Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de “Gerouche”: RETOUR VERS LE …. FUTUR

Le mot de “Gerouche”: RETOUR VERS LE …. FUTUR

Chers supporters,

Ce titre, à plus d’un titre, ne va certainement pas éveiller vos sens ni vos réactions ce matin, ne sachant pas trop bien vers quoi il mène….

Et pourtant, à bien y réfléchir, et quand vous en aurez découvert le contenu, il n’est pas si éloigné d’une probable réalité, d’ici …. 2024 !

Date fixée semble t’il par les responsables du G5 Belge et ceux de la Eeredivisie pour, peut-être, enfin s’associer, après moulte tergiversations et autres approches avortées les années précédentes, sous la baguette il est vrai d’autres chefs d’orchestre, Mr Duchatelet n’ayant pas eu, en son temps, le même « aura » ni la même attention que Mr Baert Verhaegen, de Bruges !

Voici donc probablement ce qui pourrait bien faire la différence et plus encore faire pencher la balance lors de la décision finale !

Alors, chers supporters, pour ou contre ce projet, à priori intéressant voire même flatteur car censé hisser ce nouveau championnat au pied d’une autre montagne, celle de la nouvelle champions league réservée une fois encore aux plus riches, à défaut d’être les meilleurs, les plus « formateurs ».

Déjà, lundi dernier, sur le podium de la Tribune, les avis partaient en tous sens, avec, comme toujours, les éternels conservateurs, ceux qui préfèrent stagner et prendre le risque de passer à côté, et les innovateurs, plus avangardistes et prêts à sacrifier sur l’hôtel du profit et de la médiation leurs ancestrales idées et concepts.

Le grand Philippe a estimé, à juste titre je pense, que, mis à part l’apport de l’Ajax et du PSV, celui des autres clubs de la Eeredivisie ne serait pas de nature à renforcer le niveau de la compétition par rapport à notre Jupiler League, du reste bien mal nommée je trouve, car faisant plus allusion au breuvage qu’au sport en lui-même. Du Belge tout craché ça, alors que la BENELEAGUE, ça sonne franchement mieux ….

Pour ma part, et mon avis ne valant que ce qu’il vaut, je serais pourtant plutôt preneur de cette nouvelle formule à priori alléchante. Je trouve en effet que des confrontations entre clubs Belges et Néerlandais auraient de l’allure et sans doute plus d’attrait encore que de devoir défier des Beveren, Cs Bruges ou autres, sans parler de l’éternel rivalité qui a toujours prévalu entre nos deux pays.

A espérer toutefois que celle-ci reste raisonnable et ne débouche pas sur des combats de rue ou dans des aires de stationnement le long des autoroutes, comme c’est déjà parfois le cas entre clubs voisins et rivaux chez nous.

Par contre, pour Anderlecht, ça craint, eux qui rêvent encore et toujours de remporter le titre un an sur deux. Vont devoir revoir leurs prétentions à la baisse, sans quoi …. J’en connais quelques-uns qui vont pleurer dans leurs mouchoirs.

Mais imaginez des top matches chez nous, face à l’Ajax, au PSV ! Pour sûr, ça ferait de l’audience et de la présence dans les stades, nécessitant même probablement quelque augmentation de capacité, et donc de revenus conséquents.

Bien sûr, malheurs aux laissés pour compte, ceux classés chez nous au-delà de cette fameuse huitième place, au risque de se retrouver dans la seule D1 Belge subsistant et qui ferait moins grand bruit car moins médiatisée, mais dont, toutefois, les deux premiers sièges vaudraient sans doute de récupérer une place chaque fin de saison dans le top 8 de la beneleague au détriment de deux autres. Pas dénué d’intérêt non plus ça !

En attendant, pour l’heure, notre Standard semble être dores et déjà dans le bon wagon, lui qui vient de terminer ces deux dernières semaines « infernales » avec tous les honneurs, même si avec des résultats finalement en dessous de ceux qui auraient pu ou du couronner nos prestations, essentiellement à l’extérieur.

En effet, la défaite à Frankfort, aujourd’hui encore, nous parait bien injuste, en égard à notre prestation là-bas. Un match nul aurait été bien plus équitable ! Ici, un joueur surtout est montré du doigt et désigné comme le premier responsable : Milinkovic Savic ! Et que dire de nos visites à Deurne et à Bruges, clôturées sur deux matchs nuls mais qui, ici aussi, auraient pu s’avérer plus rémunératrices aussi en terme de points conquis. Le premier match nul obtenu seulement par la faute d’un pénalty « oublié » pour nous. Le second pour n’avoir pas concrétiser une seconde fois notre supériorité en 1ére mi-temps.

Et là, je mettrai surtout l’accent sur l’un ou l’autre joueur qui semblent dégager chaque semaine davantage d’assurance et conférer à l’équipe une force et une stabilité qu’on ne soupçonnait même plus.

Je pointerai donc Pol José Mpoku, que je n’attendais vraiment pas à si bonne affaire, alors qu’on l’annonçait partant cet été et qui, à mon humble avis, n’avait que rarement jusqu’ici répondu vraiment présent, si ce n’est en de trop rares occasions. ON dirait que cette saison, notre homme semble « transfiguré », et le mot est faible, tant il semble s’être mis davantage que par le passé au service du collectif, n’hésitant plus qui plus est à mettre le pied et à défendre, à courir plus encore, choses qu’il semblaient à des lieues voici quelques mois. Que c’est t’il passé dans sa tête pour en arriver à un tel rendement ces derniers temps ? Serait-ce  l’influence de MPH, de Mbaye Leye, qui lui ont fait prendre conscience de ses manquements ?

Autre joueur très en vue, et là aussi une très belle surprise, Samuel Bastien. J’en viendrais presque à dire qu’il est parvenu en très peu de temps à faire oublier Razvan Marin, que beaucoup pensaient à tort irremplaçable !

Et quand le Namurois aura compris que son impact en zone offensive sera de plus en plus prépondérant car pas dénué du tout de qualités de finisseurs des actions amorcées, ce dernier n’en prendra que plus d’importance encore sur l’échiquier de MPH.

Ajoutons à ce tableau presque idyllique cette autre révélation dans les buts qu’est Arnaud Bodart, lui non plus pas attendu non plus à pareille fête et devenu déjà incontournable, que demander de plus en si peu de temps ?

Eh bien dimitri Lavalée pardi ! Lui aussi a crevé l’écran en Allemagne dernièrement et mériterait largement sa place en défense, sur base de ce qu’il a montré ce soir-là !

Et dire que nous avons encore sur le banc des garçons comme Miangué, Sangaré, Limbombé, Dario Guzzmann, Dragus, et j’en oublie peut-être encore, alors qu’Oularé et surtout Avenatti sont très loin d’avoir atteint leur niveau de  forme, notre équipe actuelle, déjà séduisante, pourrait atteindre un pallier bien plus élevé encore.

En fait, tout ceci ne vous rappelle rien ? L’année ou, justement, le bouillant Michel ramena le Standard au sommet de la hiérarchie Belge, ce fut précisément la saison où tout un tas de  joueurs, jusque là considérés comme des espoirs, explosèrent littéralement, à l’image de Witsel, de Fellaini, de Defour, de Camozzato !

Cela dit, cet effectif et abondance de joueurs en devenir ne sera pas un luxe quand il s’agira d’aller défier les Ajaccides et autres cadors du championnat Néerlandais.

C’est déjà MAINTENANT qu’il nous faut être prêt pour ce beau challenge qui semble se profiler dans un horizon pas si éloigné. Car 2024, c’est déjà …. DEMAIN !

Gérouche

Laisser un commentaire

Top