Le mot de « Gerouche »: PAROLES EN L’AIR

Chers supporters,

Cette fois, il est vain de chercher des excuses, de défendre l’indéfendable. Notre Standard a touché le fond hier soir, du côté de la kust, comme disent nos amis flamands.

Rien, décidément, ne nous sera épargné cette saison, et il est désormais inutile de nous voiler la face. Le Standard jouera bel et bien pour ne pas descendre, dans les prochaines semaines. Incroyable mais vrai. La honte, à n’en pas douter, pour nous supporters, en proie à tous les sentiments et complètement décontenancés par la politique de notre club de cœur, pour l’heure.

Et ce ne sont pas les annonces de reprise par des fonds étrangers aux mains de mercenaires peu scrupuleux venus de l’autre continent outre océan qui vont nous rassurer quant à la bonne gestion future, car, comme pour les joueurs qui nous annoncent chaque semaine qu’ils doivent se ressaisir, qu’ils doivent jouer avec leur cœur sans trop réfléchir, pour l’honneur du blason plus encore, l’histoire nous apprend que toutes ces belles paroles ne sont que du vent, hélas.

Hier soir, le hasard faisant bien les choses, je n’ai pu assister à la parodie de rencontre programmée sur le coup de 18h30, réservation à honorer dans un bon resto oblige. J’avais bien pris la précaution d’enregistrer le match, afin de pouvoir avec vous le décortiquer comme chaque lundi matin, mais, ayant pris connaissance du résultat et plus encore de la manière et la mentalité affichées, je n’en ferai rien, ne désirant aucunement visionner la rencontre.

J’invite d’ailleurs les joueurs et le staff du club à en faire de même et à s’enfermer dans un profond silence, car, quand il n’y a rien à dire, mieux vaut se taire.

Car ils ont tous beau affirmer qu’ils sont capables de battre tout le monde, ils sont plus encore capables de perdre contre n’importe qui.

Mieux même, je prends aujourd’hui la résolution de ne plus écrire, du moins sur le contenu des matchs perdus, tant qu’un redressement et la victoire ne sont pas au rendez-vous. A force de tenter de trouver en vain des raisons d’espérer, de croire en cette équipe, pour le moins déstabilisée et en manque d’envie, sans réel plan de jeu, avec un entraineur finalement très peu charismatique, peu autoritaire et qui relance sans cesse un Bastien dont on a compris depuis longtemps qu’on ne peut plus rien en attendre de bien, qui manque de caractère sur le terrain, alors qu’un Pavlovic ronge son frein pour en avoir trop, on finit tous, moi y compris, par perdre la motivation, n’est-ce pas !?

On a cru entrevoir une belle éclaircie avec l’arrivée des quatre nouvelles recrues cet hiver, qui, d’emblée, ont montré non seulement leurs qualités mais ont immédiatement apporté un plus au niveau du collectif, avant de s’éteindre eux aussi, comme l’ensemble de leurs équipiers. A croire que tous ceux qui débarquent à Sclessin perdent leur football, et que ceux qui s’en éloignent le retrouvent aussitôt. Le mal est de toute évidence bien plus profond qu’il n’y parait, prenant peut-être sa source au niveau de la gestion même du club, qui déstabilise l’ensemble.

Alors à quoi bon tenter de retirer du positif dans un climat aussi morose et négatif.

Plus encore, si j’étais à la place des abonnés et autres spectateurs en attente de pouvoir à nouveau bientôt se rendre au stade, je m’abstiendrais et laisserais le stade vide, bien meilleur signal que ces manifestations bruyantes, spectaculaires et finalement contre productives, car pénalisant plus encore le club et notre image.

BV va-t-il virer l’entraineur ? Au vu des résultats, ça s’imposerait, de toute évidence, ce dernier faisant encore plus mal que ces deux prédécesseurs, chose pourtant pas facile à réaliser.

Mais notre président a-t-il encore toutes les cartes en mains, le rachat annoncé étant selon la presse imminent ?

Rien ne nous dit, du reste, qu’il ne restera pas à la tête du club, les deux candidats associés et repreneurs ne pouvant gérer le club à distance, et ceci malgré sa faible participation envisagée (20 %) dans l’actif de la société.

Mais en agissant de la sorte, Monsieur Venanzi reste dans le coup, même si en retrait, et toujours à même de reprendre le club plus tard, en cas de nouveau dérapage de la nouvelle direction, comme une sorte de roue de secours en quelque sorte….

Qui vivra verra, comme on dit. En attendant, et à moins je le répète de commenter une victoire, voir un événement important susceptible de modifier le cours des choses, j’ai pris la décision de la mettre un peu en « veilleuse », pour autant que la plume ne me démanche pas, n’étant du genre à pratiquer la langue de bois.

Le mois de mars, qui se profile déjà à l’horizon, s’avère dès à présent crucial pour l’avenir du club, outre son rachat.

Début du mois, en effet, nous devrions normalement affronter le Beerschot, suite au match annulé de décembre, avec une victoire impérative à la clef. Quelques jours plus tard, ce n’est ni plus ni moins que le FC Seraing qui nous rendra visite, avec la même obligation d’un résultat positif, à défaut de quoi….. Voilà deux matchs au « sommet » contre les deux plus sérieux candidats à la descente, mais même face à ces deux équipes, je crains que le doute ne prenne le dessus sur la bonne volonté. Pauvres de nous.

Bon courage à tous, nous allons en avoir bien besoin.

Gérouche

34 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: PAROLES EN L’AIR

  1. J ai omis de préciser, dans mon  » édito « , que l allusion faite par elsner, même si j imagine bien que bon nombre d entre nous adhereront à ses propos, à savoir que son groupe manque de talent, tout simplement, histoire de se déculpabiliser face aux mauvais résultats, va avoir un effet dévastateur, car se mettant tous ses joueurs à dos. Bien mauvaise va idée que celle-la.

      1. Non, Philippe, déso de te contredire, mais il n a pas le droit, en tant qu entraîneur principal, de dire de telles choses. ! A plus forte raison que ce n est pas vrai !!! Ok, on a en championnat des équipes plus fortes que nous, il n y a pas photo, mais il ne faut pas exagérer non plus. Le foot reste avant tout un sport d’équipe, et parfois le sauce prend, parfois pas. Mais dire que ses joueurs sont des tocards, déso, ça ne passe pas !

  2. l’entraineur l’entraineur toujours l’entraineur…. cela devient lassant non? c’est Elsner qui leur demande de ne surtout pas harceler le porteur du ballon, c’est Elsner qui leur demande de ne pas revenir vite en cas de perte de balle, c’est Elsner qui leur donne l’ordre de ne pas aider ni appuyer Emond dans le rectangle adverse? mais c’est vrai que c’est la critique la plus facile à faire… pas de ligne de conduite donc l’entraineur est en cause…
    Les joueurs sont la seule cause du problème ils sont sur évalués je le répète sans cesse, Raskin joue un match sur trois sinon il pleure et chiale tout le temps comme Amallah, si l’entraineur était en cause jamais l’équipe ne se battrai avec la rage comme contre Malines ni contre Bruges..
    La pire équipe du standard depuis la fin de l’ère D’onofrio, je vais même plus loin la pire équipe depuis l’affaire Watterschei de 1984, cela veut tout dire…

    1. Ah j oubliais. Non bien sûr, ce n est pas elsner qui demande tout ça à ses joueurs ! Pas plus que venanzi ne demande à ses joueurs, à son entraîneur, de bâcler la besogne ……mais quand on ne sait pas obtenir d un groupe ce que l on veut, c est qu il y a un manquement quelque part, dans le chef du responsable. Savoir motiver et sublimer ses troupes, c est tout un art, pas donné à tout le monde. Avoir une poignée de fer dans un gant de velours, comme on dit. Et faire confiance à un joueur qui n en touche pas une, envers et contre tout, n’est pas de nature à pousser les autres à se sublimer.

  3. Cher Philippe,
    je suis pleinement d’accord avec ton avis : critiquer l’entraîneur … cela continue à m’irriter profondément.
    Probablement, parce que j’ai entraîner de nombreuses années dans un autre sport.
    Il faut croire que ces personnes à la critique « facile » ne sont pas capables de s’attaquer aux vrais problèmes.
    Faute de …. moyens voir de courage.
    Que peut faire un chef d’orchestre sans instruments complémentaires indispensable pour exécuter sa partition.

    Les lire devient fatiguant mais je comprends leur déroute derrière leur clavier!!!
    Que peuvent-ils encore écrire devant un tel désastre?

    Revenons un instant sur le principe élémentaire d’un coach, savoir motiver des personnes capables au niveau sportif de se sublimer, ça c’est le rôle de l’entraîneur.
    Nous pouvons trouver, à ce niveau, un terrain de compréhension sur la qualité élémentaire d’un coach.

    Mais, l’analyse doit s’arrêter, à ce niveau une bonne fois pour toute (s’il vous plait !!!) à voir qu’il n’y a que trois voir quatre joueurs dans cette équipe qui ont le niveau pour jouer dans le haut du classement

    Je serais à la place de Monsieur ELSNER (et je pense qu’il est très proche de cette position), je ne resterais plus trop longtemps dans ce cirque ; si ces deux clowns ne se décident pas à annoncer les changements tant voulus par tous les vrais supporters.

    C’est un excellent coach quoique certains pensent savoir sans connaître la vie intime du club .

    La vérité est celle du vestiaire ne l’oublions pas.

  4. Si ce Monsieur Elsner a les qualités que certains lui prêtent, qu’il soit conséquent et aille au bout de sa logique.
    Au lieu de rejouer le coup du matériel joueurs insuffisant de son prédécesseur et avouer publiquement son impuissance, pour provoquer lâchement son C4 et toucher ses indemnités, qu’il donne courageusement sa démission.
    Maintenant qu’il soit responsable de tout ou de rien , la vérité est probablement au milieu. Il n’a pas l’équipe pour jouer la tête ni même les PO2 mais quant à jouer la descente, il y a un pas..
    Mais bon tous les avis sont respectables.
    Par contre je n’admets pas les airs supérieurs de faux philosophe de certains retourneurs de casaque et redresseurs de tort que je ne nommerai pas comme eux.
    Tu as raison Gerouche. Repose ta plume, je sais que tu as d’autres talents.

    1. on engage un entraineur pour prendre en charge un noyau de bras cassés dont seul 3 ou 4 joueurs ont le niveau de représenter le standard (PS plus vite 3 que 4) et il devrait présenter sa démission c’est grave non? pourquoi ? il y a une véritable fracture nous ne voyons plus les mêmes matchs, Raskin en équipe nationale c’est aussi plausible que le Standard champion, pas que lui Laifis tenait la route quand Luyindama était à ses côtés pareil pour Cimirot quand il jouait à côté de Marin et Emond quand il avait Edmilson et Carcela derrière lui… nous en sommes très très très loin, nous avons un noyau très très faible et avec les semaines qui se suivent , nous sommes simplement à notre place…

  5. Bonsoir à tous qui sommes supporters avant tout,
    Je préconise le calme dans la tempête, Monsieur VanMoer.
    Si vous préférez que je sois frontal cher ami, je n’ai aucun problème de ce côté croyez moi !!
    Un des piliers de la démocratie est le contrepouvoir, vous devez le savoir.
    Donc, il faut accepter la contradiction et éviter d’ânonner de préférence.
    Nous ne connaissons pas le contenu du contrat de Monsieur ELSNER, rien ne permet de croire qu’il va provoquer  » lâchement » son C4 pour reprendre vos termes.
    Qu’en savez-vous d’ailleurs?
    Sachez que je respecte beaucoup votre ami Gerouche et j’apprécie le contenu de ses billets.
    Bonne soirée

  6. Le but est toujours de donner son avis pas de partager celui de l’autre, il n’y a eu aucune agression verbale directe ou indirecte VanMoer, je ne comprend pas ou tu veux en venir, on aime tous ce que Gerouche écrit, mais le but est de l’analyser et de le contredire selon son ressenti en restant correct non???

  7. Gooddddd evvveeeennnninnnnggggg,

    Je sens de la tension, des ondes négatives, vous broyez du noir, ne vous laissez pas manger tout cru par vos émotions. La réalité est ce qu’elle est et au vu des dernières trouvailles sur le Boson de Higgs, oui, les univers // existent, oui, nous sommes champions dans la quatrième dimension! Champagne!!!
    Certains joueurs devenus mauvais étaient-ils bons grâce à d’autres joueurs? C’est souvent le cas. Le coach? je crains qu’il n’y en ait pas beaucoup qui puissent trouver une solution actuellement. Le coach sert à motiver ses troupes mais ce ne sont plus des enfants. Se donner à fond une fois par semaine 90′, ce n’est pas la mer à boire. Si le coach, comme il dit ,prend la responsabilité des mauvais résultats , qu’il démissionne. Cette mode de dire je suis responsable mais reste au poste, c’est une mode que je n’aime pas. Il n’y a plus personne à la barre au Standard. BV et GJ sont dépassés. Ils veulent au plus vite passer le bébé, c’est leur priorité. Les investisseurs savent que le Standard perd de la valeur et que les supporters s’impatientent. Ils jouent la montre pour racheter le club à prix plancher. Gand va payer dès dimanche prochain. Ils vont prendre cher. Toute la frustration des dernières semaines va être libérée. Buffalos, vous allez terminer sur le grill la semaine prochaine. On voulait jouer avec des jeunes, voilà. Mal entourés, ils ont montré leur limite. Il n’y en a pas un seul (excepté Bodart) qui a l’étoffe d’un grand. De bons joueurs de dernières places. Ils ont eu le temps de montrer de quoi ils étaient capables, c’est fait. Pourquoi ce coach fait moins bien? Le joueurs sont dépassés et rattraper par la peur. Ils perdent leur moyen et pour certains pas du tout intéressés par leur futur en bord de Meuse. Il faut jouer en 4-4-2, pas trop d’espace entre les lignes. le 1-3-2-4-1 d’hier ne fera pas avancer le schmilblick. Et puis, il y a certainement des choses que nous ne savons pas et que les joueurs savent. Celles-ci pourraient influencer leur motivation? Et n’oubliez pas cette belle pensée de Gerouche (dans un de mes rêves): caleçon qui gratte, morpions qui squattent.

  8. Bon, je me permettrai tout de même une dernière intervention avant un gros dodo bien mérité. La vérité est entre les deux, mon copain van Moer a bien raison. L’équipe n’est pas top, mais l entraîneur non plus. Réfléchissez ! Voyez ce que le nouveau coach du cs Bruges fait avec un effectif moins bon que le nôtre ! Souvenez vous de ce qu’a fait blessin à Ostende, dès son arrivée et regardez où ils sont maintenant qu il est parti. Idem pour storck lors de ses passages à Mouscron et au cercle. Bastien, raskin, Klauss, cimirot, et j en oublie, tous étaient très bien en arrivant. Bizarrement, ils redeviennent ou redeviendront bons ailleurs. Je parie que d’ici deux semaines, on dira qu’emond et cafaro, voir même dewaele, pourtant de bons transferts, n’ont pas le niveau eux non plus. Il serait temps de nous poser les bonnes questions, plutôt que de prétendre que j ai la critique facile et manque de courage. Le football est un sport d’équipe avant les individualités. Souvenez vous en.

  9. J’ai bien fait de ne pas regarder le match……suis moins sous tension…..
    A mon humble avis, il serait dommageable de toujours incriminer l’entraineur…..
    Le ver est dans le fruit depuis bien longtemps. Même du temps de MPH.
    Et je pense que la question est assez simple et elle nous donne une réponse. Qui a peur de BV ? Personne !!!
    Donc, c’est la chienlit. En plus, il n’a plus de carottes pour faire avancer l’âne.
    Je pense aussi très sincèrement qu’il y a dans le chef de certains joueurs du sabotage……le tout est de sacoir à qui profite le crime ?

  10. Ardechois tu mets le doigt sur un point sensible, quand Roger Petit descendait dans le vestiaire tout le monde avait peur, quand D’Onofrio descendait dans le vestiaire tout le monde avait peur aussi car il pouvait briser ta carrière sur un claquement de doigt; Ici personne n’a peur et pour revenir une dernière fois sur l’entraineur, les joueurs ne l’écoutent plus et ils ne sont prêt à en écouter aucun, ils attendent un repreneur qui va sabrer dans l’équipe, ils ne se sentent plus très concernés

  11. Ce que les joueurs oublient par contre c’est qu’en montrant une telle mentalité personne ne voudra d’eux, on a bien vu fin janvier qu’il n’y avait de bousculade pour Raskin Cimirot Bastien…. Siquet est confortablement installé sur le banc en Allemagne….

  12. Les torts sont partagés…

    1) Premiers responsables : le président, et son toutou, qui n’ont pas les moyens ni l’envergure d’un club comme le nôtre.
    2) Les joueurs (mal conseillés par leurs agents, qui profitent de la faiblesse présidentielle, il est vrai) qui se croient arrivés après deux matchs
    3) Certainement pas le coach qui est coincé entre le marteau et l’enclume, car motiver des troupes dans un tel contexte, je crois pas qu’il en existe un de capable….. Maintenant, savait-il où il allait fourrer ses pieds ? La question mérite d’être posée.

    Voilà, Philippe, qui voulait que je pose un commentaire 😀

  13. Oui UI96 sur ce forum comme sur le tchat la grosse majorité d’entre nous épargne le coach au détriment des pseudos vedettes et de notre direction de mer….
    Maintenant Gerouche si tu me lis saches que j’aime bien tout ce que tu écris, que j’attend même chaque fois ton billet avec impatience, quand je te contredis c’est que sur certains points ma réflexion ne va pas dans le même sens que toi et c’est aussi je pense ce qui fait la richesse d’un forum de discussion, si nous pensons tous la même chose …… il n’y a plus de discussion ni de débats .

    1. Bonjour Philippe bien sûr que je te lis comme tout le monde. Tous les avis sont bons à prendre en ne considération ce et n ai vu aucun souci avec ça. Comme tu dis, c est normal et on ne peut jamais prétendre détenir seul la vérité. J ai mon avis sur la question, vous avez le votre et c est très bien ainsi. Mais j apprécie davantage la façon de présenter les choses d’ardechois que celle d’Osiris, même si correcte mais très limite et surtout provocatrice. Tout juste si on ne se fait pas traiter de con …. J essaie donc de ne pas réagir, mais d autre s le font parfois pour moi, lol.

      1. Nous sommes entre gentleman, Gerouche. Le débat courtois est bien plus positif que les invectives……
        Il est certain que nous souffrons tous de la situation…..
        Phil qui se rappelle aux bons souvenirs de Roger Petit…..nul doute que ce dernier s’est déjà retourné plus d’une fois dans sa tombe depuis sa disparition.

  14. je sens encore plus de tensions dans le dossier Standard sur ce site que dans le dossier russo-ukrainien aux Nations (prétendument)-Unies. Alors chers amis, afin d’apaiser les désaccords qui vous hantent, j’aimerais vous dire qu’un un conflit n’est pas forcément négatif, car le résoudre vous amènera à chercher le moyen de changer la manière dont vous percevez les choses.
    Effectivement, sur le plan relationnel, mieux vaut exprimer un point de vue, même contradictoire, plutôt que de se taire. Car les non-dits sont sources de frustration et engendrent, à terme démotivation, ou colère (d’où peut-être la frustration de certains dont je tairai le nom afin de ne pas les provoquer.Mais pour faire court:=>vous tous!!). C’est pourquoi, dans une confrontation de point de vue, si les protagonistes sont assertifs (recherchent des compromis gagnant/gagnant, Ardèchois en est un parfait exemple, un diplomate hors norme, que je salue au passage), ces échanges, même musclés, contribueront à resserrer vos liens ( préparez les petits caoutchoucs car ça se termine toujours en gang bang avec Maggie De Block, miss boum boum 2019) . Car ce contexte vous amène à vous coordonner et permet ainsi d’identifier une solution constructive.
    Ardèchois, peut-on qualifier de gentleman un individu presque nu sur son balcon, en string sur sa chaise, en train de racoler les gens? Toute ressemblance avec une personne existante ou ayant existé sur ce site est purement fortuite.

  15. Quelques réflexions pour commencer,
    1. le standard est médiocre, mais ce n’est pas la première fois sous l’ère Venanzi, rappelez-vous qu’on a été dernier avec Ferrera Yannick et que son remplacement par Jankovic fut une catastrophe, pourtant les mêmes joueurs plus Carcela et Cimirot (tous deux critiqués sur ce site, nous ont fait rêver avec Sa Pinto aaah la main de Vormer ….. et un arbitrage pro Bruges (qui soit dit en passant avait un besoin impérieux d’aller en champion’s league pour se refaire financièrement du passage d’un certain MPH
    2. on est très médiocres cette année mais curieusement il y a eu des éclaircies prometteuses ainsi que des non matches affligeants avec les mêmes joueurs et le même coach ce qui signifie que ni les joueurs ni le coach ne sont aussi mauvais qu’on le dit
    3. Elsner s’épanche et déclare : « on doit arrêter de faire semblant de se battre » et déclarait il y a quelques semaines : « je suis content de voir mes joueurs souffrir de crampes en fin de match, ça veut dire qu’ils se sont donnés à fond » qu’est-ce qui se cache derrière ce revirement à 180° ?

    Je me demande et j’aurais voulu être un des courageux qui étaient sur le bord du terrain discutant avec les joueurs, je leur aurais demandé s’ils étaient payé régulièrement ou si comme les caisses sont vides ils devaient vivre sur leurs réserves en attendant …
    Depuis plus de 60 ans que je suis le foot, quand les joueurs ne prestent pas plusieurs matches d’affilée, il n’y a que deux explications, a) ils veulent la peau du coach ou b) ils ne sont pas payés (c’est vrai à TOUS les niveaux de compétition), à l’opposé, quant ils sont payés à temps et à heure, l’harmonie est souvent présente et une petite prime leur permet de se sublimer dans les gros matches comme en coupe d’Europe par exemple

    1. Voilà kick une approche super intéressante et qui a le mérite, non seulement, de regarder en arrière, mais plus encore de chercher les bonnes raisons des prestations en dents de scie actuelles. Bravo pour ton intervention et ta lucidité !

    2. Pour étayer ta réflexion, j’aurais bien voulu lire l’article sur Mirallas disant qu’il se passait des choses bizarres à Sclessin……je crois aussi que tout membre d’un club doit avoir une clause de confidentialité dans son contrat. Donc, on ne peut faire que des suppositions…..

    3. les résultats en dents de scie ne seraient pas dû à un manque de talent? Manque de talent ne veut pas dire deux pieds gauches mais que la mentalité n’arrive pas à suivre car le mental n’est pas à la hauteur des ambitions.

      1. Je vais proposer une autre possibilité aux résultats, ou plutôt aux prestations en dents de ce scie ; les conditions de jeu ! Quand j étais jeune et que je participais à un match tout amical de football, entre la plaine et la place ( eh oui, c’était une vraie rivalité dans mon village, soit ceux du haut et ceux du bas, lol ), je n appréciais que très modérément jouer sous la canicule, sous le vent, sous la pluie et dans la gadoue, et j en oublie certainement encore. Alors, imaginez ce que nos joueurs ont peut être enduré à la côte, avec ce vent et cette pluie !

        1. En effet Gerouche. Il se dirait dans les couloirs de Sclessin que les joueurs ont une boule de cristal et qu’ils savaient dès l’entame de la saison que le temps allait être mauvais dimanche contre Ostende, d’où ces nombreux non-matchs.
          ils sont prêts à jouer par une température constante de 21 degrés, un taux de 17,5% d’humidité dans l’air, ciel dégagé avec un vent de sud/sud-est de 2 noeuds par seconde (brise légère). Sinon, ils préfèrent s’abstenir. Je les comprends. Ce ne sont pas des esclaves!!!!

  16. Si on joue 3 X Anderlecht et 3 X Bruges de suite ils joueront à fond … et puis ils ne foutront plus rien pendant 3 semaines , une mentalité de merde mais la remarque de Kick & Rush m’interpelle, …. Sont t’ils bien payés à temps et à heure???

Laisser un commentaire

Powered by Live Score & Live Score App