dégouté, écoeuré, démotivé, bref, en deux mots comme en cent, littéralement sur le CUL, après le verdict d’hier soir et à l’idée de suivre encore ces parodies de match de football, au cours desquels la technologie a pris le pas sur la frénésie, étouffant toute démonstration de joie dans l’œuf, tout plaisir, toute logique même parfois aussi.

Durant la semaine, j’étais déjà intervenu sur ce site pour accuser les manquements et les injustices dues au var, alors que, tout au contraire, il devait être ce bouclier censé protéger les compétitions et les acteurs d’erreurs préjudiciables.

Le fait qu’il continue à attiser les polémiques suite à des décisions invraisemblables, alors que, contrairement à l’arbitre de terrain, tous les moyens lui sont fournis pour éviter les injustices ne confère ni plus ni moins que de la suspicion quant aux décisions qui lui sont attribuées !

La désignation du point de penalty au profit des mauves avait déjà fait hurler au scandale, en lieu et place d’un simple et logique coup franc à l’entrée du rectangle, qui n’aurait sans doute rien changé au verdict final, qu’il soit juste ou non.

Mais ici, soit seulement trois jours après cette première mascarade du var, voici qu’il intervient encore pour annuler un but que personne, logiquement, ne serait tenté de contester, en son âme et conscience !

Même avec les deux lignes tracées, on ne peut qu’être conforté dans l’idée qu’à aucun moment, il n’y avait hors-jeu sur cette phase, la ligne rouge censée représenter l’alignement de notre attaquant étant qui plus est apparemment mal placée, au-delà de la ligne blanche qui elle représente la position du dernier défenseur. Alors, si même le var commence à s’emmêler les pinceaux !

Et quand bien même il ne fallait pas les inverser, elles se touchaient, au minimum, ce qui rendait tout verdict du var obsolète vis-à-vis de la décision initiale.

Je reprends qui plus est le texte précis de la réglementation qui régit l’intervention du var : « l’arbitre assistant vidéo n’interviendra qu’en cas d’erreur MANIFESTE concernant une faute ».

Alors là, en matière d’erreur manifeste, l’analyse par trois personnes derrière leur petit écran durant près de cinq minutes pour décréter un hors-jeu impossible à voir, même à la loupe, après de multiples vérifications, on est très loin du compte.

Presque tous ici avons déjà décrié et dénoncé ces hors-jeux à répétition, véritables poisons du football, et qui ne reposent le plus souvent que sur quelques centimètres et annulant des buts alors qu’il a toujours été dit que, dans le doute, il fallait privilégier l’attaquant !

Combien de fois n’avons-nous pas dit, et d’autres entraineurs derechef, qu’il ne faudrait considérer pour hors-jeu que l’attaquant véritablement démarqué de la ligne défensive, cette ligne pouvant être tracée entre les deux joueurs mis en cause pour seulement désigner comme tel un hors-jeu et annuler le but qui en découle.

Ce serait tellement plus simple, logique et conforme à l’esprit même du offside, plutôt que de juger sur une question de centimètres…

Alors, désolé, mais n’en déplaise à certains qui se font l’avocat du diable, prétextant que le var a finalement bien fait d’intervenir pour préserver l’équité d’un résultat au profit d’une équipe ayant dominé la rencontre, je ne suis pas d’accord du tout.

Hier soir, il est vrai, le Standard était vraiment à la rue, mauvais comme jamais, dans le premier acte, face à une équipe Brugeoise (la petite), revigorée depuis l’arrivée du nouvel entraineur et qui fait à chaque fois preuve d’un courage, d’une détermination, d’un engagement presque insoutenable, avec qui plus est un Hotic à la baguette et un Matondo en relais, cette équipe faisant figure d’épouvantail de la compétition désormais, même face aux meilleurs.

Mais il fallait aussi se douter que ce rythme, ils n’allaient pas pouvoir le tenir indéfiniment et qu’en seconde mi-temps, ajustements pris par le coach, ils allaient enfin souffrir eux aussi.

Alors certes, le match nul en soi n’est pas volé, dans leur chef, sur l’ensemble de la rencontre, mais les faits sont là ; Le Standard devait emporter les trois points et a été lésé, en toute impunité et légalité !

J’apprends ce matin que la Direction a décidé de porter plainte auprès de l’union Belge en lui demandant des comptes, et ils ont bien raison, même si tous nous savons que ça ne changera rien au final. Deux points sont bel et bien perdus, et le moral de nos troupes encore une fois mis à mal.

Je vous pose à tous dès lors la question : pensez vous vraiment que le var serait intervenu et aurait annuler un bien beau but tout à fait correct et valable, s’il avait été question de Bruges ou d’Anderlecht ?

Pour moi, en tous cas, mon opinion est faite, et en ai vraiment marre de tout ce cirque qui dénature le football, le Belge plus que tout autre, ne faisant que corroborer les propos de Luka Elsner, n’ayant pas de mots pour qualifier ce qui s’est encore passé sous nos yeux hier soir.

IL est qui plus est regrettable que les comptes rendus sont la plupart du temps orienté vers des décisions arbitrales que sur le contenu des matchs eux-mêmes, le var n’étant pas avare de sujets incendiaires.

Dire que nous pensions, lors de son instauration, éviter ce genre de discussions stériles ! On a tous été bien leurrés !

La réalité est toute autre ! Il est juste là en fait pour conforter les lobbies des plus forts, comme toujours, et descendre les plus petits, le tout derrière un semblant d’efficacité et d’impartialité plus que douteuses, elles aussi.

Désolant, vraiment, et plus trop envie de me passionner pour un sport qui, avant, été passionnant.

Gérouche

 

19 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: TROP C’EST TROP !

  1. C’est injuste, trop injuste. Dimitri, Rachid (c’est pour mon quota), Cunéguonde, Archibald et Ursule…je vous vois déjà venir. Calmez-vous derrière vos écrans. On se ressaisit!!!!!! Un petit spritz et ce sera oublié. Que pouvons-nous faire? Que nos joueurs utilisent toute cette frustration, cette haine, cette animosité, aversion, répugnance, antipathie, exécration, horreur, hostilité, répulsion, ressentiment, animosité, abomination, dégoût, détestation, inimitié, fiel, rancoeur et j’en passe au prochain match en jouant sérieusement dès le début. Parce qu’au-delà de cette cruauté psychologico-footbalistique, cette persécution hebdomadaire, se cache une toute autre réalité: L »INCONSTANCE, la frivolité de cette équipe. Et celle-ci nous coûte bien plus qu’un goal annulé. VanMoer, ne me cherche pas des noises parce que j’ai failli t’envoyer Simone ce matin. Sinon je te kidnappe avec Ardèchois, Barth et Ledou et je te dégoûterai de l’épluchage des carottes violettes! Je te vois déjà venir avec ta question: Pourquoi violette? Je n’ai que celle-là à la maison!

    1. Salut Jaime. Je ne doute pas un seul instant des charmes de Vanmoer pour lesquels tu n’es pas………. insensibles mais de là à me réquisitionner pour le kidnapper, il y a un pas que je n’oserai franchir.
      A part cela, j’approuve tout à fait le trop is te veel de l’ami Gerouche. Dieu merci,il nous reste l’humour

      1. si tu m’aides, je t’offre 3 ans d’abonnement + 2 saucisses polonaises à chaque match+ 3 bières par match + une photo de Jaime tous les mois, dédicacée.
        Trop is te veel, tout à fait d’accord. Des montres circulent en ce moment dans la camionnette du Var.

  2. Bonjour les amis,

    Même constat que notre rédacteur de service et ami Gerouche.
    Le VAR utilisé de la sorte est clairement une imposture et un danger pour les supporters.

    Que l’ampoulé-anesthésiste ne croit pas nous enfumer (une fois de plus!!) avec cette action (qui n’aura aucune suite) vis-à-vis de l’union belge.
    Nous sommes début février, mon gars, il serait temps de te positionner ; sinon les socios vont te rappeler certains de tes engagements rester soigneusement dans les placards de ton bureau!!!

    Coucou Jaime, par solidarité, je vais incorporer des carottes violettes dans mon prochain plat mijoté.
    J’adore les plats mijotés car cela me permet de boire l’apéro à l’aise.
    Pour remplacer ton spritz favori, voici un cocktail qui plait beaucoup au sexe qui n’est plus du tout faible, deux doigts de gin, idem pour le martini et quatre doigts de tonic…..Un délice !!!
    Au deuxième, elle vient te demander pardon !!
    Bises

    1. Allons allons, cher osiris. Encore de la mauvaise foi de ta part. ! Le copain Bruno avait certes parler de la fin janvier pour nous fournir le nom du précieux collaborateur, mais il n a pas précisé de quelle année !! En fait, il attend juste que l’orage passe et nous donne des zak en apéro pour patienter. Et comme l’ami Lucien et son comparse fornieri s’impatientent eux aussi, ils essaient de soudoyer le var pour accélérer la chute du club et l avoir pour une bouchée de pain. Comme je vous le dis !

  3. Salut Orisis, comment vas-tu? En parlant de doigts, en voici une vraie histoire. C’était il y a 3 ans, dans le quartier européen. Je buvais un verre avec des potes quandune demoiselle, à la recherche d’un « Jaime » est venue chez moi. Je luis propose un gin, n’ayant aucune idée derrière la tête pour la suite de la soirée. Elle me répond: juste un doigt (j’avais compris mais je suis joueur). Je lui dis: c’est un peu rapide, ne trouvez pas, on se connait à peine. Il y a beaucoup de monde ici, vous n’avez pas froid aux yeux. Elle est partie…quel humour!

    1. Elle a certainement compris ,  » enlève ton jean  » cher Jaime ! Normal qu’elle se soit cassée ! Et puis juste un doigt, je doute, elle ne se serait pas contentée de si peu, venant de toi. D’où une seconde raison de s’enfuir.

  4. Si j’avais proposé deux doigts, j’aurais eu le sentiment de vouloir la saouler à des fin que je n’oserais écrire ici.

    Bonne semaine à toi aussi. Vive nous, vive toi, vive moi, vive nos prochaines soirées victorieuses…

  5. Bonjour à tous amis Rouches . Pour une fois je sorts ma plume !!! pour parler de la VAR et bien si cette machine existait depuis 2011 nous aurions 3 TITRES DE PLUS !!!! Faute sur Carcela à Genk pour le TITRE en 2011, ROUGE et non jaune, réduit à 10 et mené 0-1 je doute que Genk soit revenu au score !! PLAY-OFF AVRIL et MAI 2014 après un 30 sur 30 nous sommes volé dans ses Play-off ! pourquoi ? je suis un accros à la tribune du lundi soir . J’ai manqué 1 SEULE émissions depuis sa création ! Je la regarde ou y suis invité ( une douzaine de fois ) Si vous aviez regazrder la tribune du lundi lors de ses play-off, vous auriez remarqué qu’à 6 REPRISES les mauves n’ont pas reçu le carton rouge mérité sur les 7 premiers matchs, dont 2X2 rouges non données pour une même rencontre !! Les Rouches et bleu et noir un carton rouge non donné . Tous les intervenant en accord chaque lundi pour dire en effet que c’était bien carton rouge pour un mauve !!! nous perdons le titre pour 1 point de mémoire ! 2018 avec la VAR et j’y étais, STD-Bruges la main de Vermeer était sifflée !!! CE qui nous fait 3 titres envolés !! Mieux que ça , novembre et décembre 2019 nous sommes alors 3 ou 4eme du classement fin septembre , la coupe d’Europe nous fatigue et 6 pénalty non sifflé en notre vafeur sur ses 2 mois ! l’équipe descend très bas au classement ! Mais on est volé de 10 points ( le 7eme péno non fsfflé ne faisait gagner aucun point ! ) je prends des vidéo de tout ça et analyse les phases, 5 image par seconde . je prends alors des photos des images et les montres à P Albert et Marc Degryse présent dans la salle VIP à la tribune . Tout deux unanimes , c’est à chaque pénalty à 100 % !!! Il est évident que entre 1985 et 2017 les mauves étaient très très avantagé par l’arbitrage ! que les brugeois par moments l’étaient aussi, encore beaucoup plus depuis 2018 !!! Que 4 fois sur 5 dans des matchs importants ou très disputés, les Rouches sont très mal payés par l’arbitrage ! Surtout face aux équipes flamandes . j’aimerai faire une compilation des cartons rouges non donné aux mauves lors des play-off 2014 et une autres sur les 7 pénalty non donné en 2 mois aux Rouches . Bien entendu ça arrive encore régulièrement ! ou des cartons jaunes donné pour avoir gratté dans son nez et que les 2 autres équipes citées en reçoivent 1 sur 2 , voir 1 sur 3 !!! J’assume pleinement mes propos, car j’ai les preuves de ce que j’avance ! courage mes amis, dans le foot tout va très vite . Amicalement . pascal

    1. bonsoir pascal et bienvenue sur le chat.
      je te félicite pour ton assuidité a regarder la tribune mais pour moi c’est de temps en temps.
      je l’ai regardé hier, à part swen borsalino et streker(quand il est là) les autres intervenants ne sont pas à la hauteur et sont trop juge et partie.
      le football belge est assez pathéthique et surtout ces institutions qui sont pourries jusqu’à l’os.
      Esperons que le football gate fasse bouger les lignes mais je n’y crois pas trop.

    2. Bonjour Pascal, et merci pour ce large compte rendu des multiples vols dont le Standard a été victime durant toutes ces années.
      On n’en n’a jamais douté, mais ton exposé apporte des preuves à nos soupçons légitimes. Ceci dit, tu te fais indirectement l’avocat du diable toi aussi, car même avec le var, on trouvera toujours bien le moyen de nous voler en toute impunité. La preuve cette fois encore. Je ne suis donc pas certain que si le var avait existé à l’époque du titre (des) volé, les personnes dans leur petite cabine n’aurait pas encore trouvé le moyen de se tromper en notre défaveur. La

    1. Après La Tribune, c’est Ostende qui réagit à la plainte du Standard, s’estimant floué par la validation d’un but soi-disant entaché de hors-jeu.
      Je dis soi-disant car le hors-jeu n’a jamais été prouvé et il aurait été avec ou sans 3D s’il était si évident. Donc dans le doute le Var s’est abstenu avec raison
      Or c’est là toute la différence entre les deux situations. Dans le cas du hors-jeu annulé contre le Cercle, il n’y avait aucune certitude de HJ comme admis plus tard et le VAR n’était pas obligé de prendre position. Encore une fois la folie est de croire que le VAR est soi-disant techniquement sûr et peux ou même doit trancher dans tous les cas.
      Pour revenir sur la comparaison judiciaire, dans le doute il vaut mieux un coupable non sanctionné qu,un innocent condamné à tort.
      A Ostende au pire le coupable en l’occurrence le Standard n’a pas été recalé tandis qu’au Standart, un innocent, soit un but valable, a été injustement sanctionné.
      Mais bon peu importe puisque le Standard malgré ses 4 points en moins ((Cercle + OHL) sans compter le Beerschot n’est pas digne d’aller en PO2.. 😉

      1. Tu as bien raison Van Moer, surtout pour ce prétendu hors jeu d’Amallah contre Ostende, rien ne peut le prouver, c’est juste un sentiment qu’ont les anti standard rtébéens, mais dans leurs états d’âme, AUCUN ne fait allusion à la position du BALLON au moment de la passe, à chaque fois que l’on repasse la phase je constate qu’Amallah N’EST PAS plus près de la ligne de but que le BALLON, dans ce cas, sa position vis à vis des défenseurs ostendais n’a AUCUNE influence sur une éventuelle position de HJ.
        Gerouche pense que les manipulateurs du VAR sont maladroits et incompétents et qu’ils ont mal tracé la ligne en toute bonne foi, si c’est le cas, cela ouvre la porte au standard à une demande de dommages et intérêts vis à vis de la société qui gère le VAR, dans le cas où le standard louperait la qualification en PO2 pour 1 ou 2 points, le préjudice pouvant dépasser le million d’€. Dans le cas où la compétence des manipulateurs ne pourrait être mise en cause alors il ne reste que l’hypothèse de l’erreur volontaire et alors il faut TROUVER qui est à la base de la forfaiture, le footballgate nous a appris que nul ne peut être considéré comme au dessus de tout soupçon. Le maintien du standard dans le G5 est limite et nécessite une qualification pour les PO2, Genk et l’Antwerp sont nos principaux concurrents.

        1. Ah oui Kick, le BALLON, on l’avait oublié lui, c’est un autre élément dont il faut tenir compte..
          Je ne pense pas que ce soit un problème de ligne , donc d’incompétence ou d’erreur volontaire mais de malhonnêteté intellectuelle car même avec la ligne non rectifiée, il faut être tordu pour chercher un hors-jeu sur cette phase, surtout si ce prend 5 min pour trancher. Dans le doute, abstiens-toi.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App