Le mot de « Gerouche »: ET MAINTENANT ….. ?

Chers supporters,

Les fêtes de fin d’année, pour beaucoup, auront un goût amer en ce mois de décembre. Déjà que, comme la plupart de  nos compatriotes, nous souffrons tous de l’isolement, des restrictions et autres privations en tous genres, à cause de ce maudit covid, privant surtout les familles des réunions si chers en cette période habituellement festive, mais voici que notre équipe de cœur, celle que nous supportons avec ardeur et passion, est au fond du trou.

J’aimerais pouvoir encore vous dire que tout va s’arranger, que le soleil va de nouveau briller, mais force est de constater que notre situation est bien sombre, tout comme notre horizon immédiat.

Jamais nous n’aurions imaginé pareil scénario voici à peine quinze jours, sitôt sorti de l’Europa League au terme d’une élimination que nous pensions en fin de compte bénéfique car libérant nos joueurs d’une double obligation de se vider les tripes par semaine, mais aussi leurs esprits, désormais concentrés sur une seule compétition.

Même au lendemain de notre défaite à Courtrai, nous trouvions encore des raisons d’espérer, bon gré mal gré.

Mais force est bien de constater, que ce matin, nous n’y arriverons pas, échouant une nouvelle fois, non seulement sur notre terrain, mais face à une équipe que l’on pensait en début de saison moribonde, sorte d’oiseau pour le chat. Bref, le top 4 s’éloigne, et, très franchement, dans notre version actuelle, nous ne le méritons pas. Point.

Mais comment sommes-nous en être arrivé là ?

Certes, certains signaux précurseurs auraient dû nous mettre en alerte, comme essentiellement cette incapacité chronique de nos avants à trouver l’ouverture, à se signaler de manière positive.

Là était déjà notre plus grand problème à jouer systématiquement sur la corde raide, et ce dès l’entame de la saison, sans oublier les parades à répétition de notre gardien, sauvegardant très souvent la mise et le résultat, sans quoi….

Hier soir, plus que jamais, cette carence parut insurmontable, tant pour les acteurs en place que pour l’entraineur, qui s’échine depuis des semaines à trouver la parade sans jamais trouver la solution.

Bien sûr, nous tous, on la connait, la solution « finale », à savoir que Mr Montanier est désormais sur un siège éjectable, si tant est qu’il l’est déjà pas, en interne et dans le secret des Dieux que sont Bruno Venanzi, Marc Grosjean et MPH, car passé à « la trappe », durant la mi-temps hier soir.

Logique, les clubs et dirigeants n’ayant le plus souvent que cette solution pour mettre un terme à une collaboration qui ne fonctionne pas, ou du moins ne donne pas les résultats escomptés.

Est-ce pourtant la faute du coatch si ce diable de Koffi, le gardien d’en face, sauva plus d’une fois un ballon très chaud, si Lestienne rata l’immanquable, une fois encore, si notre but égalisateur fut annulé, si Avenatti est à côté de ses pompes et Oularé aussi fragile qu’une colombe ?

Ah ces fichus hors-jeu, signalés ici par le var avec trente secondes de retard, remontant jusqu’à la base d’une action, hors-jeu qui jamais n’aurait été sanctionné par le passé, le but et l’action finale n’ayant en rien été influencée.

Cela nous rappelle une action du même genre, avec un superbe but à la clef de Medhi Carcela contre les mauves, annulé par l’intervention du var également ayant vu une charge « irrégulière » au départ de notre rectangle, du fait d’un autre joueur, quelques secondes plus tôt, après être passé par plusieurs pieds.

Le var, je trouve, devrait être limité dans ses interventions, comme les pénalties, les cartes rouges, la ligne de but franchie ou non, et même les hors-jeu non signalés, bien sûrs, mais sur l’action finale, point. Remonter autant en arrière, c’est contraire au jeu et à son esprit, tout simplement.

Est-ce que ce but aurait changé la physionomie du match à cet instant précis ? Moi, je veux le croire, mais à quoi cela servirait t’il au final ?

De là à dire que, cette fois encore, j’étais entièrement d’accord avec le onze de base du coatch, loin de là ! On a beau dire chaque semaine qu’on ne comprend pas certaines sélections d’un côté, et évictions de l’autre, notre homme persiste et signe.

De là la question : allons nous au moins l’emporter chez nous contre St trond, avant la trêve des confiseurs ? Plus rien n’est sûr désormais, et m’abstiendrai donc du moindre pronostic.

Notre équipe est bien malade, et nous aussi, par la même occasion.

J’ai pu lire que bien des noms d’entraineurs circulent déjà sur ce site et ailleurs, mais ne suis en rien convaincu que ceux cités feraient mieux que l’homme en place.

En fait, ce qu’il faudrait au Standard, c’est surtout quelqu’un derrière, qui voit clair et donne la voie à suivre, de manière continue, imposant ses idées aux entraineurs qui se succèdent à la vitesse parfois de l’éclair, empêchant toute continuité à long terme, chaque coatch arrivant forcément avec ses propres idées. Ce rôle pourrait être confié à MPH, certes, mais quel entraineur accepterait de travailler de cette façon ?

En attendant, je suis convaincu que le successeur de Montanier est déjà connu, et qu’il se nomme …Michel Preud’homme himself, du moins jusque la fin de saison. C’est la seule solution qui me paraisse raisonnable et envisageable, à l’heure actuelle, même si je ne suis pas super fan non plus.

2021 me dira si j’ai eu tort ou raison.

Faut t’il dores et déjà penser à la saison prochaine et abandonner dès à présent toute ambition ?

C’est probable, à moins que la Direction n’aille à la pêche au gros poisson, sorte d’esturgeon capable de  nous donner des caviars, en attaque, et parvienne à se débarrasser des limaces, mais la chose  me parait très improbable. Ce serait pourtant à mon sens plus judicieux que d’aller pêcher un autre crabe, à  savoir un autre coatch à bon marché et pas nécessairement mieux inspiré.

Car les joueurs dont nous disposons devant sont essentiellement des joueurs rapides, de contre, scénario qui se présente rarement, le Standard, de par son nom, étant condamné à faire le jeu.

Il est parfois des noms bien difficile à porter……

Gérouche

8 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: ET MAINTENANT ….. ?

  1. Qu’on aime ou non MPH, notre jugement se doit d’être objectif. MPH est le seul qui pour l’instant pourrait redresser la barre vu les finances du club. Les résultats l’an dernier n’étaient quand même pas médiocres. Nous sommes restés longtemps dans le top 3, que ce serait-il passé dans les PO1 si la covid n’était pas passé par là? Un certain nombre de joueurs qu’on critique aujourd’hui (pas tous) n’étaient pas tous des pieds nickelés la saison dernière. Remettons simplement les joueurs là où ils doivent être, à leur place. Laissons Carcela jouer comme il l’aime. Arrêtons de changer l’équipe à chaque match.
    À moins qu’un top coach soit prêt à faire un peu de bénévolat dans les 5 prochains mois, MPH sera bien sur le banc très vite.

  2. Pour ma part , J’ai l’impression que le mal est plus profond que le seul problème du coach…….

    Y a t’il encore une âme dans le club ? Venanzi est il un patron ? Que cache en définitif la volte face de Fornieri ?
    Notre club n’a jamais été un fleuve tranquille et J’ai l’impression que nous sommes à nouveau en pleines turbulences.

  3. Oui, tout a fait Philippelerouche. Je crois, si mes souvenirs sont bons, que MPH voulait qu’il joue plus défensivement. Ce qui n’est pas, au premier abord, le style de jeu qu’il affectionne particulièrement.

  4. Au vu de mes derniers commentaires, je partage, évidemment, le point de vue de « Ardéchois ».
    J’ai lu, comme vous, le « billet » de notre ami Gerouche, je l’en félicite (une fois de plus) mais je suis persuadé que nous manquons d’un homme fort et qui connaisse le football au sommet de la pyramide ….. (sic!).
    Les conseillers sont nombreux….., probablement bien payés, en rapport avec leur rôle et lequel ?
    L’histoire se répète Monsieur VENANZI.
    Un pavé dans la mare, Je propose un audit 🙂

  5. Bien sûr que Ardéchois a mis le doigt dessus et cette non communication laisse courrir toutes les suppositions mais où je ne suis pas d’accord c’est de laisser penser que tout allait bien il y a deux mois c’était l arbre qui cachait la forêt ( les points) mais en terme de jeu c’était très peu ,on s extasiaient sur des matchs pas vraiment aboutis .Montanier par son manque de cohérence a mis toutes les valeurs du club a mal .certains diront que ces valeurs c’est du passé qu’il faut un jeu plus réfléchit d’autres diront que les joueurs sont mauvais. Jamais dans l’histoire du club un entraîneur a eu autant de crédit souvenez vous de Boskamp ,de Jans. c’est soi disant a cause des finances
    Je veux bien mais alors on réagit on communique et on élabore un plan
    d’austérité ,cette direction s’est retranchée dans l’OMERTA ou alors elle envoye son directeur financier qui a très peu de crédit auprès des
    supporters et cela continue faire une réunion d’urgence pendant un match de manière à ce que les médias en parlent Pourquoi ? Calmer les supporters ou virer l’entraîneur c’est la question !

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App