Le mot de « Gerouche »: DECLIC OU …. DES CLAQUES

Chers supporters,

Après une nouvelle déconvenue suite aux deux nouveaux points bêtement perdus hier, difficile d’envisager le top 4 avec un réel optimisme, même si, dans mon sujet précédent, j’en faisais preuve.

A la base, toujours les mêmes erreurs, les mêmes fautifs, à savoir …. Notre gardien et notre coatch.

Pardi, prendre autant de buts en une semaine, sur tant d’erreurs de placement, est vraiment préjudiciable, avec qui plus est des pénalty facilement arrêtables.

Et que dire de notre entraineur, jouant la fleur au fusil sans prendre la peine d’assurer ses arrières, sans être capable d’inculquer à ses joueurs le sens du but, sans le moindre système de jeu.

Bref, un coatch trop audacieux, tout simplement….

C’est à en pleurer, vraiment. Nul parmi les plus nuls, ce coatch qui nous vient de l’hexagone.

Bon, blague à part, vous l’aurez compris, j’ai un peu l’esprit taquin ce matin, prenant pour cible ceux qui justement ne doivent pas l’être, bien au contraire.

En fait, sans Renaud entre nos perches, ce n’est pas un match nul qui aurait sanctionné cette rencontre, mais bien une sacrée déculottée, notre gardien sauvant encore nombre d’occasions qui, avec un autre portier, auraient terminé leur course au fond. Inquiétant, d’autant que ce n’est pas la première fois…

Quant à notre entraineur, il a beau changer de système, d’animation offensive, de titulaires, rien n’y fait, le Standard pêche toujours par le même manque d’efficacité, avec des attaquants en total manque de confiance, comme si la pression liée à leur rôle, aux attentes,  est trop forte à supporter et annihile leurs meilleurs intentions. Nous pensions détenir la solution avec le jeune Tapsoba, mais force est de constater qu’hier, il n’y était pas lui non plus. Même le nombre de joueurs offensifs alignés n’a pas résolu le problème. Quand on voit encore l’occasion manquée et pourtant offerte sur un plateau par Nicolas Raskin, des œuvres d’Avenatti, c’est presque à en pleurer.

En début de rencontre, lors du temps fort du Standard, nous aurions du déjà prendre l’avantage au marquoir, mais la maladresse de Lestienne, ratant tantôt un contrôle, tantôt son tir trop mou, et j’en passe, ne débouchèrent sur rien de concret et permirent aux Malinois de relever la tête et de revenir dans la partie.

Non content de cela, l’ami Maxime offrit encore un péno à nos rivaux. Quand ce n’est pas une main qui se balade, comme à Glasgow, c’est un pied levé qui entraine l’irréparable.

Alors, quelle recette faut t’il adopter pour remédier à ces manquements ?

Le jeu, dans son ensemble pourtant, me parait très bon, par moment, du moins jusqu’au rectangle adverse, soit pour les deux tiers de l’effectif, les occasions et les centres ne manquant pas, mais que dire de ces foutus avant derniers ou derniers gestes ?

Il ne me parait pas possible que tous nos atouts offensifs sont à ce point mauvais, alors qu’ils brillaient ailleurs.

Il nous faut espérer que le retour sur la pelouse de Jackson Muleka soit un retour gagnant, pour autant que ce dernier ne souffre pas du même mal que les autres, sans quoi….

Quant à la gestion de Monsieur Montanier, on peut être critique ou pas,  approuver ces multiples changements ou pas, il me semble pourtant tout à fait raisonnable d’assimiler deux systèmes de jeu différents, soit avec une défense à quatre ou à trois, soit avec une attaque à deux ou à trois, en fonction des adversaires à jouer. Loin de moi donc l’idée de penser que ces adaptations soient la source de notre manque de réalisme, de notre perméabilité défensive parfois aussi.

Il me semble néanmoins que le 3-4-3, système pratiqué à Glasgow, parait mieux nous convenir, nous conférant une sécurité derrière accrue, et des débordements par les flans plus haut sur le terrain.

Faut t’il dès lors privilégier cette option lors de chaque rencontre ? Je laisse au coatch le soin d’y réfléchir.

Dans le même ordre d’idée, la tournante pratiquée par le Français paraissait nécessaire elle aussi, au vu du grand nombre de rencontres à disputer ces derniers temps, ce qui nécessitait beaucoup d’énergie chez les acteurs. Mais, une fois les joutes européennes derrière nous, ne serait-t-il pas grand temps de faire le plus souvent confiance aux mêmes, histoire de leur en donner, justement ?

Je m’interrogerai par contre sur le bien fondé d’aligner au front de l’attaque trois joueurs au profil somme toute semblables, à savoir des joueurs rapides et doués techniquement, mais plus utiles sur des contre-attaques que sur des attaques posées.

S’il est une chose que l’entraineur n’a pas encore essayé jusqu’ici, c’est d’aligner de concert nos deux tours, légèrement décentrées devant. J’ignore si ce concept apporterait un plus, mais il vaudrait la peine me semble t’il d’être expérimenté lui aussi, au vu des échecs antérieurs.

Il ne faut à mon sens pas être un grand psychologue pour affirmer que répartir les responsabilités et la pression sur deux têtes plutôt que sur une seule, serait judicieux.

A moins que notre entraineur décide à inverser nos lignes, faisant monter les défenseurs en attaque et descendre les attaquants en défense…..

En attendant, devant, Genk semble avoir trouvé son rythme de croisière, plus rien ne semblant pouvoir les arrêter, et s’érige en favori de la compétition, à moins d’un nouveau revirement.

Or, c’est précisément cette phalange là que nous allons devoir défier le prochain WE, dans son antre. La tâche parait ardue, mais après tout, n’est ce pas quand tout semble être contre nous que le Standard parvient à sortir la tête hors de l’eau ? C’est tout le mal que je nous souhaite, bien entendu.

Gérouche

16 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: DECLIC OU …. DES CLAQUES

  1. Ah ah mon cher Gerouche, j’avoue que j’ai du relire ta 2e phrase deux fois.
    S’ il est vrai que personne n’en veut à Bodart, l’entraîneur est plus mis sur la sellette du moins par certains.
    Comme je l’ai déjà dit par ailleurs’ je n’ai pas grand chose à lui reprocher si ce n’est d’avoir préféré Lestienne à Carcela du moins en début de match.. C’est si évident après coup, mais on se rend compte après sur base de certaines informations que Carcela n’était pas prêt pour débuter.
    On pourrait reprocher à l’entraîneur de trop faire tourner, moi je préfère cela a quelqu’un qui s’obstine sur les mêmes surtout si ça ne va pas et fait ses changements en fin de match comme.
    Mais une fois les joutes européennes derrière nous comme tu dis, une équipe type se dégage-t-elle pour autant?
    Le meilleur exemple est qu’à la surprise generale jeudi soir, certains ostracisés comme Cop, Jans se révélèrent sous leur meilleur jour..
    Le Standard de Goethals a été champion deux fois de suite avec une équipe de 14 joueurs mais c’était une autre époque.

  2. Je dirai un seul mot c’est Gand et non Genk le weekend prochain que puis je dire ? Espérons que Montanier comprenne qu’il faut une équipe avec un turnover réduits après rien n’est perdu et puis il y a le mercato un attaquant un milieu et garder cette defense

  3. J’ai aussi failli avaler de travers en lisant le début de ton mot Gérouche ;-)!
    Je partage également pas mal de tes remarques. Il faut essayer de limiter au max la casse en ce mois de décembre et tenter de prendre 1 max de pts avant la trêve. On verra ensuite si une équipe type de dessine, sans avoir de matchs européens en semaine et sans être perturbés par ce foutu virus.
    Côté système de jeu et animation, on a été plus offensifs mais en même temps, comme tu l’as dit, pas d’efficacité et pas assez de vraies occasions mais surtout (beaucoup) trop d’occasions laissées à l’adversaire ! Malines a eu plus de tirs cadrés que nous, Bodart étant de nouveau élu homme du match ! D’habitude, notre adversaire a, chiffres à l’appui, 2x moins d’occasions que Malines ! L’offensive, c’est bien mais pas au détriment de notre qualité défensive qui était notre force et à condition d’être réaliste et de concrétiser nos occasions. Comme souvent, rien n’est tout noir ou tout blanc et la vérité se situe probablement entre les 2, en trouvant un juste milieu/équilibre.

    Bonne soirée à tous, en croisant les doigts pour 1 nouveau résultat négatif des Zèbres tantôt, même si je m’attends à 1 réaction de leur part.

  4. Et comme l’a précisé rouchblanc, ce sont les Buffalos de Hein dimanche et pas Genk. J’imagine que Gerouche voulait voir si on était attentifs, à moins qu’il n’ait voulu terminer son mot comme il l’avait commencé ;-))! Lol ! Si même certains supporters se mettent à confondre comme les Français Gand et Genk, on est pas sortis de l’auberge ;-))! Lol! Mdr !

  5. merci gerouche pour ton édito du lundi:
    renaud/arnaud c’est vrai gerouche c’est pareil surtout entre les perches.lol
    concernant Montanier et ses essais c’est tout à son crédit comme le dit l’adage on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.
    beaucoup trop de joueurs ont eu des sérieuses blessures:dussenne,bokadi,vanheusden,bastien,oularé,avenatti ect…
    + le covid et la jeunesse c’est sur que depuis un an on n’a pas encore trouvé la bonne formule tactique(montanier est là que depuis 6 mois et certains voudrait déjà le voir jouer le titre)2021 sera un milléssime de meilleur facture foi de caviste en faisant les bons choix au prochain mercato.

  6. on a suffissament de joueurs techniques et intelligents pour mettre en place une tactique équilibrée.
    concernant muleka comme pour tapsoba ,les balikiswa et autre netlo .il faut les laisser éclores à leur rythme.
    je te rejoins gerouche le 3-4-3 me semble idéal au vu des derniers matchs en étant plus réfléchi et moins fou fou.

  7. Bien noté vos avis à tous et j’apprécie.
    Toutefois, j’en déduirai deux choses essentielles :
    1- que les clubs se renforcent d’année en année réduisant de plus en plus le fossé qu’il existait jadis entre les deux,trois,voire quatre
    grands du championnat et que chaque semaine le moins bien classé peut aller gagner chez le leader (ex. Mouscron).
    2- que chaque année nous donne son lot de surprise (voir Beerschot et Genk)
    3- que , qu’on le veuille ou non, le foot repose sur trop de paramètres que pour en faire une science exacte.
    La chance, la réussite, la forme du jour, l’absence du public notre 12eme homme, le virus, etc,etc,etc, …………
    Regardez encore ce WE, pauvre Avenatti,s’il marque il revenait dans la course et boostait son moral !
    Il a raté,le voilà à nouveau nul pour beaucoup !
    Au risque de me répéter, je prend toujours mon exemple du poteau entrant et du poteau sortant.
    Entrant, et au bon moment, vous êtes une star même si vous avez joué comme un pied !
    Sortant et après un super match, vous êtes une nullité !
    En conclusion, je m’attend à un championnat, plein de surprises et de rebondissements
    Pour le plus grand bien du foot.

  8. Nuit coquine porte conseil! Combien de fois aurai-je dû tourner 7x autour de mon clavier avant d’écrire? Au-delà de nos conversations de café que j’adore (ehhhh oui, mon petit plaisir quotidien), je suis satisfait de notre équipe en ce moment. On pourrait mieux faire, c’est certain. Mais Bruges aussi, Anderlecht aussi s’il ne perdait pas tant de points dans les dernières minutes, Anvers, Gand…nous naviguons tous un peu dans le même bateau. À l’exception de l’un ou l’autre qui devront partir après Noël, nous avons une excellente base pour le futur. Il nous suffira de bien cibler cette fois-ci et pallier nos petits manquements. Il ne faudra pas grand chose. Mais où est donc MPH??
    Concernant le système de jeu, je laisse le coach choisir en fonction des disponibilités, de l’adversaire, de ses humeurs.
    Et n’oubliez jamais: un bro ne porte jamais des chaussettes avec des sandales!

  9. J’ai un reproche à faire à Montanier : ne pas avoir effectué son 3è changement après le but de Bali, l’entrejeu était submergé par celui de Malines, ils étaient plus frais et du sang neuf aurait soulagé l’équipe, Bastien ou J. Carcela qui étaient sur le banc auraient pu épauler Raskin, et le changement aux alentours de la 85è aurait cassé l’élan malinois.
    Pour les renforts je pense que la direction devrait se tourner vers un demi de grande taille, pour donner plus de puissance à notre entrejeu, je crois que Montanier est souvent forcé de faire jouer Avenati et Oulare pour disposer d’un grand en plus sur les coups de coin, les adversaires disposant souvent de 5 grands dans leur effectif (parfois plus).

  10. Au cas où on a ce genre de profil chez les 21… youness Bethy. Maintenant faut voir s il a le niveau. Mais rappelez vous, fellaini avait été jeté par anderlecht avant de venir chez nous. Et seul un concours de circonstances l ont projeté au-devant de la scène !

    1. Jamais entendu parler de ce Betty, mais c’est normal que notre chroniqueur suive de très près les jeunes..;-)
      Je me souviens des débuts de Fellani comme hier, premier match d’avant saison à Hannut sous la direction alors de l’éphémère duo Boskamp Renquin (viré après 5matchs).
      Je me demandais d’où il sortait, grand maladroit sans beaucoup de technique puis d’un coup il nous envoya un tir sur la transversale des 30 min. Puis il a énormément progressé comme l’on sait.
      C’est là aussi qu’on a découvert Jovanovic entre à la mi-temps. Lui, il m,avait directement tapé dans l’œil.
      Drôle d’équipe en fait avec Renard dans les but et beaucoup de promesses puis avec quelques retouches c’est devenu l’équipe qui a manqué la coupe avec MPH avant le fameux titre.
      Plus que jamais confiance aux jeunes; de toute façon on n’a pas le choix.

    2. Un gars que j’ai toujours regretté c’est Yattabare même si beaucoup s’en souviennent comme d’un joueur brutal. Il pouvait avoir plus de technique qu’il n’y parait et c’était le genre de joueur qui savait tenir la baraque quand il fallait. Il est parti en Allemagne parce qu’on manquait de fond encore une fois et il a deconner las-bas.Il a eu des ennuis judiciaires si je me souviens bien.
      Don Luciano l’avait récupéré à l’Antwerp mais il n’a jamais retrouvé son niveau dans une équipe de brutes assez paradoxalement.
      Bokadi pourrait jouer ce rôle mais il preste bien en défense, le gaillard Dire que comme beaucoup je me demandais pourquoi on l’avait fait résigner. Et souvenez-vous de ses débuts calamiteux sous Sa Pinto lorsqu’ils se marchaient sur les pieds avec Agbo. Comme quoi…je me dis souvent, j’espère me tromper.

  11. Oui, Yattabare me plaisait bcp aussi, comme Louis Pilot, Jos Daerden ou Marouane Fellaini, ces gars étaient portés vers l’avant et rien ne les arrêtait.
    Actuellement réserviste à l’antwerp Boya conviendrait, comme Vandamme de Malines, mais si on a le profil en réserve, il ne faut pas hésiter, ou tester Nekadio comme on l’avait fait avec Luyindama pour ses débuts.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App