Le mot de « Gerouche »: MADE IN STANDARD

Chers supporters,

Les cris lancés par les nôtres en tribune sont à la mode, ces derniers super Sunday, lancés sous l’air du « ET UN, ET DEUX, ET TROIS ZERO » .

Mais que se passe t’il donc à Sclessin ? Certes, un vent nouveau souffle pour nos couleurs sous la baguette de Ronny Deila, dont l’enthousiasme communicatif ruisselle sur ses joueurs, sur tout son staff, mais quand même, qui aurait imaginé un seul instant que nous allions réduire au silence des équipes comme Bruges, comme l’Antwerp, leader de la compétition ?

Il y a bien plus d’un paradoxe qui colle à l’image du club ces derniers temps.

Le premier est de parvenir à l’emporter par plusieurs buts d’écart face aux cadors de la compétition, et d’émerger péniblement, voire pas du tout, face aux autres équipes.

Le meilleur exemple nous a été fourni récemment, ayant été incapable de mettre un but à Seraing, ayant la réputation de posséder la pire défense de l’élite, lors de notre affrontement à domicile, et d’en coller trois face à la meilleure….. en l’espace de huit minutes, alors que nous sommes presque considérés comme ayant la moins bonne attaque de la compétition !

Mais le comble de tous, c’est de réaliser ça sans véritable centre avant et privé qui plus est de nos meneurs de jeu créatifs, l’un étant écarté, l’autre pénalisé, face à l’Antwerp.

Preuve s’il en fallait encore une que l’esprit d’équipe est capable de remplacer voir de supplanter l’absence des individualités qui attirent le jeu à leur seul profit, en fin de compte.

Et à ce sujet, je tiens à relever le nombre de fois où je vous ai fait part ici de mon manque d’attrait pour le recours à des profils similaires, à savoir des joueurs qui canalisent le jeu à leur seule intention, au détriment parfois de l’équipe, la parade étant qui plus est facile à trouver chez nos adversaires, pour qui il suffit souvent de neutraliser notre pièce maitresse pour enrayer toute une équipe.

Cette parenthèse mise à part, Il n’y a décidément qu’au Standard qu’on voit des incohérences pareilles, au point de rendre les supporters et les suiveurs complètement fous.

Et qu’on ne vienne pas nous dire cette fois que l’équipe d’en face était fatiguée par son rendez-vous européen, en semaine !

Les Anversois ont été inexistants du début à la fin, point, incapables de se créer la moindre réelle occasion de but en l’espace des nonantes minutes !

Le mérite en revient uniquement à nos joueurs, à notre équipe, à notre coach, car hier, nous avions à nouveau onze lions sur le terrain, opposés à autant de chèvres, du moins en apparence.

Dire que certains critiquaient Dussenne, en des termes peu élogieux, voici peu, alors que moi et quelques autres avions pris Donnum pour cible. Même Raskin en a pris pour son grade, pendant quelques temps, car jugé insuffisant et trop brouillon.

Mais, hier, dès le coup d’envoi, ce qui me fit encore le plus plaisir, c’est de revoir sur la pelouse le jeune Canak, que je pensais oublié par le coach avec l’arrivée des nouveaux, ce qui me faisait craindre une nouvelle future exode de nos jeunes talents dégoutés encore une fois par un manque de respect devenu récurent ces dernières années.

Quelle belle récompense enfin pour ce jeune joueur assurément très doué. Il est désormais permis d’espérer que d’autres auront aussi leur chance, malgré l’effectif désormais pléthorique à disposition du coach.

Je m’apprêtais justement à pointer du doigt la mise à l’écart de nos jeunes au profit d’autres joueurs n’ayant encore rien montré, ou si peu, histoire de provoquer le débat et même la colère de quelques-uns ici, dès l’instant où on égratigne un tant soit peu Ronny Deila, assurément la nouvelle icône du Standard, le manque de réaction à mes articles devenant presque ennuyeux, mais l’entraineur Norvégien m’a à coup sûr coupé l’herbe sous le pied, comme on dit.

Quoiqu’il en soit, voici notre Standard, de retour aux affaires et candidat aux avants postes, ce n’est plus utopique, et même pourquoi pas candidat sérieux aux playoffs 1. Que du bonheur, vraiment, après une année de misère et alors que beaucoup nous prédisait un avenir bien sombre, à l’aube de la saison, n’est-ce pas cher « Jaime ».

Même les plus optimistes n’avaient osé rêver d’une telle évolution en si peu de temps.

L’impact de la nouvelle Direction, du coach plus encore, ont eu un effet direct, à n’en plus douter.

Non seulement Monsieur Deila, comme déjà écrit, fait l’unanimité, tant dans son vestiaire que dans les tribunes, mais ses choix sont souvent éclairés pour ne pas dire plus.

La preuve avec le repositionnement de Cimirot à gauche de notre défense, formant avec ses deux partenaires une bien solide barrière.

Et que dire de l’apport des nouveaux, pas tous des transferts réussis certes, mais tout de même, des Alzate, Fossey, Zinckernagel, sans oublier Davida auquel je crois et même le jeune Ohio, ont de quoi nous réjouir, même si deux d’entre eux et non des moindre sont condamnés à retourner dans leur club fin de saison.

Seuls bémols, sans doute, Melegoni et Laurssen, pas vraiment à leur affaire, alors que Perica tarde à trouver sa place.

Fort heureusement, le premier nommé ne devrait lui aussi n’être que de passage.

Mais, comme pour les autres joueurs décriés, faisons preuve de patience, le temps, parfois, arrange les choses et change la donne.

Place à présent au choc des chocs, que tous attendons impatiemment, à savoir la venue des mauves de la Capitale, mais gare aussi à un excès d’optimisme, même si l’envie est grande de leur mettre une raclée pour faire taire les mauvaises langues qui s’en sont donnés à cœur joie la saison dernière, à notre encontre.

L’heure de LA REVANCHE a sonné !

COM ON STANDARD

Gérouche

18 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: MADE IN STANDARD

  1. Effectivement Gerouche,
    Quel changement par rapport aux piètres prestations de l’année passée !
    Pour moi Deila a,
    premièrement rendu de la personnalité, de la grinta et de l’envie à ce groupe ! Il a une toute autre personnalité que les Leye, Montanier, Elsner… Complètement amorphe sur leur banc. Il y a un peu de Sa Pinto ou de Luzon en lui, au niveau du charisme, mais beaucoup plus fin et intelligent 🙂
    Il est, en outre, épaulé par un T2 Juarez, très fort tactiquement et qui réagit très vite dans son dos durant les rencontres.
    Ce binôme a rendu confiance à beaucoup de joueurs qui sont méconnaissables.

    Deuxièmement, il a réussit à fédérer tout le club, tout le stade derrière lui. On a retrouvé un véritable douzième homme à Sclessin. Les supporters sont tous derrière l’équipe et poussent même quand ça ce passe moins bien.

    Troisièmement, il utilise parfaitement les joueurs à sa disposition ! Là où ses prédécesseurs se sont royalement plantés !!!! Donum repositionné à gauche. Dragus en pointe, Raskin en véritable 6, Cimirot redescendu en défense, Amallah (quand il est là) en milieu offensif, Balik du noyau Z à titulaire indiscutable. Enfin, non des moindres, Bokadi (enfin épargné par les blessures) titulaire à sa meilleure place: défenseur central et qui bonifie incontestablement Dussenne à ses côtés !

    Tous ces points positifs apportés par la simple présence des bonnes personnes aux bonnes places ne coûtent pas un € au club …

    Enfin il y a le travail très sérieux d’un vrai directeur sportif ! Qui a d’abord mis de l’ordre au niveau de l’effectif avant d’apporté une vrai plus value, un réel équilibre et de la concurrence à des poste clef.

    Il reste du travail ! Arriver à une certaine constance d’un week-end à l’autre… augmenter les automatismes…
    Mais une chose est certaine Deila, juarez et Harkin ont apporté le renouveau au Standard

    1. N’oublions pas que aussi bien Harkin que Deila sont là par …. La seule volonté déterminée de Josh wander, le patron de 777. C’est à lui qu’on doit tout en réalité ! Et non, je me trompe aussi ! C’est à Venanzi qu’on doit dire merci pour avoir confié le club dans les mains du groupe américain….

  2. Attention Gerouche, tout en étant prudent, j’ai l’impression que tu t’emballes déjà pour dimanche. Comme pour Seraing après Brugge, méfiance pour Anderlecht; on joue moins bien contre les petites équipes.. 😉
    Heureusement qu’il y a Malines entre les deux peut-être requinqué par le traditionnel choc psychologique avec Defour à la manœuvre ..
    À quoi tient parfois une sélection et une éclosion.
    J’ai lu que Saint Ronny avait préparé Canak à son nouveau rôle en soutien de Dragus toute la semaine dans l’attente du rétablissement de Layfis, auquel cas Cimirot aurait repris sa place de demi et Raskin en 8.
    Or outre la prestation emballante du toute jeune Canak, notre brave serviteur Cimirot se révèle en défense, bien plus adroit que Layfis à la relance.
    J’ai souvent dit que Cimirot et Raskin se gênaient. Or Raskin me plait beaucoup plus en demi, en arracheur de ballon qu’il est plus que véritable créatif devant. Cela permettant à Bali et notre international colombien de permuter à leur guise.
    Bref sans lui jeter la pierre, je ne sais s’il faut réintégrer Laifis.. et s’acharner à conserver Amallah
    Quant à Donnum, il a enfin réussi un vrai débordement prenant de vitesse son opposant et servant Bali qui n’avait plus qu’à la mettre dedans. Je ne demande pas mieux qu’il remette cela.
    Enfin petit détail qui m’intrigue. Avez-vous remarqué cet espèce de Marcel que portaient sous la vareuse Dussenne et Donnum et probablement d’autres. Est-ce un capteur pour mesurer les paramètres ? Peut-être une explication à une meilleure condition physique indispensable aux performances?
    Finalement je crains une chose, la décompression chez les nôtres suite à ce mundial de m.. tandis que d’autres pourraient en profiter pour se requinquer..

          1. bin non 6 sur 6 c’est victoire à Malines et victoire contre Anderlecht avec la fin de Mazzu en prime

  3. Je mise plutôt sur un six sur six et j’ai envie d’y croire, Zickernagel sera de nouveau disponible , avec lui Alzate et William notre vedette Amallah peut même rester en U23 jusqu’au terme de son contrat….

  4. Alors je
    Suis d’accord avec toi c’est hallucinant le peu de confiance que certains peuvent avoir
    Malines doit gagner pas question de jouer comme seraing je parie que Canak sera sur le banc réservé pour andershit qui ne peut plus se permettre des points donc 6/6

    1. Ah, revoici les interventions hallucinées de notre ami rouchblanc. Mais pour canak tu as certainement raison, il sera au repos logiquement ce mercredi pour être préservé pour dimanche et péter des flammes face aux mauviettes

  5. Beau billet, comme d’habitude cher Gerouche !!
    Ce club est décidément fou et c’est pour ça qu’on l’aime ! Ferveur, fierté, passion… C’est de nouveau d’actualité !!
    L’histoire est déjà écrite : + rapide triplé du 21e siècle !!!
    Standard champion ? Noé au Qatar avec les Diables à la place d’Alderweireld ? A quand la 1ère sélection de Canak avec les Diables ?!?
    Si même Phil jette des fleurs à Dussenne, cela situe l’ambiance, le plaisir, la fierté et le niveau qu’on est en train de retrouver !!!
    Comme dit notre super coach, restons les pieds sur terre !!! J’espère que l’euphorie sera retombée d’ici mercredi et que nous n’allons pas vivre 1 soirée douloureuse, comme on en a déjà souvent vécu derrière les Casernes ! Espérons ne pas être victimes du choc psychologique de la nomination de Steven au poste de T1 !
    Il va falloir enchaîner ! Mais si on doit perdre des plumes pour pouvoir aller taper les Mauviettes dimanche, je suis aussi preneur, même si j’espère vraiment qu’on reviendra de Malines avec les 3pts !
    D’abord Malines mais je suis déjà impatient d’être à Sclessin dimanche et de faire vivre un enfer aux Mauvais blancs !

  6. Que dire de plus mes chers amis,moi je vois un 6/6.on à vraiment pris son pied dimanche.j’ai rêvé de ce match depuis au moins trois ans.quel coach,quel équipe on a tiré le gros lot. Je suis comme Gerouche je m’emballe un peu vite mais ronny c’est peu notre Kévin Debruyne il perçoit tout plus vite que les autres .je serai présent dimanche contre Anderlecht.mettons nous d’accord pour se rencontrer avant le match un journal à la main.

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App