Le mot de « Gerouche »: TOUS BONS A SAINT TROND

Chers supporters,

Après une année de galère en enfer, sans oublier les années de purgatoire qui l’avaient précédé, notre STANDARD semble être enfin dans une bonne passe, ambiance autrement favorable que celle qui nous avait anéanti l’exercice précédent, tant l’atmosphère et le climat délétère qui entourait le club était négative, au point même que les plus inconditionnels d’entre nous s’étaient légitimement mis à douter quant à une embellie possible.

Voici seulement trois semaines encore, tous nous étions plongés dans le pire des doutes quant à la capacité du groupe 777 à redresser le Standard, confrontés que nous étions encore et toujours à de bien mauvais résultats, même si le dernier en date relevait de notre confrontation face à l’OHL, équipe vicieuse et efficace à souhait et qui ne pardonne pas le moindre relâchement, la moindre erreur, alors que nous avions été corrigés la semaine avant à Westerloo.

Pourtant, comme souligné alors, nous n’avions pas été mauvais du tout ce soir-là, surtout dans le premier acte, seules les réalisations faisant défauts.

Fort heureusement, depuis, il y eut ce sursaut face à Courtrai, nous permettant d’éviter une première crise sous l’ère Deila, une issue heureuse face à Ostende, où nous aurions pourtant pu être punis sans un tout grand Bodart, et enfin cette belle surprise à Saint Trond, à laquelle peu d’entre nous croyions avant le coup d’envoi.

Alors, peut-on à présent en déduire que le Standard, que l’équipe surtout, est guérie de tous ses maux ?

Je n’oserais l’affirmer, tant la vérité d’un jour dans le football est rarement celle du lendemain, que l’équilibre est fragile et qu’une situation à priori favorable peut très vite basculer vers son opposé. Mais ne boudons toutefois pas notre plaisir, le Standard parait bel et bien de retour, surtout grâce à la main mise d’un coach hors norme et qui correspond parfaitement au club, mais aussi grâce à celle de monsieur Harkin, dont plusieurs doutaient déjà, alors que cela fait seulement un peu plus d’un mois qu’il était en place.

Tous deux font de l’excellent travail, à n’en pas douter, et c’est tout le groupe qui s’en ressent.

Vendredi soir, à Saint Trond, notre bête noire – enfin, une parmi tant d’autres à vrai dire, mais quand on est

 resté quinze ans sans parvenir à nous imposer sur leur difficile pelouse, ce terme n’est à coup sûr pas usurpé –

 nous avons fait le JOB, comme on dit communément, et de bien belle manière, les velléités

Trudonnaires se résumant à peau de chagrin, sauf dès l’instant où ce diable de Keita monta sur la pelouse,

 nous rendant la vie bien plus difficile. Comme quoi même les meilleurs entraineurs peuvent faire des erreurs,

 car comment comprendre qu’un tel joueur n’ai pas été aligné dès le coup d’envoi ?

A l’identique, et dans notre camp cette fois, comment interpréter la présence systématique dans le onze de

 base de Dönnum, qui, à de rares exceptions près, est toujours un ton au-dessous de ses partenaires, quelle que

soit sa position finalement, handicapé qu’il est toujours par son seul bon pied, essentiellement.

Avec les moyens désormais à notre disposition, il y avait me semble t’il clairement moyen de mettre mieux à

Place du norvégien au départ.

Mr Deila, à juste titre, n’entend pas bouleverser son onze de base du jour au lendemain, suite à l’arrivée des

 nouveaux qui doivent encore s’intégrer, si bons soient t’ils, mais quand même….

Quoiqu’il en soit, voici désormais le spectre Brugeois qui se profile à l’horizon, avec des ambitions assurément

à la hausse, même s’il ne nous faut pas entretenir trop d’illusions, tant l’effectif des Blauw en Zwarte mais

 aussi leur mise en place, instaurée depuis plus longtemps, paraissent supérieurs.

Mais laissons-nous enfin du temps au temps, la pression sur nos épaules étant redescendue d’un cran, et

tentons, grâce à la main mise de notre brillant coach, de créer un véritable onze basé sur des certitudes, des

automatismes, entre les  meilleurs à disposition.

Faut t’il en déduire qu’il nous faille définitivement oublier Renaud Emond, laissé logiquement à la maison lors

de notre dernière rencontre ? Seul l’avenir nous le dira, car Perica doit encore confirmer tout le bien qu’on

pense de lui, mais la couleur est dores et déjà annoncée : ce type d’attaquant, seul, ne sera pas nécessairement

performant s’il est livré au même isolement que le Gaumais !

Et c’est bien là une des demandes formulées depuis longtemps par l’ensemble d’entre nous.

Ne plus laisser un homme seul en pointe !

Cette mise au point ayant été faite, il faut bien reconnaitre que les joueurs, dans leur majorité, ont été bons à

Saint Trond, à l’image aussi de l’arbitre, Monsieur Boucaut, également dans un bon jour, et … même Mr Delire

au commentaire, comme quoi tout peut arriver.

Alors, exploit ou pas, le Week end prochain, face à l’ogre Brugeois ? Comme déjà dit, la saison dernière, avec

nos pseudos chèvres sur la  pelouse, on était à chaque fois parvenu à arracher le nul. Alors, si la défense est

solide, l’organisation respectée d’un bout à l’autre, la rage de vaincre dans notre camp, les supporters en

nombre et derrière les joueurs, et l’équipe avec onze vrais guerriers sur le terrain, alors là, seulement, la

victoire sera possible, mais pas impérative.

Allez les rouches

Gérouche

 

 

17 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: TOUS BONS A SAINT TROND

  1. Désolé mais il faut laisser la main À Deila on est supporter pas le staff chacun a sa place C est tellement facile il faut faire cela et ne pas avantager ses compatriotes bref il faut chercher des poux ou il y’en a pas c’est cela la Belgique reconstruction , travail et patience c’est la communication de 777

  2. Désolé Gerouche je suis comme Osiris et Franky Daniel je ne cautionne pas l’acharnement contre Donnum, le meilleur jouera avec RD… Les nouveaux doivent être intégrés au compte goutte (avec modération) la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain… Si Donnum joue c’est que RD n’a rien de mieux pour le moment… ce qui ne veut pas dire que contre Bruges ou le match suivant il sera encore titulaire…

  3. Je n’aime pas stigmatiser un joueur dans un sport collectif car cela n’a pas de sens. Néanmoins, Donnum n’a qu »un pied et à ce niveau, pour moi c,est une faiblesse….
    Concernant Perica, il a du talent mais, et là, je te rejoins Gerouche, si on reste dans un systeme 4-2-3-1, le résultat sera le même qu’avec Emond. Heureusement Deila ne semble pas trop adepte de ce shéma tactique.
    Je terminerai en disant que la 2è mi temps n »a pas été gérer correctement. On a pas assez conservé le ballon et heureusement, ils étaient peu inspirés.

    1. Bonjour ardéchois. Et bien pour une fois, lol, je suis d’un avis tout contraire. Un joueur en deçà des autres titulaires et aligné malgré tout, quelques soient les raisons, est dangereux, tout simplement. Car justement, c’est un sport collectif, et le moindre privilège accordé à l’un ou à l’autre peut miner le bel ensemble, le groupe. J’attends de voir les prochaines rencontres pour me faire une opinion définitive, et j’espère me tromper. Peut être avez vous raison et d’autres dont je fais partie totalement tort, et que Deila n’a eu pour l’heure d’autre choix que de l’aligner, faute de mieux. Mais je vais clore ici une fois pour toute le débat, car il s’agit visiblement d’un sujet très sensible. Bon match à tous dimanche, où on a intérêt à avoir 11 joueurs à niveau sur la pelouse, pas dix, pour espérer prendre ne fusse qu’un Point face à ce Bruges là, impressionnant de sûreté et d’efficacité hier ça soir

      1. je ne crois pas que le sujet soit si sensible que cela, personne n’est fan de Donnum au point de provoquer une 3e guerre mondiale, mais les nouveaux joueurs doivent être intégrés lentement et au compte goutte, je suis presque certain que si RD avait mis directement les renforts à StTrond nous n’aurions pas gagné… mais entrainement après entrainement un noyau va se dégager et je ne pense pas que Donnum en fera partie tout comme Emond… je préfère me focaliser sur le super positif contre Ostende on gagne et Bodart est l’homme du match et à StTrond on gagne et William est l’homme du match cela fait une énorme différence pour moi, le reste c’est de la mise en place et des automatismes à acquérir à l’entrainement… à voir dans quelques semaines…
        Ce qui me fait le plus peur par contre est la blessure de NGoy avant de recevoir Bruges … des avants brugeois en pleine bourre et hyper rapides et nous perdons notre défenseur le plus rapide, j’ai peur de voir Dewaele Dussenne et Laursen face à des Jutgla Yaremtchouc Sowah………..

  4. Entièrement d’accord avec ton approche Philippe, et pour tes inquiétudes à propos de N’goy. Toutefois, je pense qu’il y a une solution…. Repêcher le duo Nekadio – Rizzo en SL16.,pour ne pas laisser Bokadi ou Dussenne seul face à la déferlante Brugeoise.

  5. On est tous d’accord (tous ensemble, tous ensemble ;-)!! ) sur le fait de faire confiance à Deila qui aligne les meilleurs à ses yeux, même si on a tous nos préférés et ceux qu’on aime 1 peu moins ;-))! Lol!
    Si on doit permettre aux nouveaux de s’adapter et les intégrer petit à petit, il en va de même pour les jeunes du SL16. Il y a 1 fossé énorme entre le SL16 en D2 et la D1, surtout pour un match contre Bruges qui a été impressionnant à Porto, même si Porto a été décevant. Il ne faut pas pour autant leur retirer ce mérite, 1ère équipe belge à faire un 6/6 en Champion’s League! Et Porto était invaincu à domicile depuis très longtemps!
    Autant j’espère qu’on va les battre dimanche, autant j’étais content pour eux et pour le foot belge de cette belle victoire sur la scène européenne.
    Dewaele a fait 1 bon match à St-Trond, il a failli marquer puis c’est grâce à son bon pressing (sur…Al Dakhil!) qu’on récupère le ballon et que Selim fait l’assist pour Dragus! On verra bien ce que notre coach norvégien décide.
    Pour ma part, je serai en T1 E1, en bas mais 1 peu en hauteur, 1peu à droite du banc, à hauteur de l’endroit où les réservistes s’échauffent le long de la ligne de touche, pendant le match. On pourrait peut-être se retrouver 1 peu avant le match, au Corner (café à côté de la friterie anciennement chez Franz et Vinny, pour les connaisseurs ;-)! ) ou en face du café L’Enfer. Ce serait sympa de se dire bonjour et de mettre 1 visage sur certains pseudos ;-))!

  6. Excellente proposition « Ledou010 », je vais essayer de passer prendre un verre (avant le match) avec deux copains (on a tous des cheveux gris ou blancs!!) au « corner ».
    Comment se reconnaître ?
    Comme dans les films policiers, je tiendrais un journal dans les mains!!!! Et nous serons trois….

  7. Osiris, le journal dans les mains et 1 imper beige, façon Colombo ou Les tontons flingueurs, avec 1 chemise blanche&cravate noire, comme L. Ventura et N. Blier ?!?
    & je chanterai…tea for two&two for tea !
    + sérieusement, ok pour le journal. On sera aussi 3, je serai avec 1 + jeune (la trentaine)&mon fils de 10 ans. Je devrais être à hauteur du Corner vers 17h45-18h.
    Si y en a d’autres (Barth, Rouchblanc, Beaujeu, Ardéchois ? ) qui veulent passer, n’hésitez pas à nous donner 1 signe de reconnaissance .

  8. Bonjour à tous, je ne suis un fan non plus de Donnum, mais à sa décharge il ne faut pas oublier qu’il joue depuis avril sans interruptions. Le championnat norvégien ne s’arrête pas en juin et juillet. Donc on peut peut-être comprendre son manque de vitesse d’exécution dans ses dribbles. Et comme dit Phil, qui pouvait-on mettre à sa place ! Les nouveaux vont être intégrés au fur à mesure.

      1. Bonjour Gerouche, dans le foot j’ai rarement vu un gaucher avoir un très bon pied droit. Mais un droitier se débrouille mieux avec son gauche. Pourquoi ? Maintenant s’il avait un peu plus d’explosivité lors de son dribble, on ne parlerait pas de son pied droit !

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App