Le mot de « Gerouche »: APRES LES FLEURS, PLACE DEJA AUX POMMES POURRIES ?

Chers supporters,

J’entends déjà les commentaires défaitistes ce lundi matin, après notre première défaite en championnat.  Vrai qu’on ne l’avait pas vraiment vu venir cette contre performance là, tant nous pensions notre équipe au dessus du lot après tous ces transferts réalisés cet été, au vu plus encore des débuts catastrophiques des Trudonnaires. Sans doute avons nous cru, nos joueurs en premier, que ce serait facile là-bas, après la claque reçue par les canaris à Bruges ! Grâve erreur !

Et pourtant, malgré certaines circonstances atténuantes en défense, du fait de l’absence de Layfis remplacé de manière assez incompréhensible par Kosanovic, sur le départ, et l’arrivée de Noé Dussenne, un tout bon transfert sur la durée selon moi, mais qui, comme tout joueur, doit pouvoir s’intégrer et trouver des automatismes, malgré ce contexte particulier donc, nous aurions pu et du l’emporter au Stayenveld qui nous ne réussit pas depuis des années, le revêtement ne nous aidant pas non plus.

Les poteaux, les piquets et le jusqu’au boutisme des trudonnaires en décidérent autrement, hélas pour nous. La faute à pas de chance, donc, à priori, même si ….. notre début de rencontre fut insuffisant, laissant trop de liberté à nos adversaires. De quoi nous consoler un peu….

Ceci dit, l’équipe alignée ce dimanche était t’elle à ce point supérieure à sa devantrice, celle de la saison passée ?

De cela, je doute. N’oublions pas que Marin est parti, même si Amallah a fait jusqu’ici très bonne figure en remplacement, mais justement, ce dimanche, il n’était pas sur le terrain !

Que Djenepo n’est plus là non plus alors qu’un second Luyindama, ça ne se déniche pas comme ça. Sans oublier que VanHeusden n’est pas encore rétabli et fait défaut, lui aussi.

Alors, faut t’il s’étonner que les  deux buts trudonnairess sont tombés là où on était le plus fragilisés, dans l’axe de la défense, Kosa et même Dussenne manquant de justesse dans leur placement et leurs interventions, du moins en début de rencontre.

Mais il n’empêche, on est en droit de nous interroger sur l’apport de tous nos pseudo-renforts, après un tel résultat ?

Aussi, tentons de comparer le onze aligné face à St Trond au onze de l’an passé, à la même saison.

Dans les buts, nous avions Ochoa. Aujourd’hui, c’est le jeune Arnaud Bodart qui y prend place, le nouveau venu Savic n’ayant pas encore convaincu. Toutefois, rien à reprocher au jeune portier Belge, sur ce qu’on a vu, et impuissant sur les deux buts. Le problème n’est pas venu de ce côté là.

Derrière, trois nouveaux furent par contre alignés, à savoir Gavory pour Poco, Vojvoda pour Fay ou Cavanda, et Dussenne en attendant le retour de VanHeusden. Si les deux backs ont montré de bonnes choses jusqu’à présent, on était loin du niveau au centre, où Dussenne débutait, sans le  moindre automatisme avec Kosa, qui plus est probablement plus trop concerné et censé faire oublier le Boss …. La présence de layfis aurait sans doute tout changé.

Dans l’entrejeu, mis à part Limbombé à gauche en lieu et place de Djenepo, donc,  ce fut pratiquement les mêmes que l’an dernier, avec … Marin en moins, excusez du peu, alors que Boljevic, cette autre nouvelle tête, n’a pas réussi non plus à convaincre et qu’Halilovic au talent évident est, pire encore, mis sur une voie de garage sans que rien n’ai filtré. MPH annonçait pourtant à son propos voici plus d’un mois que ce dernier avait écourté ses vacances pour rejoindre les entrainements et se préparer au mieux, pointant ainsi sa détermination et son implication !

Enfin, devant, aussi incroyable que cela puisse paraite malgré tous les nouveaux noms attirés, seul Emond était une fois encore opérationnel. Parmi  les premiers cités, Avenatti, jusqu’à présent, on ne l’a pas encore vu à l’oeuvre, pour cause de soucis physiques, alors que les deux jeunes, Guzzmann et Dragus,  ne sont pas encore prêts. Quant aux anciens, Oularé et SA, leurs présences est toujours hautement improbable. Soit cinq joueurs sur six sur le « carreau » !

Vous l’aurez compris, il serait indécent dans ces conditions de parler d’un « onze » supérieur au précédent, mais au contraire un cran en dessous, actuellement, et même largement.

Alors, faut t’il déjà en conclure que, malgré la campagne de transfert abondante, trop peut-être, au détriment de réelle plus value, celle-ci est ratée ? Ce serait allé un peu vite en besogne, je pense.

Quand Dussenne aura trouvé ses marques, soit au côté de Layfis, soit en doublure de Zino, on devrait avoir un duo central autrement efficace que celui vu au Stayenveld.

Quand Amallah est là, l’absence de Marin se remarque moins, mais le statut d’Halilovic et de Boljevic, par contre, posent question.

Devant par contre, nous ne devrions pas avoir de soucis, le retour d’Avenatti ne devant plus tarder, alors que les deux jeunes pourraient être appelés plus vite que prévu et ne semblent pas être dépourvus de talent, encore moins de vitesse.

N’enterrons donc pas trop vite ce que nous avons applaudi, une semaine plus tôt, comme d’habitude. Regardez Zulte, étrillé chez nous et ramenant les trois points de son déplacement chez les champions. Les oreilles de Mazzu doivent déjà chauffer là-bas. Chez beaucoup de candidats, les choses doivent encore se mettre en place, en début de compétition, et nous n’échappons pas à la régle, d’autant le la pelouse synthétique de St Trond nous a déjà joué bien des tours, à nous comme aux autres formations. Mais une certitude s’impose  toutefois : MPH, cette année, n’aura plus aucune excuse, ayant obtenu pratiquement tout ce qu’il voulait et aura eu du temps pour mettre les automatismes en place, contrairement à d’autres coatchs. Ne pas jouer les premiers rôles serait IMPARDONNABLE.

Gérouche

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App