Le mot de « Gerouche »: REFLEXION EN PROFONDEUR

Chers supporters,

Dès le WE prochain, au terme de notre confrontation avec notre rival de toujours, nous aurons sans doute une meilleure idée de ce que nous réserve notre fin de saison, déjà peu glorieuse à ce jour, mais le pire peut encore arriver, à commencer par …. Une défaite face à Anderlecht.

S’il y a bien une chose que nos joueurs doivent à tout prix éviter, ce dimanche, c’est de monter sur la pelouse avec la peur au ventre, comme ce fut le cas en décembre dernier, où le doute s’était installé dans toutes les têtes, les nôtres y compris.

S’il y a bien un match qu’on aime pas de perdre, c’est bien celui-là !

On a beau dire et répéter que l’impact des supporters sur les équipes n’est pas négligeable, ce l’est plus encore quand les résultats ne tournent pas en notre faveur. Avec nous derrière eux, les idées des acteurs pas nécessairement positives se transforment en adrénaline, oubliant les contre-performances passées pour se transcender, à ne pas douter.

Ca ne pourra hélas pas encore être le cas dimanche après-midi, lors d’un choc qui n’en n’aura plus que le nom, notre classico étant fortement déprécié par la qualité en baisse des opposants, toujours à la recherche de leur gloire passée et en proie au doute.

Malheur donc au vaincu, car même un match nul ne suffira pas pour aucune des deux équipes, et plus encore une rencontre au spectacle nul, comme il l’avait été entre les deux moribonds, lors du match aller, dont le souvenir pénible est encore dans toutes les têtes.

Alors, comme les spécialistes du ballon rond se plaisent à le dire, un match pareil, ça ne se joue pas, ça se gagne, à commencer déjà dans les têtes, j’ajouterais.

Toutefois, au-delà de ce résultat, c’est peut-être déjà la tête, précisément, ou l’avenir proche du coatch intérimaire en place, ce pauvre Mbaye Leye qui n’avait rien demandé, qui se jouera aussi, en cas de contreperformance.

Comme déjà dit, et au risque de contrarier quelques supporters en mal de critiques, l’amélioration dans notre jeu est quasi inexistante, seule une certaine efficacité devant ayant pris le relais à celle affichée derrière, en début de saison, sous l’ère Montanier, mais à chaque fois au détriment de l’autre secteur.

Aussi, à vrai dire, je ne comprends pas et voudrais obtenir, comme vous sans doute, des réponses.

Comment expliquer en effet ce nouveau semi-échec, de l’entraineur en place, car c’en est un, même si, au lendemain de notre brillante prestation derrière les casernes Malinoises, nous étions tous convaincus d’avoir enfin en nos mains l’oiseau rare, celui qui allait nous faire remonter au classement et rendre au Standard l’étiquette à laquelle il devrait prétendre ?

L’homme est pourtant intelligent, ses analyses à l’antenne étant souvent claires et appréciées, de même que ses interventions d’après match.

Premièrement, et ceci aurait dû constituer une plus-value, il faut tout de même savoir que derrière l’homme en place, en coulisse,  il y a son mentor, MPH, certainement de bons conseils et n’ayant pas totalement abandonné le club à son sort.

Secundo, n’oublions pas que, outre la tutelle du grand Michel pendant un an, comme T2, Mbaye a aussi appris indirectement sous un autre entraineur que j’ai pour ma part en très haute estime, à savoir Bern Storck, lors de son passage à Mouscron.

L’influence de ce dernier sur le rendement d’une équipe, même de seconde zone, n’est plus à démontrer, tant le niveau de jeu affiché par Mouscron lors de son séjour là-bas, que celui affiché par le CS Bruges, durant sa brève pige de quelques mois, à de quoi inspirer ceux ayant évolué sous son aile, ces deux équipes ayant été transformées en peu de temps en véritables terreurs des terrains, en lieu et place d’étiquettes de candidats relégables, c’est peu dire.

Quelle fut donc la recette de ce coatch Allemand, et, mieux encore, pourquoi Leye n’arrive t’il pas à l’appliquer chez  nous ?

Les principes inculqués par notre homme sont t’ils donc si difficiles à assimiler ? Apparemment non, puisque l’évolution, à chaque fois, fut perceptible en moins de temps qu’il n’a fallu pour le dire et l’écrire, les joueurs sous son coatching ayant donc très vite compris ce qu’il attendait d’eux.

N’empêche, je reste pour ma part sous le charme et aurait tant aimé le voir débarquer chez nous, en juillet dernier, au lieu d’aller se perdre dans des contrées  peu motivantes s’il en est.

Il est, à vrai dire, le seul entraineur pour lequel j’éprouve vraiment une véritable admiration, pour ne pas encore en avoir rencontré d’autres au charisme si avéré.

Alors, finalement, la réponse tant recherchée ne tiendrait t’elle pas en un seul mot ? AUTORITE !

C’est que nous en avons connu des entraineurs, certes bien aimés et appréciés des joueurs, voire même des supporters, ou plus encore des journalistes, mais est-ce bien le profil requis pour obtenir des résultats et créer un véritable esprit d’équipe ?

Cette réflexion, aboutie ou pas, me renvoie bien des années en arrière, lors de mes études dans le supérieur.

A l’époque, j’étais à peine un élève moyen, s’en sortant même difficilement.

Jusqu’au jour où, ayant atteint l’échelon supérieur, nous eûmes droit à un professeur dont la réputation avait dépassé le cadre même de l’école, tant sa sévérité était, disons, légendaire.

Et je puis vous assurer que c’était tout sauf une affabulation, notre homme ayant inspiré la crainte dès son apparition dans le cadre de la porte de la classe.

Plus d’une fois, durant les trois années passées sous son aile, je vis les cahiers déchirés en deux, un élève collé au tableau, alors que les cours étaient dispensés sur un ton qui n’autorisait aucune réflexion, aucun sarcasme. Une terreur quoi, au prénom de Josep mais qui avait hérité du surnom de Jeff, bien mérité.

Et pourtant, croyez moi ou pas, le niveau de la classe, à commencer par le mien, atteignit vite des sommets, et la reconnaissance envers cet homme devint éternelle, l’appréciant au final toujours plus, unanimement.

Alors, la question est : est-ce de ce genre de coatch dont nos joueurs ont besoin, en fin de compte ?

Pas impossible, mais alors ça voudrait dire que Leye est peut-être trop proche des joueurs, pour en avoir aussi fait partie voici peu de temps encore.

J’ignore donc si LA RECETTE de Monsieur Storck s’est inspirée de tout ceci, n’ayant pas vécu l’expérience en interne, mais elle porte à tout le moins à nous faire réfléchir.

Je le répète, je ne suis pas demandeur pour écarter le coatch en place, tout comme je ne l’étais pas pour son prédécesseur, mais, hélas pour l’un comme pour l’autre, quand l’échec est sans appel, comment résister à l’onde de choc ?

Quoiqu’il en soit, à dimanche les amis, devant notre petit écran certes, en espérant, si pas un miracle, au moins une prestation digne de ce nom de nos joueurs. Même si une victoire serait loin de constituer une finalité, ce serait au moins au bon début vers un retour à la sérénité, en attendant le reste du menu, ce nouveau classico ne constituant qu’une maigre entrée.

Gérouche

43 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: REFLEXION EN PROFONDEUR

  1. Et bien mon ami Gerouche, pour une fois ton billet me laisse un goût amer dans la bouche;
    Le vin me paraît bouchonné !!!
    Je trouve que le fond de ton texte est un peu du style « je dis ça et je ne dis rien ».
    N’est-il pas trop tôt pour tirer de telles conclusions?

    Le standard est un club à part, totalement imprévisible aussi bien dans sa gestion que sur le terrain.
    Es-tu bien renseigné sur la qualité de l’entraînement, sur l’état relationnel entraîneur-joueurs pour tirer déjà sur le pianiste comme tu le fais.

    Tu fais état d’un mentor autoritaire en faisant référence à ton passé scolaire, mais n’est-ce pas dépassé justement ?
    N’oublie pas que nous sommes des principautaires avant tout.
    Les joueurs (leurs qualités, leurs limites) sont ce qu’ils sont, en l’état, je ne suis pas persuadé qu’un énième entraîneur pourrait tirer un meilleur résultat.

    L’amertume est souvent mauvaise conseillère, n’oublie pas que la patience est la meilleure des vertus.

    1. Bonsoir osiris. Aurais tu bu du Picon ? Lol. Tracasse, je n ai pas de soucis avec ton ressenti. On ne peut pas toujours être d accord sur tout ! Cela dit, il me semble que tu confonds conclusions (je n en voie personnellement aucune) et questions ! Bien sûr que je ne sais rien de ce qu il se passe bien coulisse ! Quant à tirer sur le pianiste comme tu dis, je ne vise pas leye personnellement… juste un profil d entraineur trop  » copain trop gentil « . Mais comme tu le dis si bien, je ne suis au courant de rien. Je cherche juste à comprendre pourquoi l histoire se répète à chaque fois !

  2. Gerouche, cette fois ci c’est non à 300% le travail de storckx à mouscron était bon mais il s’est mis la moitié du noyau à dos; au standard on imagine assez bien le résultat déjà avec MA à 19 ans qui a difficile à respecter les décisions du staff (sa mauvaise humeur suite à son remplacement) la seule bonne approche est celle de Leye je pense comme VanDamme il est l’homme de la situation pour moi la seule et réelle bonne question à se poser est : : : : le noyau actuel du standard est t’il à la hauteur des ambitions légitimes d’un club du standing du standard?????

  3. je parle de joueurs surestimés depuis des semaines et des semaines , Carcela resigne tout le monde dit yessss et pan dans la foulée il fait son plus mauvais match, cherchez l’erreur, pour le reste oui les erreurs se multiplient et sont toujours les mêmes alors oui la question mérite d’être posée le noyau actuel à part Bodart-Siquet-Bokadi- Raskin-Klauss qui d’autre???? et surtout notre futur meilleur transfert ne serait-il pas de changer de cellule de scouting???? posez la question c’est je pense bien hélas y répondre

    1. Le non match de Carcela philippe, plus à mettre sur l état du terrain de zulte qu à son contrat je pense. Mais as tu remarqué que, parmi les noms cités, seul bodart était titulaire fin de saison dernière ! N avions nous pas d’equipe sous mph ?

  4. Une partie des réponses à tes questions sont dans le forum, Gerouche……sous le titre Le Standard, roi des séries négatives. Quel que soit le coach, on a vraiment l’art de retomber dans nos travers. Et cela, c’est du à la mentalité des joueurs sur le terrain, ni plus ni moins. Il m’arrive de revisionner des docs sur l’équipe de MPH avec les Witsel, Fellaini etc…..quelle énergie, quelle débauche d’efforts. Ces gars là, ils avaient la gnac et quand ils quittaient la pelouse, ils étaient rincés…….
    Symptomatiques aussi sont les conférences de presse d’avant match……que ce soit sous Montanier ou Leye, tous les deux disent que le match sera difficile, l’adversaire sera compliqué à jouer etc……n’est ce pas déja annoncer la couleur et disons……expliquer en partie une éventuelle contre performance.. In fine, on n’a pas de patron sur le terrain. Il nous faudrait un Vormer ou assimilé !!!!

  5. Gerouche.
    Cette fois la coupe est pleine bien sur tu as une tribune mais depuis que ce français a été limonge zut jai oublie son nom de chronique en chroniques tu t’évertue à démolir Leye certe avec des précautions écritoire mais intituler Réflexion en profondeur , laquelle la tienne sur ce site certainement pas la majorité des supporters dit toi que si le public avait été là ,ce français serait parti bien avant la fin de l’année
    Et maintenant tu en es a comparer Leye avec un autre entraîneur qui avait un autre noyau avec d’autres caractères comparaison qui n’apporte rien de constructif mieux tu prends comme exemple ton passé scolaire franchement reviens sur terre et à notre époque , je sais que la mode ,cest Mars mais les terrains ne sont pas bons
    Enfin je vais m’arrêter la. Car au plus je te lis je me dit que la censure a quelque fois du bon ne fusse que pour garder ESPOIR

    1. Bonjour rouchblanc. Heu, oui, j imagine bien que parfois, tu souhaiterais ne plus me lire sur le site, du moins quand mes idées vont à l encontre des tiennes… ceci dit, tu ferais bien d aller voir ce que dit un certain  » roger gaga « , qui commente lui aussi souvent sur Facebook ! Bien moins tendre et nuancé que moi, crois moi ! En attendant, j espère impatiemment une victoire dimanche, pas pour sauver la peau de leye ou qui que ce soit, mais au moins sauver celle de l équipe et ses ambitions pour cette saison. C est la seule chose qui m importe !

      1. Salut Gerouche perso je connais le Roger mais c’est vrai on ne peut pas comparer avec toi , que mes idées ne sont pas les mêmes que le tiennes. Bof !!!!! non ce qui me gêne c’est que tes idées doivent prise pour des vérités , désolés mais pour moi elles ne sont et ne seront jamais évangiles.
        Mais tu as des admirateurs ,Franky ,Van moer. Et peut être p’tit Léon

        1. Bien évidemment que mes écrits cet idées ne sont pas évangile ! Deso que tu le ressentes comme ça ! Juste des idées, sans plus. Les données chiffrées, elles, par contre le sont !! Inutile d en rajouter car suffisamment explicite !

  6. Le non match de Carcela n’est pas à mettre sur le compte du terrain car ce même terrain très mauvais n’a pas empêché Dompé de faire tourner en bourique techniquement Siquet ni Dusenne. Quant aux joueurs de l’année dernière, le meilleur est Bastien depuis l’annonce de son transfert avorté nada plus rien de bon.

  7. Mon cher Gerouche,
    Surtout ne te décourages pas vis à vis des quelques commentaires arrogants et irrespectueux.
    Ce magnifique site devrait d’ailleurs être réservé à ceux qui voient les choses en face et débattre en supportant la contradiction mais toujours dans l’intérêt de notre Standard.
    Ce qui nous amène parfois à livrer nos états d’âme lorsque l’on constate des injustices et des comportements ……. que peut-être le staff et la direction ne voient pas …. ou ne veulent pas voir.
    Je vise en cela des garçons comme Shamir,Jans,Sissako,Tabsoba,Balik,Pavlovic et Cop (évidemment) qui doivent se sentir bien frustrés quand ils voient la prestation d’un Bastien, d’unCimirot (que je ne reconnais plus) , d’unGavory (qui n’ose plus passer la ligne médiane), d’un Carcela (en fin de carrière) et bien sûr de Lestienne (!!!), tous des garçons qu’on attend les dernières minutes pour lancer dans l’arêne afin de réparer l’irréparable et qui n’auraient certainement pas fait pire.
    Perso, quand on me dit que Lestienne et ses stats est Monsieur Standard avec ses 3 ou 4 buts ……… j’ai compris et je raccroche !
    Mais de grâce continue tes billets fort appréciés qui incitent à débattre mais avec courtoisie
    Un Rouche,un vrai depuis 60 ans !!!!!!!
    Je suis impatient de voir la composition de l’équipe pour affronter AnderKampari !!!!!!
    S’il n’y a aucun changements, c’est qu’il y a un problème

    1. et c’est vrai que quand on regarde ta remarque de plus près on constate tout de suite qu’il s’agit bien d’une ouverture au débat.
      Petit rappel suite à l’article super de Gerouche qui appelait au calme je ne t’ai plus attaqué sur rien bien que je n’en pensai pas moins mais il semble que toi tu reviens toujours avec tes mêmes phrases et les mêmes critiques

  8. Sache Frankyque je ne suis pas irrespectueux envers Gerouche quand a t’es idées extrêmes je pense qu’il est temps de te regarder dans un miroir et recycle toi si tu as encore l’âge. Tu peux créer un nouveau métier ASSISTANT SOCIAL POUR JOUEUR ABANDONNÉ et je rejoins phil COP COP COP

  9. Gerouche suite à la merveilleuse intervention pleine de bon sens de Franky, sache que loin de moi est l’idée de te manquer de respect et que même si je ne suis pas toujours d’accord avec toi tes articles ont le mérite d’exister et de provoquer un échange et un débat

    1. Les chiens aboient, mais la caravane passe ardéchois, lol. Faut bien que certains se défoulent. C’est du reste le but recherché de mes mots ! No stress….. en cas de victoire dimanche, on sera tous euphoriques ( jusqu’au prochain match ) et certains nous verront peut-être même encore champions ! Par contre, en cas de nouvelle désillusion, j’te dis pas …..

    1. oui je sais, je suis supporter du standard depuis 50 ans… mais cette année Ardechois avec le covid etc… le résultat final du standard ne m’empêchera pas de dormir car il y a bien des choses plus graves dans la vie, …. : plus de 20000 morts rien qu’en Belgique, des commerçants horeca et autres au bord de la faillite et le moral au plus bas certains même au bord du suicide. Je suis et resterai toujours un supporter du club mais cette année je relativise ….. 🙂

      1. Tout à fait Philippe, prenons du recul par rapport à tout ça ! Mais en même temps, vu le peu de loisirs, ça fait du bien de se défouler un peu ici, même par écrit. S il n y avait pas eu au moins les matchs retransmis à la télé, c eut été vraiment mortel ! Rappelons nous la 1ère vague ! Mais aussi qu ici, ça tire en longueur par contre…..

        1. D’accord avec toi Gerouche mais regardes partout à part le bayern qui continue à écraser tout sur son passage tout le monde est à la peine avec un niveau de jeu à la ramasse, exemple le psg avec ses millions (milliards??) d’€ .
          Et la nervosité est de mise partout à quoi bon? Le dernier match de nos couleurs j’ai massacré l’équipe sur le tchat j’ai exagéré tellement on en a marre de tout et que nous n’avons même plus cela comme consolation. Que doivent dire alors les supporters de Gand dont l’équipe ne sera peut-être même pas en playoff2????

          1. Ok philippe. Je comprends. Mais il y aurait pire que les défaites de notre équipe ! Soit rien du tout à cse mettre sous la dent ! Alors on, tu étais en rogne, mais même ça, c est bon à prendre. Au moins on vit !!

  10. Leye ou pas Leye, la seule vérité c’est celle des points. Tu en prends, c’est bien pour le coach, tu n’en prends pas, ce n’est pas bien pour le coach. On voit ce week-end. Si on perd, on sort les Kalachnikov virtuelles (les lettres sur le clavier pour ceux et celles qui prendraient cela au premier degré) et on achève notre coach. MPH termine la saison, on va chercher un salopard pour l’année prochaine, on vend tous nos deux pieds gauches, on est champions.

  11. Bien résumé la situation  » jaime « . Sur ce coup là, tu as fait dans la sobriété ! Lol. Méconnaissable ! Je ne suis pas anti leye ou pro machin ! Juste un supporter comme vous tous qui attend plus de résultats avec un noyau pas si mauvais que ça ! Il y a encore du talent au standard. Mais ils ne doivent pas croire qu il suffit de jouer en son nom pour vaincre ! Il doivent d abord aller au charbon ! Alors oui, le talent individuel pourra faire la différence ! Et seulement alors ….

    1. Tu connais le bon vieux dicton Gerouche…chasse le naturel, il revient au galop. Cette sobriété n’est qu’un accident:))
      Je rajouterais même encore une petite chose à mon message précédent, celui qui est pertinent:)))…je me souviens des analyses plus que seyantes de notre Leye lorsqu’il était, avant de passer coach, consultant sur une chaine dont je tairai le nom, afin de ne pas faire un placement de produit. Il est facile de voir certaines choses et de les critiquer d’une chaise devant une caméra mais il est plus difficile d’arranger le problème sur le terrain. Tout comme il m’est facile de tout critiquer:))).

  12. Du talent au Standard? Bien sûr qu’il y en a, et je me demande même des fois s’il n’y en a pas de trop. L’équilibre d’une équipe tu dois avoir du talent de la vitesse et de la mentalité. côté talent pur on a Bodart Siquet Carcela Amallah, coté vitesse on a lestienne et tapsoba (qui est encore tendre car trop jeune et MA) côté Grinta par contre il nous faudrait 4 Raskin pour aller au combat….

      1. nous ne sommes victime de rien je me pose juste la question au sujet de l’équilibre de l’équipe. Il suffit de regarder Cimirot pour comprendre, il ne sait plus oû corir pour colmater les brêches…

          1. Je n’ai jamais parlé de poulet sans tête loin de la et je ne suis pas Rouchblanc….

          2. donc, nous ne sommes pas victime de nos talents, pas de poulet sans tête et tu n’es pas Roucheblanc…même cluedo ne ferait pas mieux!! :)))

    1. Je pense qu tubas oublié le physique philippe, cad la taille essentiellement ! Mais là, ça peut aller , j en compte au moins 4 : layfis- dussenne – bokadi – klauss. On a connu pire en matière de gabarits. Mais alors, dans quelle catégorie met t on gavory et bastien ?

  13. Effectivement Ardéchois, j’accueillais en toute discrétion cette jeune et charmante personne sur le tarmac de Bierset par un temps printanier.
    Il faisait bon d’écouter les mésanges chuchoter à nos oreilles tandis que je rassurais cette jolie jeune dame que nous étions Jaime et moi prêt à la seconder dans ses moindres désirs.
    Il est peut-être trop tôt à l’obliger d’affronter le challenge de notre équipe face aux gui-mauves.
    Aussi je propose à Jaime de m’accompagner pour lui montrer les splendeurs de ………… notre cité :-).
    Jaime c’est quand tu veux, bien entendu.
    Bonne soirée à tous.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App