Le mot de « Gerouche »: JE PENSAIS QU’ILS AVAIENT COMPRIS !!

Chers supporters,

Si je ressors la phrase sortie de la bouche de Mbye Leye au terme de notre piètre prestation à Ostende, pour commencer mon article, peut-être déjà le dernier de cette saison de M ……. , ayant presque perdu moi aussi toute envie d’écrire, c’est j’estime, à tort ou à raison, et vous seuls pourrez y souscrire ou pas, que nous aussi nous pensions que notre entraineur, LUI AUSSI, avait compris !

Compris qu’à Ostende, justement, lors de notre fichue raclée ayant entériné notre première parution dans ces playoffs2, le secteur de l’entrejeu, plus que tout autre, avait fait défaut ce jour-là ! Compris qu’avec une défense à trois, l’entrejeu était plus « meublé », car renforcé en nombre, nos derniers résultats l’attestant.

Au lieu de ça, qu’avons-nous vu hier derrière les casernes ? Un trio médian composé de Balikwisha, davantage attaquant, Bastien toujours aussi effacé et de retour d’une mise à l’écart, et … le tout jeune Delferrière, méritant et même brillant lors de ses deux apparitions, mais affecté cette fois à une toute autre place et censé remplacé l’irremplaçable Raskin.

Dès le départ, nous avions compris que la mission allait être difficile, et ce fut bien le cas, surtout avec cette défense à quatre censée contenir la déferlante adverse sans opposition préalable plus haut, alors que l’entraineur aurait très bien pu aligner d’entrée de jeu un trio composé de Layfis, Dussenne et Cissako, voire même déjà Zino Vanheusden ou encore Delferrière, plus à son aise dans ce secteur de jeu. Bref, des solutions derrière, malgré les absents, Leye en avait.

Ce dispositif aurait permis d’aligner un entrejeu « fort », malgré les absents, avec Gavory – Pavlovic, formé comme médian récupérateur et très accrocheur – Shamir (pas plus mauvais actuellement que Bastien), et Siquet, ceci sans oublier Jans, même pas repris sur la feuille de match alors que tous le pensions incontournable au vu de ses dernières prestations, l’ensemble pouvant aussi bénéficier de l’appoint de Klauss, qui n’hésite jamais à reculer pour soutenir son entrejeu.

Or, malgré cela, malgré cette énorme insuffisance au milieu, nous aurions pu mettre plusieurs buts au fond, en atteste ces occasions cinq étoiles échues à Muleka, qui les galvauda toutes deux. Lestienne aussi eut droit à l’une ou l’autre opportunité, mal terminée elles aussi, même si ça n’étonnera plus personne.

Et, pour couronner le tout, il y eut tantôt ces piquets, tantôt ce poteau, soit trois tirs qui auraient pu ou du se terminer au fond et permettre au Standard d’emporter facilement un match qui paraissait largement à sa portée.

A croire que, finalement, tant l’entraineur que les joueurs n’en voulaient pas, de cette première place. Ils l’auraient fait exprès qu’ils ne s’y seraient pas pris autrement.

Ce matin, il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer, ou, et la grimace est bien plus belle, nos lèvres pour sourire devant un tel délire.

Dores et déjà, certains, à juste titre, se demandent si la reconduction du contrat de Leye est une bonne chose, même si le but avoué est de pouvoir travailler dans la continuité.

Certes, tout n’est pas à jeter depuis sa prise de pouvoir sur le banc du Standard, mais force est tout de même de constater que Mbye s’est planté, et ceci à plus d’une occasion en cette fin de saison.

Aucune ligne directrice, tant dans l’approche tactique que dans les joueurs à aligner ne semblent prévaloir, ce qui est fortement préjudiciable quand les autres équipes misent sur les automatismes accumulés au fil des derniers mois.

Maintenant, il est vrai, que peut-il faire quand ses joueurs ratent l’immanquable ou touchent les poteaux ?

Que peut-il avoir comme solutions quand ses joueurs, et donc son plan de départ, se désistent pour cause de blessure au dernier moment ?

Quand les éléments ne tournent pas en notre faveur, la seule qui nous reste le plus souvent est de faire le gros dos et attendre que ça passe…..

Mais quoiqu’il en soit, TOUT EST DIT pour cette saison et la Direction peut déjà préparer activement la suivante.

Le Standard n’est pas mort et ne le sera jamais, mais force est de reconnaitre que le programme des prochains mois s’avère chargé et aléatoire.

Outre le retour de ses supporters au stade au aout prochain, vivement souhaité, l’effectif sera à remodeler en profondeur, avec des joueurs sortants et l’un ou l’autre entrant, dans une moindre mesure.

Pour ma part, je persiste à croire qu’il y a moyen de bien mieux faire avec ce qu’on a sous la main.

Mais regardez par qui sont entrainés les clubs au sommet actuel de notre championnat, et le constat est édifiant, outre l’argent.

Clément à Bruges, Van Haezebroucke à Gand, Vercauteren à l’Antwerp, Blessing à  Ostende, Vanden Brom à Genk, sans oublier Kompany à Anderlecht, dont le travail commence à porter ses fruits, et force est de constater que notre club n’est certainement pas placé dans les meilleures mains, comparé aux autres.

Mais bon, laissons à Leye le temps de grandir et d’apprendre de ses erreurs, une fois la saison terminée et loin des tensions pas toujours utiles à la bonne gestion d’une équipe, et, peut-être que demain nous réservera des jours meilleurs.

Gérouche

 

 

10 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: JE PENSAIS QU’ILS AVAIENT COMPRIS !!

  1. Merci Gerouche pour cette analyse malgré le découragement voire le dégoût.
    Tout est dit y compris la remise en question de l’entraîneur même s’il n’est pas le responsable de tout.
    Ce qui m’arrange puisque je n’avais plus envie de faire de commentaires.. 😉

      1. Allons Gerouche, tu sais que non seulement j’accepte la contradiction mais suscite volontiers le débat mais cela suppose des (contre) arguments si possible développés en français correct.

  2. Pour moi, comme déjà dit, il n y a pas photos. Storck était le meilleur choix. Maintenant, je crois que blessing d d’ostende serait super aussi. Mais si pas ceux là, gardons leye !

    1. Tu mettrais Mourinho ou Deschamps ou n’importe quel autre « grand » coach, si t’as que des brêles à disposition, ils ne feront pas mieux que Montanier et Leye (et MPH avant) !

        1. gerouche,
          Bodart out, Sissako out Raskin out Bastien out Cimirot out Lestienne incertain Amallah out
          Quel entraineur avec quelle tactique? Nos U19 vont affronter La Gantoise cela risque d’être un massacre….

        2. Non, je ne crois pas. On a des joueurs en stock qui sont incapables de faire une passe à 3 mètres ou de dribbler un opposant, et ça, n’importe quel coach ne pourra rien y changer !

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App