Le mot de « Gerouche »: QUELLE EQUIPE CONTRE LES MAUVES ?

Chers supporters,

Plus que quelques jours, et déjà, la reprise sera là, en championnat. Retour aux affaires que l’on n’aborde pas vraiment dans un climat d’euphorie, en tant que supporters, mais bien plus avec méfiance et circonspection.

Pardi, c’est qu’on ne peut pas vraiment parler de plus-value dans nos rangs, aucun transfert digne de ce nom n’ayant encore été confirmé, ni vraiment annoncé, seul le nom de Cafaro ayant été avancé jusqu’ici.

Au vu du nom, pas vraiment de quoi nous réjouir non plus, si on veut bien gratter autour et le transformer en  « cafard haut ». Pas besoin de ça en ces temps précaires, vous en conviendrez.

Bref, l’équipe que monsieur Elsner va devoir aligner ce dimanche soir, sur le coup de 18h, ne partira pas avec les faveurs des pronostics, et c’est peut-être une bonne chose, sachant ce qu’il est advenu de nos rencontres à Bruges et à l’Antwerp. Si on pouvait ne fusse que répéter ces performances non attendues, tous signerions des deux mains.

Seulement voilà, en plus d’une confiance dans les chaussettes, vu notre parcours de décembre, le coach va aussi devoir se passer de Bokadi et peut-être aussi de l’un ou l’autre joueur ayant contracté le covid.

Certes, on a beau lire dans les journaux que le staff et les joueurs ont bien travaillé durant la trêve hivernale, j’imagine que les autres clubs n’ont pas dormi sur leurs fragiles lauriers, eux non plus.

Alors, à défaut de véritable renfort opérationnel d’entrée de jeu, nous sommes tous curieux de découvrir le onze que va composer Mr Elsner, dans ces conditions.

Certains éléments, toutefois, pourraient être prise en compte, dans un futur proche.

C’est ainsi qu’on parle de Nicolas Raskin, susceptible d’aller tenter sa chance en Italie, à la Génoa plus précisément, alors que Cimirot ne semble plus trop motiver à vouloir rester et trainer son ennui chez nous.

Mine de rien, ce serait là toute la charnière en récupération qui pourrait donc s’envoler vers d’autres cieux, avec comme perspective proche les titularisations de Pavlovic, dont c’est précisément sa meilleure place, et le retour futur de Daouda Peeters, que l’on dit remis de ses problèmes de santé, après avoir été bien affecté par un virus peu connu. Il n’est donc pas impossible que ces deux là forment, à terme, notre nouvelle charnière devant la défense. Pourquoi pas après tout, le second affichait des qualités évidentes avant de disparaitre de la circulation, touché par la maladie, le second possède quant à lui un tempérament de feu, pas facile à canaliser, mais au moins il en a …..

En défense, et sachant que notre coach aurait aimé recruter deux nouveaux backs, postes posant problème selon lui, mais au contraire encore déforcé par le départ de Siquet, alors que Nkounkou est contaminé au covid et que Gavory ne fait plus partie de ses plans, il me parait difficile dans ces conditions d’aligner une défense à quatre au parc Astérix.

Un trio composé de Layfis, Dussenne et Cissako parait donc avoir l’avantage, pour la reprise, afin de contourner nos manquements aux deux backs.

Resterait alors à savoir qui aligner plus haut, sachant que, pour ramener quelque chose de la capitale, il nous faudra aussi être capables de marquer l’un ou l’autre but. Pas gagné là-non plus, avec les joueurs à disposition.

Comme envisagé dans mon mot précédent, un quatuor offensif derrière le seul attaquant me paraitrait être une solution correcte, car elle permettrait aux deux flans offensifs de reculer et arpenter les côtés entre les deux rectangles, ce qui ne me parait guère possible avec un seul trio offensif plus cantonné à la limite du rectangle.

Mais quels seraient ces extérieurs ? Un Nkounkou rétabli pourrait prendre le flan gauche, dans un rôle moins défensif qu’au back gauche, en attendant l’arrivée d’un certain Selemani, souvent cité et certainement désiré par Elsner. Mais à quel prix ?

A gauche, aussi, le norvégien Dönnum pourrait s’y coller. C’est peut-être même notre meilleure solution, même si notre coach semble vouloir le cantonner sur le flan droit, jusqu’ici.

A droite, même problème, me semble t’il, les solutions offensives n’étant pas légion, à l’exception de nos deux « faux » gauchers, justement, Dönnum et Carcela. Alors, comme déjà envisagé aussi, pourquoi ne pas essayer Bastien ?

Quant aux deux postes avancés, derrière l’attaquant, figurent les noms de Selim Amallah, bien entendu, incontournable quoiqu’on en pense, et puis ?

L’entourer de Klauss ou de Muleka serait une alternative possible, le second devant jouer seul devant.

Sans doute est-ce dans cette optique que le dénommé Cafaro a été approché, les solutions intéressantes n’étant pas nombreuses, alors que je ne crois plus en Bastien à cette position axiale. Il y a bien de la jeunesse testée récemment, comme Dumont ou Canak, mais ce sont des jeunes, précisément….  Pas facile de les lancer dans le contexte sombre et négatif qui prévaut actuellement, en espérant qu’ils soient les messies attendus.

Voilà en tous cas le contexte planté, à la veille de cet important déplacement, quel que soit notre situation au classement. Mais cette fois, outre le prestige, c’est une épée de Damoclès qui se dresse au-dessus de nos têtes.

Gare à la panique, à la démobilisation en cas de déroulement de match non favorable à nos couleurs, mais place au contraire à la révolte, bon sang.

Il n’empêche, sur l’ensemble des deux rencontres à venir, si nous parvenions ne fusse qu’à remporter un seul des deux enjeux, ce serait déjà merveilleux.

Espérons au moins que la poisse ne nous colle pas encore, comme en cette fin décembre, car, quoiqu’on en dise, elle peut peser dans les têtes plus encore que dans les jambes.

IL est grand temps de laisser derrière nous ce mauvais karma évoqué par Carcela. Partir avec des sentiments positifs peut y contribuer, au lieu de nous complaire dans le défaitisme….

Parole au terrain et aux acteurs, dès lors.

Gérouche

8 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: QUELLE EQUIPE CONTRE LES MAUVES ?

  1. Le bilan Covid vient d’être publié je pense, plus aucun cas chez nous, donc à part Bokadi suspendu on récupère donc le vilain coucou, Klaus et Muleka,
    Dussenne semble toujours blessé

  2. Gerouche c’est vrai ce match ne s annonce pas sur les meilleurs auspices mais voilà le foot n’est pas une science exacte une chose l’est sure la motivation sera la
    Qui sait Van Dame peut remplacer Bokadi et Cafaro pourra peut être apporter un plus en fin de match
    Ceci dit le duo raskin cimirot n’a jamais vraiment fonctionné quand à cette défense je pense que bokadi y fera son entrée d’ici deux match car il est clair que Elsner veut musclé l’équipe ..j’espère que l’ont pourra redonner du temps de jeu aux jeunes Dumont ,Al Daikin et puis si le transfert de Emond se concrétise
    Il a toujours été inspirer au parc Lotto Astérix
    En ce qui concerne les transferts out raskin ,cimirot ,amallah sont cités

    1. Point de vue transferts, du moment qu ils rapportent de l’ argent dans les caisses et que la balance soit en notre faveur, suis pas contre. Mais pas trop quand même ! Une équipe ne se construit pas en 3 jours, les automatismes encore moins. Mais vrai que les choses bougent bien, avec des joueurs pas finis, pas chers et au profil intéressant. De là à déjà les intégrer contre les Mauves…. Ce serait aller un peu vite en besogne. Mais sûr qu il fallait injecter du sang neuf, une nouvelle dynamique positive…. En attendant le nom du nouvel investisseur, ce qui de rait rassurer un peu et ramener le calme et la confiance à tous les échelons

      1. Salut Gerouche, quand on voit le peu d’automatisme qui existe dans l’équipe actuelle, je ne pense pas que l’intégration des 3 loulous (2 doivent encore signer) va déséquilibrer l’équipe. Ils seront super motivés, je pense que ce ne serait que positif. 0-4. Un triplé d’Edmond et un but de Bodart sur Penalty. La situation pourrait être pire Gerouche. Tu pourrais être roux et habiter Namur!

        1. Hé là, JadorelesSidoniesiliconnées ! Qu’as-tu donc à reprocher aux namurois !? Certes, ce n’est point ma ville, mais j’y suis né (poil au nez) et donc, ma sainte mère m’y a expulsé pleine d’allégresse et de moi avant l’acte ; me propulsant nu dans cette future vie de supporter des rouches. Oui, car il s’agit d’une tradition familiale

          1. En fait, j’avais pas fini mais tjs pas compris comment passer à la ligne sans poster. Je serais donc né avec un double handicap ? celui d’être supporter des rouches et mal né ? Tu es dur je trouve. D’autant plus que ma copine est rousse. Là, tu exagères, tu as franchi la ligne rouche. Je te provoque en duel pour l’insulte sous-entendue. Je te laisse le choix des armes mais te déconseille la joute de bifflage.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App