Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de “Gerouche”: UN SEUL SENTIMENT ….. FIERTE !

Le mot de “Gerouche”: UN SEUL SENTIMENT ….. FIERTE !

Fallback Image

Eh oui, chers supporters,

Parfois, il y a des défaites qui ont autant voir plus de sentiments positifs que certaines victoires.

Ce fut le cas, hier soir, du côté de Francfort, où nos joueurs, notre équipe, a laissé une bien belle impression, toute autre que celle laissée quelques semaines plus tôt face à Arsenal, où les hommes sur le terrain n’avait pas suffisamment mouillé leurs maillots, ou trop respecté leurs adversaires, tout simplement.

Maintenant, bien sûr, la question restera toujours de savoir si notre adversaire hier soir avait la même pointure que le précédent, ce qui semblait pourtant établi sur le papier, mais qui n’en laissa rien paraitre sur le terrain face à notre Standard des grands soirs ! Ou était-ce notre équipe qui était tout simplement très bonne, empêchant l’Eintracht de développer son jeu ? Et dire que plusieurs titulaires et non des moindres manquaient au coup d’envoi, ce qui permit aux très peu vus jusqu’ici, à savoir Cop et Lavalée, de pouvoir enfin se montrer.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux là ont saisi pleinement leur chance, même si Cop rata d’un cheveu une reprise qui aurait probablement terminé sa course aux fonds des filets adverses.

Mais que dire surtout du jeune Lavalée, trop souvent ignoré et pourtant réclamé depuis de longs mois par une majorité des supporters, les joueurs titularisés dans l’axe de la défense n’ayant pas toujours convaincu !

Dans une telle rencontre, un tel stade, une telle ambiance négative, être parvenu à faire aussi  bien que Zino Vanheusden a de quoi soulever bien des questions sur son absence de titularisations jusqu’ici.

Y’en a vraiment qui ont de la M ….. dans les yeux, et, pire encore, refusent trop souvent de faire confiance aux jeunes, qui finissent par s’égarer ailleurs !

Je n’irai certes pas jusqu’à dire qu’il nous faut suivre à tout prix l’approche de Vincent Kompany à Anderlecht, qui lui est passé du jour au lendemain d’un extrême à l’autre sans la moindre transition, mais, bon sang, combien de talents ont été gâché chez nous comme ailleurs ?

Quoiqu’il en soit, et pour en revenir à la rencontre d’hier soir, notre défense a fait le job, et c’est rien de le dire, face à un des ténors de la Bundesliga, de quoi encore entretenir l’espoir ce dimanche, face à cet autre adversaire qui nous sera proposé au menu, le FC Bruges, le plus souvent souverain sur ses terres…

Quant à la blessure annoncée de VanHeusden, j’ai d’abord pensé à une blessure « diplomatique » histoire d’épargner l’homme avec le choc du WE, une surcharge des quadriceps ne signifiant pas grand-chose à l’amateur que je suis, si ce n’est sans doute de la fatique….. Mais on pourrait presque ce matin nous demander quelle sera la meilleure solution en défense pour dimanche ? Le duo habituel Layfis-VHD, ou bien celui inédit aligné à Francfort, ou bien encore un duo tout aussi étonnant, à savoir Lavalée-VHD, quitte à faire glisser Layfis au back gauche, poste occupé avec un certain succès la saison dernière par ce dernier, tout en faisant monter Gavory un cran plus haut, plus en soutien de l’attaque ?

Tout semble possible désormais, après avoir découvert que le Standard avait d’autres solutions derrière, même avec les absences de Bokadi et de Dussenne. Car il ne faudrait pas non plus oublier le jeune Sangaré, dont on dit aussi le plus grand bien et qui mériterait de recevoir enfin sa chance dans une vraie rencontre !

A bien y réfléchir, les entraineurs, en règle générale, sont tout de même des gens bien « frileux », engoncés dans leurs certitudes, et bien souvent amenés à découvrir le potentiel des jeunes cadres par le plus grand des hasards, par le gré des blessures surtout, sans jamais vraiment oser de mettre un titulaire sur le banc !

Finalement, hier soir, notre équipe si séduisante aurait mérité bien plus que cette défaite étriquée !

Mis à part une reprise de la tête bien captée cette fois par Savic, qui, à mon sens, n’a certainement pas supplanter Bodart, jamais les Allemands ne sont parvenus à se montrer réellement inquiétant, ceux-là même que l’on nous avait présenté comme des terreurs dans le jeu. Il leur aura fallu deux phases arrêtées  pour tromper notre arrière garde.

Et quand on voit les occasions que nous avons raté de peu, comme aussi cette reprise de Lestienne, trop croisée, en fin de rencontre, ou encore celle d’Amallah sur l’action d’éclat amorcée par Carcela, en fin de première mi-temps, qui aurait aussi fini sa course au fond s’il s’était juste contenté de toucher le ballon plutôt que d’appuyer son tir, et ainsi surmonter le gardien, on a de quoi malgré l’immense fierté générée, éprouver quelques regrets, pour être passer bien près de l’exploit là-bas.

Comme quoi, quand on a la foi, qu’on se bat comme des lions sans laisser à l’adversaire le temps de « dérouler », tout est possible, même pour un club aux moyens bien inférieurs !

C’est la leçon à retenir de la rencontre d’hier soir, qui fera à coup sûr partie des beaux souvenirs, malgré l’issue finale, de nos multiples aventures en coupe d’Europe.

Quant à la compo à aligner en Venise du Nord la bien nommée, et pour ne pas me priver du plaisir de jouer une fois de plus les sélectionneurs à « bon marché » et qui se comptent par milliers, voici ce que je mettrais sur le terrain, compo quelque peu influencée par le match d’hier, cela va sans dire, et faite dans un seule optique : OSER et SURPRENDRE !

                      LESTIENNE            DRAGUS

GAVORY    AMALLAH     CIMIROT     BASTIEN    FAY

LAVALEE    LAYFIS      VANHEUSDEN

RENARD

Donc sans véritable centre avant, vous l’aurez remarqué, Emond étant blessé, Avenatti pas vraiment l’homme qu’il nous faut en déplacement, où nous aurons davantage besoin de vitesse en reconversion que de présence dans le rectangle, alors qu’Oularé manque lui aussi de temps de jeu, mais qui sait ….

Et dans l’entrejeu, sans Polo et Medhi non plus, faute de place surtout, et en privilégiant les joueurs qui vont au combat pour contrecarrer l’entrejeu Brugeois, quitte à les faire monter en seconde !

Alors, tous devant nos petits écrans dimanche, à défaut de pouvoir être au stade pour soutenir nos couleurs !

Gérouche

2 thoughts on “Le mot de “Gerouche”: UN SEUL SENTIMENT ….. FIERTE !

  1. Ah ah sacré Gerouche , tu ne résistes pas à La Défense à trois. C’est une solution pour garder Lavallée sans écarter les eux autres. pourquoi pas?
    Comme tu le dis, cette défaite laissé curieusement beaucoup d’espoirs; il y a une semaine j’aurais dit aucune chance à Brugge. Eh bien je commence à croire à l’exploit à Brugge.. dommage que nous ayons deux jours de recup en moins que ces satanés brugeois..

  2. Comme tu dis, van moer, 2 jours de moins, ça risque de peser bien lourd hélas dans la balance.! Raison sans doute pour laquelle ni lesbienne, ni polo, ni même peut être zino n ont pas été Aligné dès le coup d envoi. Quelques joueurs présents sur le terrain ce jeudi pourraient donc bien faire ne chemin inverse ! Mais faut malgré tout espérer un truc la bas, à défaut de vraiment y croire. Le pire à craindre sera peut-être encore l arbitrage, avec ce public qui pousse à siffler dans son sens. Rappelons nous ce peno non sifflé à l’antwerp !

Laisser un commentaire

Top