Le mot de « Gerouche »: MEHDI CARCELA

Mehdi Carcela, Mehdi Carcela

Eh oui, chers supporters, son nom a dû être quelques fois entendus hier, dans les tribunes de Sclessin.

Et pour cause, quelle montée au jeu, quel retournement de situation grâce à ce seul homme, essentiellement, même si d’autres ont, eux aussi, tiré leur épingle du jeu au meilleur moment et se sont montrés à la hauteur.

Je vous avouerai que j’étais à cent lieues de là, et n’ai donc pu prendre connaissance du résultat que tard le soir. Mais quel plaisir d’assister à un tel final de nos couleurs, réduits pourtant à dix, très logiquement, depuis la 22ème minute, si je ne m’abuse, mais peu importe si la précision n’est pas au rendez-vous.

Car oui, Maxime Lestienne a fauté par deux fois, une première simulation incontestable lui ayant déjà valu une jaune, la seconde, sur une touche de bras évidente elle aussi, même si peut être  involontaire, l’ayant renvoyé au vestiaire.

Certes, on pourra toujours épingler cet énorme oubli du var, n’ayant pas sanctionné une poussette évidente sur ce même joueur dans le rectangle, et qui aurait dû déjà modifier la physionomie de la rencontre.

Décidément, var ou pas, les erreurs d’arbitrage ne sont hélas pas éradiquées de nos pelouses pour autant.

Mais que voulez-vous, en football, c’est comme ça ! Quand ta chance est passée, les plats ne repassent pas toujours, et le Standard, qui semblait pourtant avoir bien entamer le match, a été à deux doigts de se faire punir sur ses terres.

Il  n’empêche, on n’a beau dire et répéter que le foot, c’est surtout un sport d’équipes, ce à  quoi je souscris pleinement, la touche d’un joueur d’exception est parfois providentielle et essentielle pour modifier le cours des choses. La preuve nous en a donc encore été donnée hier, même si l’homme est souvent  pointé du doigt pour une  mentalité quelques fois défaillante.

Et force est de  plus en plus de constater que Mehdi, quand il monte au jeu, est souvent déterminant, bien plus que lorsqu’il est aligné d’entrée de jeu, un peu comme si son amour propre en avait pris un coup, qu’il avait quelque chose à prouver à son coatch. Que du bonus, vraiment.

Il suffisait de voir et de revoir son retour défensif contre un Courtraisien, geste auquel il est peu habitué, pour s’en convaincre. Un Carcela comme ça, on en redemande encore et encore.

C’est donc bien dans sa tête que pêche parfois notre Belgo-marocain, et rien d’autre.

Dans ces conditions, bien difficile de réclamer haut et fort, comme le font quelques-uns, son départ vers d’autres cieux. Si seulement Mehdi pouvait se convaincre que la meilleure solution pour lui est de rester chez nous, où il est aimé, adulé plutôt que de se laisser une fois encore attirer par des sirènes sans lendemain et aux promesses trompeuses, tout le monde au Standard serait gagnant, c’est une certitude !

Car, une fois qu’il n’aura plus la tête  ailleurs, il constituera notre meilleure arme contre n’importe quel adversaire, n’en doutons pas, n’en doutons plus !

En attendant, voici déjà « l’AFFICHE » contre notre éternel rival Bruxellois qui se profile à l’horizon.

Alors, deux questions s’imposent à quelques jours de ce nouveau CLASSICO Belge :

Allons nous relancer les mauves, comme nous l’avons si bien fait la saison dernière, ou, tout au contraire, allons nous les enfoncer encore un peu plus la tête sous l’eau ?

Au contraire de notre rencontre de ce  dimanche, j’ai pu assister à celle des Anderlechtois vendredi soir, avant mon départ, histoire déjà de jauger l’adversaire qui allait nous être proposé.

Or, malgré une nouvelle défaite chez le champion sortant, du reste guère convaincant et à des lieus du football séduisant pratiqué la saison passée sous la baguette de  Philippe Clément, ceci sans vouloir incriminer l’approche de Felice Mazzu, le football déployé par la nouvelle bande à Vincent Kompany a eu de quoi séduire.  Suffisamment pour nous pousser vers une certaine méfiance et laisser un excés de confiance de côté.  Mais une chose est évidente : il manque au moins deux pions essentiels chez les Bruxellois !

Un grand gabarit devant, et une bonne doublure derrière, pour remplacer Vincent !

Bon sang, où ont t’ils eu la tête, les dirigeants mauves, en pensant que Kompany allait régler à lui seul tous les problèmes, tous les manquements constatés lors des derniers playoffs.

Son approche est certes louable, mais vouloir pratiquer un tel football avec tant de jeunes mêmes doués, me parait suicidaire ! De même, pouvoir compter sur notre International toute une saison relevait de l’utopie.

Là aussi, la preuve nous en a été donnée, une nouvelle blessure musculaire venant encore contrarier davantage les espoirs d’évolution, d’amélioration en termes de résultats, des éternels prétendant au graal.

Si bien que je me demande si les dirigeants en place là-bas ne frisent pas l’amateurisme, tout simplement !

Et ce ne sont pas les Nazri, Chadli et autres stars sur le retour et débauchées à la sauvette, qui feront mentir ce constat, si ce n’est par doses homéopatiques.

Un joueur, toutefois, m’a laissé une bien belle impression lors de sa montée au jeu : un certain Adzic.

Cet homme sera à surveiller, si toutefois il est aligné contre nous.

Néanmoins, je le répète, le onze mauve manque de talents et d’expérience aux places essentielles, alors que le Genk de vendredi n’a du pousser que cinq minutes pour mettre leur prestigieux rival dans le rouge et dans les cordes.

Que sera-ce dès lors sans Kompany contre nous, à moins d’un miracle et donc d’un rétablissement tout aussi miraculeux ?

Pire, si les pensionnaires du Parc Astrid, ah non, je me trompe, du Lotto Parc désormais, et il est exact que leur championnat risque d’être une loterie, si, donc, ils échouent encore contre nous, ça craint !

Est t’il seulement envisageable que les mauves soient amenés à jouer le maintien ? Ce serait un comble, ironie que je n’irais même pas à leur souhaiter, leur présence en D1, comme la nôtre, étant essentielle me semble t’il au spectacle et à un championnat relevé, mais la question mérite peut-être d’être posée et envisagée …. Car cet Anderlecht-là est bien malade, pour l’heure.

A nous donc d’en profiter, et, si possible, d’enfoncer un peu plus encore le clou.

Car, en matière de coatching, entre kompany et MPH, il n’y a pas photo. De cela au moins, on peut être sûr !

Et notre victoire acquise ce WE dans la douleur, devrait, comme l’a dit le coatch, souder encore davantage le groupe et les  pousser …. Vers la victoire. Car gagner à la Capitale ne relèverait plus d’un exploit.

Toutefois, méfiance tout de même, car un classico, dans quel pays où il se joue, peut changer la donne.

Cela, Nazri l’a bien compris, lui qui tente déjà de se servir de cet événement pour relancer son groupe, nous mettre la pression et de rendre la foi à ses  nouvelles couleurs.

Gérouche

13 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: MEHDI CARCELA

  1. Je n’ai pas encore vu jouer Anderlecht si ce n’est les résumés et lu les nombreux commentaires. Football séduisant dis-tu Gerouche mais tu oses évoquer le maintien !
    Je me méfie de la réaction de la bête blessée comme de la peste. Enfin tu connais la chanson : craindre le contraire de ce qu’on espère pour conjurer le sort
    Il faut aller au Luna Park confiant mais modeste et concentré

    1. Le système Kompany ou pour être correct la tactique Guardiola demande une débauche d’énergie considérable et ……des joueurs hors normes comme City en compte plusieurs dans son effectif. Au vu du match à Genk, ils pouvaient revendiquer le nul surtout après l’entrée de Adzic. Maintenant, si on est sérieux, ce match ne peut pas nous échapper. Par contre, si l’on se présente avec la mentalité de l’année passée, on reviendra bredouille…….

  2. j’ai vu la 2eme mi-temps contre genk.
    genk était en place plutot défensif mais anderlecht ne trouvait pas les solutions en passant sur les ailes et manquait de créativité dans leur schéma tactique(manques d’automatistes).genk assez fébrile et fatigué les 20 dernieres minutes c’est fait peur sur la rentrée d’adzic(tres prometteur).kompany et sandler blessés(def central).ils leurs restent milic et le jeune sardella 17 ans comme def central.surement léger pour affronter standard-antwerp-club de bruges.je ne les voient pas prendre de points.concernant les play off cela leur sera très difficile d’y accéder.

  3. bcp trop de jeunes joueurs qui manquent d’experiences certes entourés par d’autres vieillissant et manquant de condition physique.
    n’oublions pas de faire un match sérieux mais ce n’est pas très difficile contre notre meilleur ennemi.notre équipe doit terminer le match du 12 avril 2019 qui c’était soldé sur un 2-0 après l’arret de celui-ci sur nos terres.on va les enfoncer comme jamais je vois un 4-0 bien tassé.

  4. Pour répondre à van moer, je ferais une réponse de normand. Ni trop no trop peu, soit une attitude entre deux chaises. Jouer essentiellement au milieu du terrain, ni trop bas ni trop haut. Mais bon, n oublions pas que si les mauves étaient bons contre Genk, ce Genk là n à pour l heure plus rien à voir pour l instant avec le précédent ! Zulte est bien allé gagné chez eux 0 – 2.

  5. Ce qui est amusant cela dit, c est que les Bruxellois ont en interne ce dont ils ont besoin, mais rechignent à les utiliser… sahney derrière, l homme qui vaut 8 millions, et Santini devant. Lire comprendre….

  6. Oups, petite erreur. Je viens de voir que sanneh, correctement écrit cette fois, etait prêté…. autant pour moi, mais quel beau gachi là aussi, pire encore que le nôtre avec halilovic. Serais d ailleurs pas étonné de voir ce dernier échouer au parc à frites, histoire de prendre sa revanche contre nous. Si j étais à la place de couple, c est ce que je ferais en tous cas ! Sacrée opportunité pour son club !

  7. restons sur notre schéma tactique habituel du début de saison.attention à notre coté droit(vojvoda).car adzic va surement débuter vu sa prestation quand il est rentré contre genk.je mettrai fai(pour sa rapidité) à la place de vojvoda et dussenne(pour la lecture de jeu) à la place de bokadi.

  8. voici ma compo ;bodard gavory laifis dussenne fai miangue bastien amallah limbombe mpoku emond.
    banc milinkovic goreux vojvoda bokadi dragus halilovic mehdi carcela boljevic.
    à vous de jouer.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App