Le mot de « Gerouche »: LA ROUE TOURNE

Eh oui, chers supporters,

Ce match, hier en fin de journée, jamais nous ne l’aurions gagné en décembre, que ce soit avec Montanier ou Mbye Leye aux commandes, en jouant de la sorte.

Comme quoi, parfois, il suffit de peu de choses pour changer la donne.

Attention, comprenez moi bien, pas question d’entretenir un esprit chagrin quelconque, sous prétexte du « Blue Monday », et donc de faire le « difficile », car les trois points pris hier sont précieux, quelque fut la manière, et sont surtout bon pour retrouver la confiance fortement altérée fin décembre, sous la houlette du coatch Français. N’empêche, hier, il a fallu à Leye une sacrée patte de lapin pour pouvoir l’emporter, tout le contraire de la  poisse qui semblait coller à nos basques en décembre dernier.

ON va donc appeler ça, la chance du débutant, mais qu’on y prenne garde, elle ne perdurera pas éternellement, si on continue de la sorte. J’entends pourtant déjà certains afficher un optimisme sans égal, prétendant qu’ils avaient entièrement raison quand d’autres avaient tort.

Alors, en fin de compte, qu’y a-t-il de réellement changé depuis décembre, et qui nous vaut ce regain de forme et de points, essentiellement ?

Côté positif, je dirais avant tout la confiance, comme dit précédemment, celle-ci revenant avec les points pris, peu importe la manière.

L’esprit, aussi, même si celui-ci n’a jamais été mauvais à mon sens, la bonne volonté n’ayant jamais fait défaut, que ce soit sous Montanier ou sous Leye.

La défense enfin, qui semble avoir retrouvé ses marques, trop portée peut-être qu’elle l’était vers l’avant au vu de nos obligations de l’emporter à tout prix, se découvrant exagérément et offrant des caviars à nos opposants.

Il semble que Leye en soit revenu à une approche un peu plus réaliste, prenant le soin d’attendre plutôt que de se ruer vers le but adverse, et tant pis si, comme son prédécesseur, on lui reproche un manque de « couilles ». Après tout, seul le résultat importe, pour l’heure.

Car, et c’est bien là que le bât blesse encore et toujours, notre jeu développé vers l’avant manque cruellement d’imagination, étant le plus souvent trop stéréotypé au point d’ensuite reculer, à l’image des dribles rarement tentés par Medhi Carcela, le plus souvent avortés. Combien de bons ballons a reçu Muleka, toujours aussi seul et perdu devant ? A se demander en fin de compte si le problème venait de nos attaquants déchus, mais bien plutôt des pourvoyeurs, ceux-là même qui sont censés alimentés en bons ballons notre homme, un peu perdu parmi les défenseurs adverses.

Si cette façon d’évoluer persiste, même Santa Klauss n’y pourra rien, hélas.

Les seules et rares éclaircies sont venues des pieds de Raskin, le seul avec Amallah à pouvoir distiller une bonne passe dans la foulée, à voir et à trouver l’espace.

Même les centres latéraux ont fait défaut, alors qu’on en attendait plus de Gavory et de Siquet.

Comment se créer des occasions franches de but dans ses conditions ?

Encore heureux que nous pûmes bénéficier de cette perte de balle de Kanouté, sans quoi ….

Mis à part ce fait de match, nous eûmes droit à cinq bonnes minutes de jeu après la pause, et puis plus rien.

A la décharge de Leye, je pointerais néanmoins quelques absences, et non des moindres.

A commencer bien sûr  par celle de Zinho Vanheusden, sur le long terme, mais aussi celle de Layfis, qui pourrait permettre à Bokadi de monter un cran plus haut. Celle de Cimirot également, quand on connait son importance à canaliser le jeu. Je m’en voudrais qui plus est d’oublier l’abscence de Fay, même s’il a trouvé en Siquet et en Pavlovic, de très bons remplaçants. Mais un Fay au mieux de sa forme, c’est précieux, et permettrait surtout aux deux jeunots d’évoluer à une autre place, quitte à effacer un autre, si vous voyez où je veux en venir ….

Quand  ces quatre-là seront de retour, je serai curieux de voir les têtes qui vont sauter !

Quant à la présence de Medhi sur le terrain, elle pose question. Bien sûr, en annonçant devant les médias qu’il comptait dessus plus que jamais, qu’un joueur de sa trempe ne devait jamais cirer le banc, Leye s’est mis en quelque sorte le couteau sous la gorge. Difficile et très risqué de le remettre sur le banc, après de telles déclarations ! Mbye a sans doute gardé en tête le Medhi d’avant, mais, même si son implication est totale, sa bonne volonté aussi, notre mascotte n’est plus que l’ombre de celui qu’il a été. Devenu incapable ou presque d’effacer un homme, de prendre une défense de vitesse, Medhi possède toutefois encore de beaux restes, surtout techniques, mais, un peu comme les vieux moteurs diesel, il a désormais davantage besoin de temps pour pouvoir produire son effort, et d’avoir davantage que par le passé le jeu devant lui. Une position plus basse dans le jeu, aux côtés du récupérateur que devrait vite redevenir Cimirot, par exemple, me paraitrait mieux lui convenir. J’en veux pour preuve sa belle remontée de terrain depuis la défense, hier, lors de l’une de ses rares actions dignes de ce nom.

Et puis il y a ce système, le 4-2-3-1, que je décrie depuis des mois, car ne permettant pas un jeu fluide vers l’avant, le ballon passant le plus souvent de la défense vers les trois soutiens d’attaque, sans transition ou presque par nos deux médians récupérateurs confinés dans l’axe. Notre entrejeu actuel n’est pour moi pas assez consistant, tout simplement, le système utilisé étant plus propre à une équipe jouant le contre qu’à vouloir faire le jeu et ne repose en vérité que sur deux lignes, seulement, trop espacées l’une de l’autre.

Mais bon, ici aussi, le retour de Cimirot, conjugué à la montée de Bokadi, voir au recul de Medhi, pourrait apporter une solution à ce problème, à condition de disposer nos pions différemment, autrement dit dans un entrejeu plus fourni, dans un 4-4-2 voire un 3-4-3,  pourquoi pas.

Enfin, je reviendrai encore et toujours avec cette même remarque, sorte de constante, quant à l’utilisation d’un seul véritable attaquant devant, équivalent presque à un joueur sacrifié pour fixer la défense, point.

Autrement dit, je verrais bien jouer côte à côte Klauss et Muleka, voire Tapsoba…. Mais bon, ce choix ne m’appartient pas plus qu’il ne vous appartient de le cautionner ou pas, ça va de soi.

Bref, au vu de tout ceci, le chemin qui mène à une équipe dominante, pratiquant un jeu séduisant, semble encore bien loin. Mbye Leye, au demeurant, ne peut faire seul des miracles en si peu de temps, et son 6 sur 6 parle pour l’heure en sa faveur. C’est déjà ça de pris. Mais si on joue de la sorte à Malines, ça craint.

D’autant que les Malinois vont être animé d’un sentiment de revanche, pour s’être vu soufflé en dernière minute leur attaquant convoité…. Nous sommes dores et déjà prévenus.

Pour terminer mon mot, je voudrais mettre l’accent sur l’évolution de notre Jupiler Pro League, qui, hélas, affiche clairement un nivellement … par le bas. Plus question, désormais, de parler de « petites équipes », ces dernières développant, comme l’a si bien fait le CS Bruges contre nous, et avant lui, Beveren, pourtant tous deux occupés à prendre les deux sièges basculants, un jeu attrayant et bien posé et n’ayant plus peur de personne.

IL est bien loin le temps ou notre élite reposait essentiellement sur quelques noms ronflants, les autres étant le plus souvent des oiseaux pour le chat.

Seul Bruges parait aujourd’hui au-dessus du lot, alors que Genk l’avait laissé aussi entrevoir, avant de régresser, l’effet Thorup s’étant estompé sous la baguette de Vanden Brom. Pas étonnant au demeurant…. Les grosses équipes sont donc clairement en perte de vitesse … et de moyens, hélas.

Gérouche

 

 

22 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: LA ROUE TOURNE

  1. Sans vouloir te rendre la politesse, tu parles d’or Gerouche.
    La roue tourne? Gare au retour de manivelle..
    Le rôle et l’apport de Carcela, un entré-jeu trop faiblard à renforcer avec le retour de Cimirot et la montée de Bokadi au détriment de qui? Carcela? Bastien?
    L’éternel pointe seule sur son île, la faute au 4231 ou à des joueurs en panne d’animation?
    Les passent arrivent sur la l’homme a l’arrêt pas dans la foulée ou pire n’arrivent pas.
    Bref une circulation de balle à envier effectivement aux équipes de bas de classement qui nous dominent.
    Bref des questions et beaucoup de travail pour Leye.

  2. Gerouche, nous avons vu le même match! Van Moer, mon deuxième amour sur ce site, merci pour ton gentil message sur  » Le Standard de Liège poursuit sa marche en avant ». Ça me touche. Je suis un grand sentimental malgré ma petite taille. On peut se tutoyer maintenant je pense. On a enfin passé les préliminaires.

  3. Bonjour à tous,

    Je m’interroge sur la portée des réactions de certains sur les billets de notre ami Gerouche.
    Que je sache, le contenu (de ces billets) se situe bien entre la réalité d’une rencontre de nos couleurs et l’idéal que chaque entraineur essaie d’atteindre avec les joueurs mis à sa disposition.

    C’est bien la base de la philosophie de Kant.
    Pour rappel, la philosophie critique de Kant se situe entre l’idéalisme qui fonde la connaissance sur la seule raison et l’empirisme qui la fonde sur l’expérience.

    Ce qui me gène beaucoup c’est le côté négatif et systématique des réactions.
    C’est un site d’échange de points de vue sur notre club favori ; il faut, évidemment, accepter une forme de contradiction.
    Cela doit inclure une forme positive et constructive dans les remarques basée sur les principes fondamentaux de la tolérance (ce n’est pas de Kant mais de moi !!).

    Comme je suis venu « sur le tard » parmi vous, je me pose la question du modérateur.
    Il serait temps d’opérer un retour au calme.

    Je vous souhaite une excellente journée.

    1. Bonjour Osiris,

      Je pourrais te lire jours et nuits sans en être lassé une seule seconde. Imagine-nous, sur une petite embarcation en papyrus, sur la Meuse, à contempler les temples de la sidérurgie, à couver de nos yeux brillants de mille feux ce stade qui nous a fait tant tressaillir dans un passé encore pas si lointain, contant nos vieilles soirées alcoolisées, nos nouvelles conquêtes, VanMoer soufflant dans la voile habillé en Simon Tahamata…nos deux têtes posées sur un coussinet, nos deux corps presque nus (ne rêve pas quand même, j’imagine c’est tout!!!!). couvert d’un édredon en poiles de castor, à refaire les matchs du lundi soir 21h (bientôt ce sera le mardi à 11h du matin)…Osiris…ce serait ha………ttends la suite…..llucinant. Ouiiiiiii, hallucinant. Gérouche, notre poète footbalistique, nous enduisant d’encre avec sa plume….

  4. Faut pas vous tracassez ! Il y a des personnes qu on ne pourra jamais changer ni même raisonner. J ai désormais pris mon parti de ne plus répondre à ce genre de provocation stupide, le faire le serait tout autant. Et puis vous l avez fait pour moi . Mais merci quand même…

    1. Tout à fait Gérouche. Tu donnes ton avis, bénévolement, par passion! Tu n’as de compte à rendre à personne! Je te remercie pour le temps que tu consacres à donner tes avis!

  5. Et moi je ne commenterai jamais plus tes écrits puisque nous n’en avons pas le droit, je recherche toujours les insultes de Rouchblanc dans sa réaction d’hier et il n’y en avait pas, …. réaction supprimée sans aucune justification d’ailleurs

    1. Deso Philippe, mais je ne vois nul part qu il est écrit qu on ne peut répondre et commenter mes articles ! Encore moins me contredire. C edt le but au contraire. Pas celui d un langage de sourds ! L article de rouchblanc disparu ! Je n y suis pour rien , et vrai qu il n y avait aucune insulte, ce n est pas son genre. Juste vite contrarié… pas grave. Vous m accordez trop de pouvoirs ainsi que de mauvaises intentions pourtant inexistantes ! Juste me faire plaisir et vous en faire profiter. Je crois que tu fais un amalgame. Bonne soirée

    2. Il y a une différence entre donné un avis Philippe et répondre sur un air condescendant, prenant les autres pour des ânes, des abêtis, des abrutis, des anchois, des andouilles, arriérés, ballots, des bedoles, des benêts, des bêta, des brèles, des buses, des claudes, des corniauds, des cornichons, des couennes, des croûtes, des cruches, des débiles, des dégénérés, des demeurés, des dindes, des emmanchés, des enflés, faible, des faibles d’esprit, des fourneaux, des ganaches, des gourdes, des gourdiflots et j’en passe….en voilà d’autres
      des ignorants, incapables, inintelligents, manches, melons, minus, moules, niais, noix, panouilles, pauvre d’esprit, poires, ramollis, saucisses, sinoques, sots, tourtes.

      Mais petit conseil Philippe!!!!! Méfie-toi de Gerouche, il a la plume très longue et l’encre bien mouillée….

    1. Exactement, un avant perdu au milieu de l’océan, ça ne fonctionne pas. On le voit bien, nos attaquants sont perdus. On vente le travail défensif de Klauss dimanche mais ce n’est pas son rôle. Qu’on joue avec 6 défenseurs et 4 milieux si nos attaquants doivent effectuer un travail défensive pour toucher le ballon.

  6. Le premier objectif est réalisé : quitter la zone dangereuse et s’en éloigner suffisamment pour ne plus y penser. Le deuxième objectif sportif est d’améliorer la qualité du jeu, j’attends avec impatience le match à Malines pour voir si notre coach modifie ses batteries car il ne fait AUCUN doute qu’il est conscient que le jeu produit est insuffisant pour espérer atteindre le top 4. Comment va-t-il s’y prendre ? j’aimerais comme d’autre ci-dessus une évolution vers un 442 plus conforme au type de joueurs à disposition du coach. Le 4231 mis en place depuis l’arrivée de MPH n’est efficace que si on dispose
    1°) d’un meneur de jeu style Odidja, Vanaken, Mercier, Morioka, Refaelov, (il y en a d’autres) pour orienter la manœuvre (raskin le deviendra mais est encore un peu inexpérimenté)
    2°) d’un ailier de débordement style Diatta, Edmilson, Dossevi, Djenepo, Lamkel Ze, pour alimenter notre attaquant avec des ballons de but et pas des centres prévisibles qui viennent du centre du terrain et que le gardien adverse cueille avec plaisir. (Lestienne est un joueur de contre (comme sur son but) mais ne déborde pas et Carcela n’a jamais été un centreur même si ça lui arrive parfois.
    Dans cette configuration, Lestienne, Amallah, Bastien sont de bons joueurs d’appoint si on vise le top 4, ils sont des titulaires si on vise le top 8.
    Mais dans une équipe en 442 on pourrait aligner :
    Bodart
    Fai Bokadi Dussenne Laifis
    Carcela Raskin Cimirot Lestienne
    Muleka Klauss

    et on évoluerait en pressing et en contre comme avec Luzon ou Rednic avec 5 remplacements autorisés et un banc avec Bastien, Tapso, les frères Bali, Siquet et Pavlovic, c’est physiquement tenable.

  7. Bonjour
    Quelle tôlé pour avoir demandé de supprimer un écrit rassurez vous ce n’est pas une censure de Gerouche. Ni du webmaster C’est bien une demande de ma part ce n’est pas non plus des excuses ,d’ailleurs Gerouche ne m’en a jamais demandé ,ni personne. C’est tout simplement parce que je trouve que j’ai été trop loin que la polémique ne sert a rien Et qu’il y a des choses plus importance dans la vie , chacun chacune a droit ses opinions .mais désormais je prendrai des précautions écritoires avant de publier
    Donc je réintègre m’a demande au web d enlever ce texte

    1. Ce n’était donc pas Gérouche et son groupe GUénon…moi qui pensais qu’il avait le bras long. Je cherchais quelqu’un pour fouiller une vache, ce ne sera pas Gerouche.

    2. Ah welcome back Rouchblanc!
      Quel tollé en effet. Web avait prévenu sur le tchat que c’était à ta demande mais c’était pas évident de le savoir dans les commentaires.
      Je confirme ( en tant que compère de Gerouche lol) que tes réactions sont souvent à fleur de peu mais jamais méchantes ni insultantes. Donc il n’y a avait pas lieu de retirer l’article. C’eût été plus simple de s’excuser en réponse dans les commentaires tout simplement si tu le jugeais nécessaire.
      Je ne cache pas ma sympathie pour Gerouche parce que je suis un follower depuis le début quand il n’y a avait guère d’animation sur ce site; par ses articles il a contribué à relancer l’intérêt du site. Cela va de pair avec les réactions même contradictoires car nécessaires aux échanges.
      Mais je te préviens, que les choses soient claires, je n’ai jamais été un fan de MPH lol.
      Et si je suis critique (même sévère selon Gerouche) envers certains éléments ou structures du club, c’est par passion. Qui aime bien, châtie bien.
      Dernière précision, si je me suis permis d’adopter ce pseudo (toute une histoire en fait) ce n’est pas par prétention mais pour rendre hommage à cette vraie icône du club, peut-être le plus grand pour moi (malgré sa petite taille) par son palmarès et son apport au club mais aussi et surtout en équipe nationale qu’il a contribué à redresser lorsqu’elle était à la dérive alors qu’il n’était plus bon pour le Standard (jouant à Beringen). C’est quand une équipe va mal, qu’on peut juger de l’apport de certains qui à eux seuls tirent l’équipe contre vents et marées.
      COYR

      1. LA ROUE TOURNE comme quoi la perception d’un jour n’est pas celle du lendemain
        Pour la presse Malines était fantastique l’équipe en forme hier elle était mauvaise. Avant de tirer des conclusions il faut suivre les matchs et le match de Malines à Charleroi s’était joué sur rien ce championnat est trop perturbé pour croire que le standard est devenu une équipe irrésistible mais c’est clair Leye a insufflé un renouveau et ne se laisse pas compter pour mettre un joueur comme carcela sur le banc n’en déplaise à certains il n’est pas coincé et sa gestion de l’équipe est bonne
        Pour en revenir au championnat. Même Bruges n’est pas au top il s’en est sorti à st trond et hier c’était limite mais ils ont la puissance financière ce qui est un gros plus

      2. Van Moer même pas reve , je n’avais pas à m’excuser pourquoi parce que je ne suis pas d’accord avec Gerouche et toi. Si j ai fait retirer mon écrit c’est parce que je pense que c est inutile de polémiquer car le débat est inutile car vous comme moi resteront sur nos positions sur beaucoup de points et donc j’estime perdre mon temps. Pour moi ce sujet est clos

  8. Salut les amis,
    J’ai lu avec plaisir (cette fois) les échanges positifs entre certains d’entre nous et cela me confirme que ce site – d’échanges de point de vue sur nos couleurs – peut éviter des discussions de bas de comptoir.

    Et comme a dit mon copain Moïse, que la paix soit avec vous.
    Shalom !!!

    Et vive nos couleurs qui reprennent du tonus et de la percussion grâce à Mbye.
    Les joueurs en ressortent transfigurés.

    Aaaah !! quand on s’exprime avec respect et surtout calmement les discours passent beaucoup mieux 🙂

    Bonne fin de semaine à tous.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App