Le mot de « Gerouche »: OU NOUS SITUER ?

Chers supporters,

Telle est la question que je me pose ce matin, à la veille de notre déplacement à Genk.

Vrai que notre prestation face à la Gantoise, vendredi dernier, a réveillé en nous quelques espoirs, nous laissant peut-être entrevoir un changement de mentalité dans le groupe, au demeurant presque inchangé par rapport au précédent exercice.

Oh, pas que notre équipe ai été super brillante sur le terrain, affichant toujours certains manquements, surtout dans la construction vers l’avant, mais la combativité, l’envie, la solidarité surtout, étaient bien au rendez-vous. Sans aucun doute l’effet « Ronny Deila », à n’en pas douter. Mais combien de temps ce nouvel élan et engouement peut-il durer, au fil des semaines, sans nouveaux apports dans notre effectif ?

Sans avoir réalisé jusqu’ici une campagne de transferts tonitruante, 777 et avec lui, sans doute, Mr Harkin, ont visé semble t’il dans le mille, avec les arrivées de Noah Ohio et du Danois Laursen, à des postes qui réclamaient effectivement des renforts, sans grands frais.

Je lis par contre que nous sommes sur un certain Johnston, du Celtic, en manque de temps de jeu mais qui, apparemment, n’est guère tenté par l’aventure chez nous. Dans ces conditions, je laisserais tomber, sachant qu’un joueur non intéressé peut bien vite se trainer et miner la dynamique du groupe.

Quant à ce défenseur de 32 ans aussi cité, à savoir Strandberg, censé apporter son expérience derrière, je ne suis guère convaincu. Après tout, outre Layfis et Dussenne, nous avons toujours Bokadi, souvent brillant à ce poste, auquel il faut ajouter les jeunes Ngoy et Nekadio.

Devant, si on considère que Renaud Emond et Ohio constituent la pointe du losange, il me semble que, là aussi, nous sommes parés, avec Dragus – Amallah – Dönnum qui sont tous trois doublés par les jeunes Ghalidi – Canak, sans oublier Balikwisha et Tapsoba, qui a resigné récemment, alors que Bokadi pourrait aussi intégrer ce secteur de jeu.

Seule la place de véritable numéro 10, dévolue pour l’heure à Amallah, pose question, surtout si ce dernier vient à partir, ce qui n’est pas vraiment exclu.

En réalité, je me pose plutôt la question de savoir s’il ne serait pas plus intéressant d’aligner Ohio un peu en retrait, à la place de Dönnum par exemple, au vu de sa puissance et de sa vitesse en percussion qui justifierait sa capacité d’infiltration en venant de derrière, plutôt que d’être aligné seul en pointe, dans le rôle d’Emond.

Ceci permettrait à Amallah comme à Dönnum, qui ont visiblement la préférence du coach actuellement, de se décaler vers la gauche, Selim retrouvant sa véritable place sur le flan, et le norvégien, peu rapide le long de sa ligne, pouvant revendiquer un rôle de distributeur dévieur qui lui conviendrait peut-être mieux, ayant qui plus est la gachette facile, du moins de son pied gauche….

A méditer, mais ceci tendant à prouver que nous n’aurions nul besoin de renfort dans ce secteur, mais bien davantage d’un centre avant percutant, pour suppléer notre volontaire mais limité Renaud.

Toujours est t’il que, lorsque l’on regarde les transferts, qu’ils soient sous forme de prêt ou autres, des cadors que sont Bruges, Anderlecht et désormais l’Antwerp, ces derniers ayant de très loin dépensé le plus, on est bien en reste. Mais je me dis aussi que tous ces mouvements, tous ces joueurs prêtés et donc pas nécessairement animés par le désir de briller car ne faisant pas vraiment partie d’un projet, sont peut-être de nature à déstabiliser les effectifs, plus qu’à les consolider, si doués soient t’ils.

Sans parler que Bruges, qui a déjà perdu Dost et bientôt De Kettelaer, va sans doute voir partir aussi Vörmer et Lang. Que les mauves ont perdu Cullen et Zirkzee, deux pions essentiels la saison écoulée. Que les coachs à leur tête ont encore tout à prouver, tant Hoefkens que Van Bommel, alors que Mazzu, jusqu’ici, n’a jamais démontré sa capacité à diriger une « grosse équipe ».

Voici autant d’incertitudes chez nos rivaux qui pourraient nous être profitables.

Quoiqu’il en soit, nous aurons déjà peut-être une meilleure idée de notre véritable niveau, de notre capacité à jouer dans le haut du tableau ou pas, après notre déplacement à Genk. Certes, un coach à lui seul ne peut faire des miracles, mais quand même, un vrai meneur d’hommes revêt une certaine importance dans les résultats d’une équipe, surtout en football, on l’animation, l’ambiance et l’entente sont des données primordiales, indépendamment des talents.

Après tout, les limbourgeois eux n’ont plus n’ont pas été particulièrement brillants la saison dernière, en tous cas bien en deçà de ce qu’on pouvait en attendre. Or, les départs de Onwachu et de Ito, cet authentique poison, juste avant notre visite, ne sont pas de nature à les renforcer, loin de là.

Les observateurs se disent néanmoins avoir été séduits par le jeu et la réplique proposée par Genk à Bruges, s’inclinant là-bas par le plus petit écart, mais les Brugeois sont t’ils à ce point affutés pour l’heure ?

Et puis, n’oublions pas que nous-mêmes avions ramené un point de la Venise du Nord, la saison dernière, dans un contexte pourtant autrement négatif.

Je me dis donc qu’il y a un coup à jouer à la CEGEKA ARENA, et que c’est peut-être le bon moment pour les prendre.

A moins que l’arbitrage, une fois encore, ne fasse le show, grâce au sifflet de Mr Van Driessche, déjà peu apprécié par nos couleurs et qui pourrait être tenté de rétablir ce que Mrs De Bleeckere et VHZ estiment comme une injustice, à savoir le pénalty oublié en faveur de Gand, la semaine dernière.

Les Buffalos auraient, notamment, relevé pas moins de huit erreurs d’arbitrage, en leur défaveur.

Ambiance !

Encore heureux que le jeune Calut a été exclu d’entrée de jeu, la première faute commise paraissant pourtant bien légère.

Dire que c’est nous, au départ, qui pensions avoir été floué par l’arbitrage de Mr Visser !

Comme quoi, selon que l’on est d’un côté ou de l’autre, la perception de la vérité peut être bien différente.

Alors, ce dimanche, tous derrière nos joueurs, notre équipe, comme un SEUL HOMME.

Nous jugerons sur pièce, comme on dit….

Gérouche

 

12 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: OU NOUS SITUER ?

  1. Trop tôt pour nous situer, le mercato n’est pas terminé et ça bouge dans tous les clubs.
    Pour demain face à Genk, Ito s’en va, c’est déjà tout bon.
    Je le sens bien, ledou sera content, j’ai pronostiqué une victoire là-bas. Oui vous avez bien lu 😀 😀 😀

  2. Merci Gerouche, tu nous gâtes en avant match maintenant.
    Bien d’accord sur les transferts , il faut que les joueurs aient envie de venir.. comme Ohio qui nous préfère à La Vincent Company. Quant au défenseur de 32 ans, c’est pas la priorité ni une nécessité.
    Il ne va quand même pas ramener tous les norvégiens, le Ronny..

  3. Cher Gerouche, si tu nous files un billet avant et après le match, cela vaut il la peine de le regarder…..lol !! A quand tes commentaires en direct sur le site ? D’autant plus que j’ai du mal à voir les matchs en streaming pendant la période estivale……les touristes nous mangent le débit déjà bien faible.
    Sinon, je crois que la saison démarrera à la fin du mercato. D’ici là, il faut perdre le moins de points possibles. Bon match à tous.

  4. Bonsoir les amis. Ou plutôt bonne nuit à l’heure où on j’écris. Attention, ne vous leurrez pas. Je ne vais pas faire deux articles à chaque fois. Disons plutôt que j’avais cette fois mieux le temps de rédiger avant qu’après. Je pars demain soir pour trois petits jours dans l’Eifel. Faut pas abuser hein, au prix que je suis payé, lol. Bon match à tous demain, malgré van den triche…

    1. Bonjour Gerouche,merci pour ce nouvel article toujours très bien fourni.delia à parlé de jouer plus compact.peut être va t-il opter pour le 3-5-2?Car ce qui permet d’être à cinq en phase défensive ce que le coach a apprécié contre la gantoise.d’accord avec ui96 j’ai mis standard gagnant.j’ai bien aimé la prestation de balikiswa récemment plutôt en retrait et plutôt central.pourquoi pas lui en distributeur ?les Canak,Ohio,Bali,pavlovic et raskin sont des joueurs explosifs et accrocheurs qui peuvent nous permettre d’accélérer notre jeu.

  5. 777 DOIT surtout nous trouver un véritable meneur, un artiste.. Je sais c’est pas donné mais c’est nécessaire. Car se baser sur le Maradona du Maroc, je doute. Oui il se remue pour l’instant car il espère jouer dans un club plus huppé. Je conseille à Selim de choisir une équipe avec des sièges de remplaçants confortable. Oui quand il veut c’est un talent ,mais il choisit trop les matchs, il es personnel et en plus en fin de contrat l’année prochaine. Un Marin n’a pour moi jamais été remplacé..COYR

  6. ou nous situer??? simplement comme une équipe avec une défense de Namuurrrr une défense archi lente qui n’avance pas et qui se fait prendre dans l’axe dès que cela va trop vite, voilà ou nous nous situons…

      1. gerouche : cela fait plus d’un an que je tiens le même langage une défense lente de chez lente et qui sombre à chaque accélération adverse, ce n’est pas nouveau….

      2. je n’attend pas une déconvenue pour critiquer et tu veux savoir? contre le Cercle on peut aligner la même défense cul de plomb et nous serons encore battu, un cercle qui est euphorique après sa victoire contre Anderlecht en plus….

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App